La femme du boulanger de Marcel Pagnol

La femme du boulanger de Marcel Pagnol

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Lolita, le 13 mars 2002 (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (3 016ème position).
Visites : 4 051  (depuis Novembre 2007)

Le pain, la vie en provence et la femme du boulanger...

J'ai d'abord vu le film avec Roger Hanin et Astrid Veillon avant de lire le livre. C'est d'ailleurs cela qui m'a donné envie de le lire... J'ai été très touchée par les acteurs et l'histoire et j'ai retrouvé cette magie en lisant le roman.
Dans un petit village, le boulanger a une bien belle femme qui attire les convoitises et les jalouseries...
Mais le boulanger et sa femme vivent une existence paisible et heureuse en apparence... Le bon boulanger adore sa femme et la chérie... Pomponnette, la petite chatte fait également partie de leur quotidien et leurs journées sont rythmées sur le travail du boulanger... Mais Pomponnette fait des fugues... Et bientôt c'est au tour de la boulangère de partir... mais de ne plus revenir... Le boulanger refuse d'admettre la vérité... Toutes les hypothèses, mêmes invraisemblables lui passent par la tête... Mais au village, les rumeurs commencent à courir et tout le monde sait bien que le pauvre boulanger est "cocu" car la belle est partie avec le berger...
Je vous laisse découvrir la fin de cette belle histoire où le boulanger est tour à tout attendrissant, attristant... Il nous fait pitié et on le prend vite en amitié...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La Femme du boulanger [Texte imprimé] Marcel Pagnol,... d'après le conte de Jean Giono "Jean le Bleu"
    de Pagnol, Marcel
    Éd. de Fallois / Fortunio ( Paris).
    ISBN : 9782877060615 ; EUR 5,80 ; 01/05/1989 ; 191 p. ; Poche
  • La femme du boulanger [Texte imprimé] Marcel Pagnol,... d'après le conte de Jean Giono "Jean le Bleu"
    de Giono, Jean (Antécédent bibliographique)
    Éd. de Fallois / Fortunio (Paris)
    ISBN : 9782877065184 ; EUR 6,00 ; 05/10/2005 ; 189 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un livre et un film exceptionnels !

10 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 49 ans) - 8 février 2015

Oui, vraiment aussi bien le texte que le film (je parle du film originel avec Raimu, les suivants avec Roger Hanin et Michel Galabru, même s'ils ont été des réussites, n"ont pas atteint le degré de perfection de l’original) touchent au génie. On retrouve tout le savant équilibre de Marcel Pagnol entre le drame et la farce (il y avait du Molière dans cet écrivain) dans cette histoire de cocu tragique et magnifique dans un village de la Provence profonde du début du vingtième siècle. On passe du rire à l"émotion et de l"émotion au rire en permanence. Parfois on est à la fois dans le rire et l'émotion. Il y aussi des moments très poétiques. Et quand vous lisez ces lignes, vous voyez et entendez le grand Raimu dans son interprétation bouleversante du boulanger.
UN CHEF D’ŒUVRE DU GRAND PAGNOL (qui a écrit le texte et qui a tourné le film)...
La courte nouvelle, en guise d'introduction, de Marcel Pagnol m'a aussi beaucoup plu.

Pomponnette

8 étoiles

Critique de Sundernono (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 35 ans) - 17 juillet 2014

Lorsque vient l'été quoi de mieux que de se plonger dans un Pagnol. Aucun risque d'être déçu, une lecture facile et agréable qui respire bon la Provence.
Est-il encore utile de revenir sur l'histoire? Un classique du cinéma français, la magnifique interprétation de Raimu, tout simplement inoubliable.
Pagnol a ainsi adapté son oeuvre, elle même inspirée de Giono, en roman.
La magie est toujours là, les dialogues font mouche et pour les amoureux du grand auteur provençal le style "Pagnolesque" est au rendez-vous.
Seul bémol, La Femme du boulanger se lit vite, très vite, trop vite.
Difficile de le consommer avec modération, comme toutes les bonnes choses.

Classique mais assez efficace

8 étoiles

Critique de Veneziano (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 40 ans) - 14 janvier 2006

Les relations d'adultère font le bonheur des oeuvres de fiction. Celle-ci est colorée du fait du cadre régional, que j'aime beaucoup, dans lequel elle s'inscrit, ce qui est bien agréable. On a en effet de la sympathie pour ce boulanger.
J'ai trouvé Roger Hanin assez bon dans le rôle, et Astrid Veillon fidèle à elle-même.
Cette histoire me rappelle soudain celle du ménage d'un homme politique en vue, mais lequel, déjà ?

Du tout bon Pagnol

8 étoiles

Critique de Thémis (Ligny, Inscrite le 17 avril 2001, 47 ans) - 13 mars 2002

Il a de quoi garder la tête haute notre brave boulanger!
Moi aussi j'ai un faible pour la version noir et blanc du film avec Raimu. Il n'empêche que trop de gentillesse n'est pas toujours récompensée à sa juste valeur...et il est bon ce boulanger...bien trop bon!
On n'en fait plus des comme ça...

Il est grand, le boulanger !...

8 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans) - 13 mars 2002

Il est vraiment très grand d'humanité, de tendresse et d'amour profond ! Qui penserait à rire ici du cocu ?... Et Raimu, quel grand acteur ! Hanin était bon aussi, mais il y a quand même une différence... Le monologue de Raimu à sa chatte est un très grand moment !

Forums: La femme du boulanger

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La femme du boulanger".