Voyage fatal
de Kathy Reichs

critiqué par Ayor, le 27 mai 2011
( - 48 ans)


La note:  étoiles
Les Smoky Mountains en deuil
Sans rester inoubliable, ce roman présente l'avantage d'être divertissant. Bien écrit avec un scénario recherché, l'auteur ne choisit pas la facilité notamment dans la sélection de ses personnages secondaires extrêmement nombreux. Tout saisir à propos de ces derniers n'est pas forcément nécessaire à la compréhension globale de l'intrigue, mais si l'on est soucieux de l'exactitude quelques retours en arrière s'avèrent indiqués.
Anthropologue de formation, Kathy Reichs profite de ses romans pour nous dévoiler quelques facettes de son métier, et sous une rigueur toute scientifique, ne nous épargne aucun détail de procédure prenant le risque d'alourdir parfois son récit.

Un avion avec à son bord 86 passagers, s'écrase en Caroline du Nord dans la chaine des Appalaches. En tant qu'anthropologue Temperance Brennan est envoyée sur les lieux afin de référencer et d'identifier les cadavres. C'est alors qu'elle découvre un pied, qui après de minutieuses analyses, se révèle n'appartenir à aucun des passagers présents sur le vol. Voulant approfondir ses investigations, la tâche de notre héroïne va sérieusement se compliquer.