Jusqu'au dernier de Deon Meyer

Jusqu'au dernier de Deon Meyer
(Feniks / Dead Before Dying)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par FranBlan, le 16 février 2011 (Montréal, Québec, Inscrite le 28 août 2004, 76 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (20 541ème position).
Visites : 2 245 

Polar chez les Afrikaners...

Ce polar, édité originalement en 1999, est le premier traduit en français et publié par les Éditions du Seuil en 2002, de cet excellent spécialiste du genre, Sud-Africain, qui écrit en langue afrikaans.
Pour avoir lu cet auteur une première fois et l'avoir beaucoup apprécié, j'ai retrouvé avec tout autant de plaisir le style d'écriture fluide, dynamique de Deon Meyer, rendu par une traduction de grande qualité.
Depuis la mort de sa femme, l'inspecteur Mat Joubert, de la brigade des Vols et Homicides du Cap, ne s'intéresse plus à rien. Jusqu'à l'arrivée de son nouveau chef, le lieutenant Bart de Wit, formé à Scotland Yard, qui l'oblige à cesser de fumer, à maigrir et à consulter une psychologue, bref, à se respecter et à travailler mieux sur deux enquêtes importantes. La première concerne un certain " Monsieur Mon Coeur " qui détrousse une à une les succursales de la banque Premier. La deuxième a pour objet des meurtres perpétrés à l'aide d'un Tokarev, arme dont se servaient les guérillas marxistes de l'Angola, ou d'un Mauser, tout droit sorti de la guerre des Boers. Meurtres politiques, crapuleux, voire maffieux, personne n'a de piste sérieuse et les crimes et les hold-up continuent...
À la fin des années/90, nous sommes encore aux lendemains timides de l'après-apartheid; le pays rencontre toujours de graves problèmes d'inégalités économiques, de mixité sociale et de replis communautaires, ces réalités ainsi que le mal de vivre personnel des principaux personnages sont intégrées tout au long de cette intrigue sans en altérer moindrement le suspense, au contraire, celui-ci est mené de main de maître jusqu'aux toutes dernières pages avec un dénouement des plus inattendu...
Une lecture passionnante, qu'on peut difficilement mettre de côté, attention nuit blanche!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Jusqu'au dernier [Texte imprimé], roman Deon Meyer trad. de l'anglais, Afrique du Sud, par Robert Pépin
    de Meyer, Deon Pépin, Robert (Traducteur)
    Seuil / Points (Paris)
    ISBN : 9782020580236 ; EUR 7,80 ; 14/02/2003 ; 464 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Afrikaners

8 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 44 ans) - 3 janvier 2013

Bon polar original écrit en Afrikaans à l'origine.
Mon premier de Meyer que je lis.
J'ai bien aimé l'originalité du lieu (Le Cap Afrique du Sud)
Simon l'intrigue n'est pas trop originale, mais le livre se lit bien, héros sympa.
J'ai préféré quand même LES SOLDATS DE L"AUBE.

Un bon polar.

7 étoiles

Critique de Lynch (Perpignan, Inscrit le 15 avril 2007, 42 ans) - 20 février 2012

Pour faire simple je dirais que ce polar m'a plu.
Une bonne intrigue et surtout un personnage principal au caractère fouillé, attachant et très humain. Certaines scènes sont dures et Deon Meyer n'essaie pas d'édulcorer son récit. Il décrit de manière crue et réaliste les faits mais aussi les pensées intimes des personnages. Il ne tombe pas dans la caricature ou le manichéisme et du coup son polar gagne en réalisme. Un bémol peut-être, mais celui-ci porte sur une partie du dénouement et je ne le dévoilerai donc pas ici. Mais il y a effectivement un petit quelque chose qui m'a empêché d'accorder 4 étoiles à ce polar. Peut être pour le prochain de cet auteur que je lirai à nouveau assurément.

Forums: Jusqu'au dernier

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jusqu'au dernier".