La Parure
de Guy de Maupassant

critiqué par CC.RIDER, le 30 janvier 2011
( - 61 ans)


La note:  étoiles
Petite introduction à l'oeuvre de Maupassant
Une jeune femme, Mathilde, épouse d'un modeste fonctionnaire, emprunte une rivière de diamants à une amie de collège plus fortunée qu'elle pour paraître à son avantage à une réception du Ministère. Malheureusement, comme elle la perd en rentrant chez elle, il lui faut la remplacer. Elle en trouve une semblable chez un joailler pour un prix exorbitant. Le couple s'endette et doit trimer pendant dix ans avant de découvrir la triviale vérité...
La légende du Mont Saint Michel raconte le combat homérique livré par l'archange pour se débarrasser de Satan, propriétaire des bonnes terres environnantes alors que le Saint, qui dispose certes d'un magnifique palais, ne peut tirer que de bien maigres revenus d'étendues de sable et de vase. Tous les coups, même les plus tordus seront permis... Qui sortira vainqueur de ce combat de titans ?
Passer une nuit sur l'eau parce qu'on a voulu profiter de la douceur d'un soir d'été peut tourner au calvaire quand votre barque se retrouve accrochée par une ancre bloquée que l'on ne peut plus remonter. Les heures semblent interminables, la peur s'empare du plus courageux et le cauchemar devient complet quand au matin arrive la macabre découverte...
Ce petit recueil se compose de trois courts textes du grand Guy de Maupassant relevant de trois styles différents : la nouvelle (la Parure est certainement l'une des plus connues et des plus réussies du grand maître de ce genre difficile), le conte (La Légende du Mont Saint Michel est présentée comme ayant été rapportée par un paysan du cru. Nul doute qu'elle fait partie du répertoire traditionnel) et le récit fantastique. Ce choix intéressant permettra sans doute à des lectrices ou à des lecteurs ne connaissant pas encore Maupassant d'entrer dans son univers, de goûter son style magnifique, de profiter de ses talents de conteur hors pair et peut-être ensuite de vouloir en lire plus. Et pourquoi pas une intégrale de La Pléiade pour les plus passionnés ? Très bonne initiative de vulgarisation littéraire de la part du Livre de Poche qui offre en plus de très judicieuses introductions pour chacune des trois nouvelles ainsi que de très nombreuses annotations.
Maupassant ce grand maître 8 étoiles

Je n'étais pas une adepte de Maupassant. Je me mets à sa lecture un peu tardivement et j'adhère de plus en plus. Maupassant a vraiment dépassé son maître Flaubert et est devenu le meilleur écrivain de nouvelles que je connaisse. Il maîtrise l'exercice avec une aisance hors normes sachant captiver son lecteur et l'entraîner où il le souhaite.
J'ai beaucoup aimé La parure et Sur l'eau qui révèle tout son talent littéraire. Le mont Saint Michel m'a moins impressionnée car je pense que l'intrigue se prête plus facilement au style de la nouvelle comme une légende qu'on raconte en quelques minutes.
Quel style! Des vraies descriptions qui vous plongent dans une certaine atmosphère. Maupassant excelle en tout genre du réalisme au fantastique.

Junos2005 - - 29 ans - 30 septembre 2013


Le réalisme, le merveilleux et le fantastique. 10 étoiles

Dans ce petit recueil de trois nouvelles, c'est un Maupassant dans 3 états différents que l'on découvre.
Il nous fera d'abord l'honneur de nous gratifier d'une nouvelle à chute très représentative de son époque, pour ensuite se faire conteur et nous présenter La Légende du Mont Saint-Michel, et enfin nous faire plonger dans une ambiance on-ne-peut plus fantastique avec sa nouvelle Sur l'eau.

La première nouvelle, dont l'oeuvre tire son titre, est une des plus réussies de Maupassant, selon moi. On y retrouve tout : cette description méticuleuse de son siècle, cette ambiance très "bourgeoisie parisienne", ces problèmes économiques, cette hiérarchie des classes... et cette chute finale qui, franchement, est très bien trouvée.
La seconde nouvelle intitulée La Légende du Mont Saint-Michel, est tout aussi grandiose. Tel un conteur, Maupassant nous raconte l'histoire de Saint Michel qui voulait obtenir les terres du Diable.
L'ultime nouvelle appellée Sur l'eau est l'histoire d'un homme qui part en barque sur un lac et s'y retrouve coincé la nuit. Ses pensées et sensations nous sont rapportées, toutes empreintes d'un très grand effroi.
Cette dernière histoire m'a beaucoup rappellé l'ambiance de "Aventure d'un certain Hans Pfaall" d'Edgar Poe. Comme quoi l'auteur sait manier le fantastique !

Comme l'a dit la première critique (qui me semble particulièrement complète.) ce recueil est une vraie plongée dans l'oeuvre de Guy de Maupassant et permet l'appréhension de son univers à la fois réaliste et fantastique.

R. Knight - - 24 ans - 20 mai 2012