Grave panique de Patrick Delachaux

Grave panique de Patrick Delachaux

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Germain, le 24 mai 2011 (Inscrit le 25 septembre 2010, 68 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 243 

Grave Panique

Patrick Delachaux a vécu au Commissariat de Saint- Denis (93) « en immersion », peu après les émeutes de 2005. Il en a tiré un livre étonnant dans lequel il dénonce le comportement de certains policiers inexpérimentés, l’absence d’échanges entre police et population, pire encore, l’oubli du principal devoir des forces de l’ordre : être des gardiens de la paix.

« Grave panique » est, surtout, la véritable histoire de l’une des missions du policier Delachaux. Patrick, policier suisse dépêché par Europol, se trouve dans la couronne parisienne. Il mène l’enquête au cœur d’organisations mafieuses chinoises, mais les circonstances vont le rendre témoin du fossé qui se creuse entre la police française et la population, surtout en banlieues. Patrick plonge dans l’univers des bandes de jeunes et de celui d’un commissariat. Or le constat est rude : son métier de flic de quartier disparaît pour ne laisser place qu’au seul maintien de l’ordre par une police se comportant à ses yeux comme une armée d’occupation.

Patrick Delachaux se trouve dans une France secouée par les émeutes. Que se passe-t-il, en réalité, dans cette fosse aux lions ? Nous découvrons deux jeunes filles confrontées au perpétuel défi de trouver la force de rester en vie. Pour l’une d’elle les études, pour l’autre l’amour d’un jeune policier français, stigmatisé pour les traits de son visage révélant de lointaines origines magrébines. Les défis lancés à Djamel et Kader deux jeunes hommes luttant pour exister à leur manière...

L'auteur, un flic fin observateur devenu auteur , ne se limite pas à rendre hommage au rôle éminemment social de la police. D’une page à l’autre, il martèle les valeurs fondamentales d’une culture professionnelle à restaurer d’urgence : « Une chose est pour moi certaine : le flic est bien moins efficace dès qu’il est éloigné du contact humain. [...] Le flic de quartier tisse des liens. Il est le baromètre du secteur. Il connaît les mômes du quartier, les commerçants, les enseignants, les ouvriers, les taulards, les filles. [...] Il traîne entre le caniveau et les allées. Il observe les va-et-vient. Il questionne. Il surveille. Il amende. Il menotte. Il embarque. Il sécurise. Il argumente. Il réconforte. Il répare. »

Une histoire de flics, écrite par un flic, inspirée par les défis que doivent relever aujourd’hui les polices d’Europe. Un témoignage exceptionnel, à mon humble avis, sur l'incroyable déstructuration de nos sociétés.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Grave panique

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Grave panique".