Clarissa de Stefan Zweig

Clarissa de Stefan Zweig
(Clarissa)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Sundernono, le 11 avril 2011 (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 35 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (19 429ème position).
Visites : 1 878 

Le destin de Clarissa

Clarissa Shumeister, fille d'un militaire de haut rang de l'armée autrichienne va faire la rencontre en Suisse de Léonard, français, personnage idéaliste et haut en couleur inspiré à Zweig par son ami Romain Rolland, avant que ne se déclare la première guerre mondiale, cause de leur séparation. Clarissa tombée enceinte, d'un ennemi donc, va devoir faire un choix crucial, accepter ou non sa maternité, cette décision étant plus qu'un symbole, un destin.
"Clarissa" nous conte la destinée d'une femme en période de guerre, sa vie de jeune fille, ses relations avec ce père si particulier, représentant en quelque sorte du nationalisme exhacerbé inhérent à cette époque, mais aussi avec son employeur, psychologue faisant étrangement penser à Freud ainsi que sa rencontre déterminante avec celui qui va faire basculer son destin.

Cette oeuvre constitue une preuve supplémentaire confirmant la haine de la guerre, le refus du militarisme et l'abjection du nationalisme de Stefan Zweig, dont la seconde guerre mondiale fut le traumatisme de trop.

On retrouve dans ce roman les éléments qui ont fait de Zweig le grand auteur qu'il est, finesse d'écriture, style percutant, c'est fluide et agréable à lire. Cependant on sent que ce roman est inachevé. En effet cette nouvelle fut retrouvée en 1981 dans les archives de Zweig avec la mention suivante: "Entrepris la première version d'un roman, le monde entre 1902 et le début de la guerre, vu à travers l'expérience d'une femme. Esquissé simplement la première partie, le début de la tragédie, interrompu ensuite à cause du travail sur le Montaigne, troublé par les évenements et l'absence de liberté dans mon existence." Zweig n'achèvera donc jamais ce roman, dommage...

Clarissa est un beau roman, en quelque sorte une oeuvre testamentaire à découvrir pour tous les amoureux de ce grand écrivain que fut Stefan zweig.

Un coup de coeur également pour la couverture de la dernière édition de ce livre, magnifique photo d'alfred Stieglitz, présente sur Caméra Work, ouvrage consacré à la photographie.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

L'amour en temps de guerre

9 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 40 ans) - 21 juin 2014

Jamais simple en soi, l'amour prend une tournure tragique en temps de guerre, de surcroît entre deux personnes issues de pays ennemis. La chute montre le poids du souvenir, de la vie après le conflit... Et je n'en dis pas plus.

Comme toujours, ce roman, assez court, est finement ciselé psychologiquement, et s'avère assez sombre, comme souvent chez Zweig.
Une nouvelle fois, il nous livre une lecture poignante, que j'ai avalée d'une traite. Tous les ingrédients y sont. Ce livre est donc vivement à conseiller.

Comme un souffle!!!!!

8 étoiles

Critique de Amy37 (Tours, Inscrit le 13 octobre 2011, 32 ans) - 4 décembre 2011

La critique pertinente de Sundernono m'a convaincu de me jeter à corps perdu dans cette histoire.
Je connaissais cet auteur de réputation, mais je n'avais encore jamais pu explorer une de ses oeuvres.
Une magnifique découverte, j'en redemande.

Forums: Clarissa

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Clarissa".