Les Gardiens du Maser, tome 1 : La 2ème lune
de Massimiliano Frezzato

critiqué par Jean Loup, le 16 avril 2002
(Vaulx en Velin - 46 ans)


La note:  étoiles
La vie de Maser !
Kolonie, planète futuriste investie il y a soixante ans par une société dé colons au sommet de son développement scientifique, s'est vue déchirée par une longue guerre entre le peuple des Nains et les humains de la Tour. Au sortir du conflit, la Tour n'est plus qu'une légende pour les survivants qui tentent de conserver en état de marche les appareils hérités de la civilisation des colons. Une poignée d'entre eux cherche cependant à retrouver la Tour. Les bases du scénario sont exposées dans un préambule écrit, l'album nous plongeant directement au coeur de l'action. C'est presque un aveu de faiblesse : "vous ne comprendrez pas ma BD si je ne vous explique pas avant". Et en effet, le scénario n'est pas d'une limpidité flagrante. Pendant vingt planches, on assiste à la rencontre de deux illuminés, en se demandant où l'auteur veur en venir. Au terme des 44 planches, on est à peine plus éclairé. Oh, certes, le dessin est beau, attractif, avec une mise en couleurs directe du plus bel effet. Mais le scénario, capital en bande desinée, est médiocre. C'est ce qui explique le sentiment mitigé du bédéphile après lecture : malgré la qualité du graphisme, cette première partie des "Gardiens du Maser" ne se démarque pas par rapport à la masse grandissante des albums de ce genre.