Le maillot rouge
de Marianne Eskenazi

critiqué par Nance, le 25 décembre 2010
( - - ans)


La note:  étoiles
« L'été de mes 16 ans... »
Bande dessinée à caractère autobiographique, le premier album de l’auteure, la narratrice nous raconte son premier amour et ses premières expériences de jeune femme.

L’angle du récit est intéressant, les enchâssements avec la narratrice du présent/futur accentuant les effets. Aussi, bien que l’histoire soit courte, ça n’empêche pas à l’auteure de nous donner un personnage à la psychologie profonde et sincère. Les traits des dessins sont élégants et les couleurs sont agréables à l’oeil (brun sable chaud, rouge brûlé sensuel, bleu sombre velouté pour les événements du passé et bleu pale nostalgique pour les événements du présent/avenir). Un épisode de vie bien rendu, beau. Un bon début!
Qualité de la colorisation 7 étoiles

Pas ma tasse de thé, même si je reconnais beaucoup de charme à l'ensemble. Les histoires d'amour, les bons sentiments et le romantisme ne sont pas des thèmes que j'affectionne beaucoup et j'ai eu du mal à entrer dans cet album, malgré ses qualités graphiques. Ce n'est pas la qualité du récit dessiné qui est ici en cause mais simplement une question d'affinités personnelles avec le sujet traité. Cela ne m'a tout de même pas empêchée d'apprécier la sobriété du trait et des couleurs, plutôt en adéquation avec les sentiments naissants, qui apportent beaucoup de relief à l'oeuvre.

Sahkti - Genève - 47 ans - 30 septembre 2011


Un moment de lecture sympathique 6 étoiles

Ce n'est pas le genre d'histoire à laquelle je m'attends quand je lis une bande dessinée. Néanmoins, malgré le style particulier, les couleurs, et l'histoire (simple ? Pas si sûre !...psycho, peut être un peu), cette petite BD se lit bien, même très bien.
Il me semble que les successions d'évènements s'imbriquent bien. Le personnage est attachant. Pas forcément dans mes lectures favorites de BD, mais vaut le détour indéniablement.

Mandarine - - 49 ans - 24 mars 2011


En fait le maillot orange 7 étoiles

J'ai beaucoup aimé l'authenticité du récit et la façon dont les images expriment les sentiments de la narratrice. Ce n'est pas du mélo ni du romantisme mièvre. La fin triste est surprenante bien que l'on devine que les choses ont tourné pour le mieux. Une jolie bédé intelligente avec un charme indéniable.

Aaro-Benjamin G. - Montréal - 52 ans - 23 janvier 2011


WOMAN IN LOVE 7 étoiles

C'est une histoire d'amour autobiographique, issue d'un succès sur un blog.
Marianne rencontre son premier amour sur une plage pendant les vacances.
Elle va nous décrire ses sentiments à travers différentes situations parfois ambigües.
Le choix des couleurs pour exprimer le passé (rouge -amour) et le présent (bleu -nostalgie) est excellent.
Si le livre peut vous paraître "livre de filles", détrompez- vous!
C'est bien plus qu'un simple roman à l'eau de rose.
Ce sera intéressant de lire les critiques des lecteurs masculins.
Une fin troublante, laissée à l'interprétation du lecteur, qui demande à ce dernier une analyse pour l'imaginer.
Un bon moment de lecture!

Koudoux - SART - 56 ans - 7 janvier 2011