Bal de Givre à New York
de Fabrice Colin

critiqué par Christophe30, le 8 mars 2011
(Bruxelles - 43 ans)


La note:  étoiles
Chouette et magique
Présentation de l'éditeur sur http://wiz.fr/wiz-fantasy/…:

Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte l’aide du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

Mon avis:

Au départ, les 80 premières pages, je trouvais ça mignon, poétique, sympa, un univers dont t'as l'impression d'avoir fait un beau rêve après une bonne sieste. Ensuite, je suis pris par un suspense et au fil des pages je me demande où veut en venir Mr Colin et ce jusqu'à la fin. Pour ne rien dévoiler, l'épilogue signe un bouquin chouette qui m'a bien étonné. Surtout la fin...