La politique telle qu'elle meurt de ne pas être
de Alain Juppé, Michel Rocard, Bernard Guetta (Co-auteur)

critiqué par Veneziano, le 12 février 2011
(Paris - 42 ans)


La note:  étoiles
Rencontre de deux mondes proches
Cette retranscription de débat met en scène deux représentants de mondes assez proches, plus qu'il ne les oppose. L'un est social-démocrate, l'autre gaulliste, tous deux héritiers de traditions politique qu'une organisation partisane ne peut permettre de faire durablement collaborer, ou "cohabiter".
Dans un premier temps, ils évoquent leurs parcours croisés ; dans un deuxième, ils présentent la situation géopolitique et économique française et mondiale, et son avenir probable ; dans un troisième et dernier, ils évoquent l'état piteux de l'Union européenne, les craintes, nécessités et espoirs qu'elle fait naître.

Certes opposés, ils apparaissent complémentaires. Leur échange, sans flagornerie ni rejet frontal, riche autant que courtois, fait du bien : c'est bien comme ça que la politique devrait être. Deux intelligences raisonnées, avec leurs caractères, forces et travers propres se jaugent et devisent, pour le meilleur. Voilà un dialogue fort utile.