La chambre ardente de John Dickson Carr

La chambre ardente de John Dickson Carr
(The Burning court)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par El grillo, le 25 avril 2011 (val d'oise, Inscrit le 4 mai 2008, 45 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 1 490 

Un classique

Présentation de l'éditeur
À 56 ans, Miles Despard décède d'une gastroentérite mal soignée. Son corps est placé dans le caveau familial où reposent déjà neuf générations, au milieu du parc de sa propriété, à Crispen. Mais une rumeur laisse entendre que sa mort n'est pas naturelle. Mark, son neveu, propose à un intime de la famille, le docteur Partington, d'effectuer une autopsie. Une nuit, accompagné du gardien de la propriété et d'un ami écrivain, Edward Stevens, il procède à l'ouverture du cercueil. Le cadavre a disparu alors que le caveau était scellé. Mieux, l'épouse du gardien prétend avoir entendu Miles converser avec une femme la nuit de son décès. A-t-elle eu des visions en affirmant que celle-ci a traversé le mur, costumée en Marquise de Brinvilliers ? Faut-il encore croire aux fantômes ?



Un grand classique de la littérature policière. Ecrit en 1937, ce roman fait référence. Pas une page, pas une ligne sans les faits, rien que les faits. Pas une phrase qui ne serve l'intrigue. On est dans le whodunit et howdunit le plus total. Faut aimer, pour ma part, ça ne me fait plus grand chose.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La chambre ardente

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La chambre ardente".