Au coeur de Bornéo de Redmond O'Hanlon

Au coeur de Bornéo de Redmond O'Hanlon
(Into the heart of Borneo)

Catégorie(s) : Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Gnome, le 8 décembre 2010 (Marseille, Inscrit le 4 décembre 2010, 49 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 497ème position).
Visites : 2 417 

être "dans la mouise" et aimer cela

Je suis étonné qu'aucun livre de O'Hanlon ne soit encore présent sur ce site. J'y remédie.

Redmond O'Hanlon est un naturaliste aventurier, peureux mais... très téméraire ! Ce drôle de scientifique a le chic pour s'engager dans des explorations rocambolesques, toujours préparées de façon très approximative et menées selon les aléas d'un quotidien peu ou pas maîtrisé.

"Au coeur de Bornéo" nous entraîne au fin fond de la jungle, sur les traces d'un mystérieux rhinocéros dont on n'est même pas sûr qu'il ait un jour existé. Redmond O'Hanlon est accompagné par son ami et poète James Fenton ainsi que d'un petit groupe d'autochtones leur servant de guides. Le voyage se fait en pirogue et à pied dans une nature hostile, sauvage mais toujours présentée de façon naïve et merveilleuse. O'Hanlon et Fenton sont aussi peu à l'aise dans cette enfer vert qu'un poisson sorti de l'eau, mais ils en sont tellement enchantés qu'ils en oublient tous les désagréments et l'inconfort du périple.

Mêlant naturalisme, anthropologie et récit d'aventure, ce livre est écrit avec un humour tout ce qu'il y a de plus british, et beaucoup de recul face aux péripéties. O'Hanlon est un truculent anti-héros.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Cocasse, érudit et profondément humain

10 étoiles

Critique de Jefopera (Paris, Inscrit le 9 avril 2009, 55 ans) - 27 février 2011

Lors d’un séjour à Rome, doit-on obligatoirement se munir des Promenades de Stendhal et du Voyage en Italie du Président de Brosses ? A l'inverse, faut-il commencer une biographie de Sainte Thérèse d'Avila sur la plage d'Ibiza ou relire Proust au camping ?

Sur cette grave question de la nécessaire ou inutile adéquation entre le sujet du livre et le lieu où on le lit, une expérience récente me convainc définitivement de la supériorité de la première solution.

En voyage à Bornéo, je me suis muni du savoureux récit de l’expédition dans la jungle de deux hurluberlus, Redmond O’Hanlon, l’auteur du livre, quinquagénaire pachydermique et naturaliste amateur et son ami James Fenton, poète chauve et d'âge avancé, toujours un peu dans la lune.

Sur les traces d'un mystérieux rhinocéros dont on n'est même pas sûr qu'il ait un jour existé, le voyage se fait en pirogue et à pied, dans une nature pas vraiment accueillante, c'est le moins que l'on puisse dire. Maladroits, patauds et peu débrouillards, les deux Anglais sont à la peine, mais émerveillés par la richesse de la nature, ils endurent avec un flegme parfait les attaques d'insectes et de sangsues.

Finalement, tout se passe (et se finit) plutôt bien grâce aux trois Ibans qui les guident dans les profondeurs de la jungle, notamment Léon, le vrai héros de l'histoire. Rigolard et tombeur de filles, d'une générosité et d'une débrouillardise sans bornes, ce personnage sympathique et attachant nous donne, tout le long du récit, une bien belle leçon de courage et d'humanité.

Si le livre est drôle du début à la fin, il est aussi très érudit : aux descriptions cocasses des mésaventures de l’expédition, O'Hanlon juxtapose des considérations savantes, souvent sous forme de citations assez longues, sur l'évolution des espèces, la botanique et la zoologie.

Et je dois avouer que sans les descriptions détaillées des caractéristiques et des moyens de se protéger des énormes et vicieuses sangsues de Bornéo, j'aurai déjà disparu tout cru dans leurs estomacs insatiables.

Forums: Au coeur de Bornéo

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Au coeur de Bornéo".