Dictionnaire amoureux du Rock de Antoine de Caunes

Dictionnaire amoureux du Rock de Antoine de Caunes

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Musique , Arts, loisir, vie pratique => Guides et dictionnaires

Critiqué par Nothingman, le 9 décembre 2010 (Marche-en- Famenne, Inscrit le 21 août 2002, 38 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 073ème position).
Visites : 2 642 

Rock around the clock

Depuis que l’une de ses copines l’a invité à aller voir un concert de Sylvie Vartan à l’époque Yéyé, Antoine de Caunes est tombé en amour pour le rock. Là où sa copine tombait en pâmoison pour la jolie chanteuse d’origine bulgare, le jeune Antoine découvre les Beatles en première partie. Et rien ne sera plus jamais comme avant. Et aujourd’hui, l’animateur de Chorus, Rapido,… émissions qui ont fait découvrir une foultitude d’artistes rock, va bientôt fêter ses noces d’or avec ce genre musical indéfinissable. Cela valait bien un dictionnaire amoureux du rock. Forcément subjectif. Forcément !
« J’observe avec amusement – et parfois consternation – que la tendance s’est littéralement inversée. Nos pères détestaient le rock – ce qui nous donnait une raison supplémentaire de l’aimer – tandis que nos fils l’adorent. Pour la première fois depuis longtemps, et je laisse aux spécialistes le soin de dater ça au carbone 14, nous aimons la même musique. Est-ce une bonne nouvelle, ou au contraire est-ce la fin des haricots ? »
Subjectif forcément ! D’Abbey Road à ZZTop, l’animateur a sélectionné quelques-uns de ses meilleurs souvenirs, quelques-unes de ses plus belles rencontres ou ses coups de cœurs pour composer ces quelques 700 pages détonantes comme un solo de guitare de Frank Zappa. Parmi les rencontres, il faut lire sa rencontre avec le Boss Springsteen à New-York ou sa conversation avec Sir Macca. Et comme le rock est avant tout un état d’esprit, Antoine de Caunes ne fait pas la place qu’à des musiciens. On retrouve ainsi des écrivains comme Philippe Djian, parolier du rocker suisse Stéphan Eicher, ou encore le plus récent RJ Ellory dont les romans noirs sont profondément rock n’roll.
L’avantage de la brique est qu’on peut l’ouvrir à n’importe quel endroit pour lire une bonne anecdote écrite avec la gouaille de l’animateur de feu Nulle part ailleurs. On peut ainsi passer d’un rendez-vous avec Robert Zimmerman (Bob Dylan), à un concert des Stones à Amsterdam…
Petit bémol cependant, Antoine de Caunes déclare dans son introduction aimer des groupes actuels tels que Arcade Fire, Them Crocked Vultures,… qui réinventent le rock. Or, ils ne figurent pas dans la brique. Ceci dit, ce livre fera plaisir à tous les amoureux de bons riffs de guitare.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Dictionnaire amoureux du rock [Texte imprimé] Antoine de Caunes dessins d'Alain Bouldouyre
    de Caunes, Antoine de Bouldouyre, Alain (Illustrateur)
    Plon / Dictionnaire amoureux
    ISBN : 9782259205757 ; EUR 23,90 ; 28/10/2010 ; 720 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Amoureux et partial

8 étoiles

Critique de Olivier-charly (Lyon, Inscrit le 2 mai 2006, 50 ans) - 1 juin 2012

J'adore Antoine de Caunes depuis longtemps, j'ai même acheté ses 2 romans policiers (c'est bon mais c'est chaud, c'est beau mais c'est triste-ce n'est pas un commentaire ce sont les titres...) qui pourtant ne sont pas à proprement parler des chefs d'oeuvre du genre mais bon..

J'adore le Rock aussi et donc je saute à pied joints dans 'le dictionnaire amoureux du Rock'n'roll.

Grand moment de rigolade parce que surtout AdC nous raconte, au-delà d'une analyse de tel ou tel artiste, ses souvenirs des enfants du Rock' et autres défuntes émissions de rock du service public au temps où ce genre de musique n'était pas encore bien entrée dans les moeurs (en tout cas dans celles des décideurs du service public).

Et donc le livre regorge d’anecdotes poilantes sur les rockers des années 60 à 90 plus ou moins déjantés, alcoolisés ou défoncés (voire les 3) avec toujours avec ce ton humoristique faussement détaché qui est la caractéristique de l'auteur.

Bon mais partial parce que le bon Antoine ne parle que des artistes qu'il aime (ça en fait un paquet) ou qu'il a rencontrés (ça en fait un paquet aussi) mais du coup il en manque pas mal qu'on aurait aimé voir (au hasard SteelyDan par exemple) et aussi comme le souligne le critique précédent il y a peu ou pas de groupes récents...

Quoi qu'il en soit bouquin indispensable pour les fans de Rock, de de Caunes, les nostalgiques des années 80 ou des 3 comme moi.

Forums: Dictionnaire amoureux du Rock

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Dictionnaire amoureux du Rock".