Supercheries de l'exploration
de David Roberts

critiqué par Gnome, le 8 décembre 2010
(Marseille - 48 ans)


La note:  étoiles
La part du mensonge dans l'exploration
"Les explorateurs mentent le plus souvent dans leurs journaux intimes". D. Roberts

David Roberts, écrivain et journaliste, aborde un sujet tabou dans l'histoire de l'exploration. Dans ce livre, nous découvrons que beaucoup de très grands explorateurs ont eu la tentation d'enjoliver, de réécrire leurs exploits. Bref de mentir. Peary, Cabot, Defoë, Cook, etc. vous serez surpris d'apprendre que certains grands épisodes de l'exploration ne se sont pas parfaitement déroulés comme nous le croyions.

Cette suite de petites enquêtes explore les différentes motivations qui ont poussé ces hommes à tricher et comment ils se sont construit leur légende, mêlant la réalité et l'imagination.

Un livre très intéressant, même si certains chapitres, trop courts, laissent le lecteur un peu sur sa faim.