Philippe le Bel de Jean Favier

Philippe le Bel de Jean Favier

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Jules, le 27 décembre 2000 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 75 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 717ème position).
Visites : 2 616  (depuis Novembre 2007)

Un grand roi, un livre très intéressant

Philippe le Bel est le petit-fils de Saint-Louis. Il règne de 1285 à 1314. Ce règne sera des plus importants dans l'histoire de France.
Il verra s'affermir le pouvoir royal, contre les vieilles forces féodales, mais aussi contre le pouvoir temporel de l’église. Philippe le Bel choisira ses principaux collaborateurs hors de la haute noblesse, comme Marigny et Nogaret. Il se heurtera au Pape en s’opposant aux sorties de capitaux que représentent les dîmes prélevées par le clergé dans son royaume et envoyée par lui à Rome. La monnaie était frappée dans le métal précieux et celui-ci quittait la France par bateaux entiers !.(c’est ce que nous appellerions l'inflation assurée). L'Angleterre en fera autant et cela ira jusqu'à la " querelle des investitures ". Philippe le Bel décréta aussi que dorénavant, à l'exception des églises et des cimetières, la totalité de ses territoires seraient sous sa seule juridiction. Les querelles avec Boniface VIII seront incessantes et iront très loin !… Au décès de celui-ci, la royauté française fera se réunir le concile à Avignon, afin de mieux le contrôler.
Toujours sur le plan monétaire, Philippe le Bel ira jusqu’à interdire, sous certaines conditions, la thésaurisation des métaux précieux sous la forme d’orfèvrerie. Les besoins d’argent ne faisant que croître, en 1306, il fera expulser les juifs de ses territoires et confisquera tous leurs biens. Quelques années plus tard il en fera de même avec les Lombards. Il luttera pour que l'Angleterre, avec Edouard Ier, reste en dehors de ses affaires, mais aura de nouvelles difficultés avec les Flamands. En 1302, l'armée française commandée par Robert d’Artois, fils du frère de Saint-Louis, se trouva face aux troupes brugeoises. Il fit s’élancer sa cavalerie qui s'embourba dans les marécages et la fleur de la chevalerie française fut massacrée. Un vrai désastre, provoqué par un excès de sentiment de supériorité !. Cette bataille, livrée dans la région de Courtrai, fut appelée " bataille des éperons d’or " Philippe le Bel ne pensa plus qu’à prendre sa revanche et il l’eut par une victoire personnelle obtenue contre les Flamands. Les enceintes des grandes villes flamandes furent toutes rasées et un lourd tribut fut fixé.
Le Roi entama également une longue lutte contre l’Ordre des Templiers. Le pouvoir de ceux-ci devenait trop important au fur et à mesure que les territoires qu'ils contrôlaient grandissaient. Il faut savoir qu'eux seuls avaient droit de justice sur leurs terres et que ces droits étaient une des grandes sources de revenus pour le royaume. Philippe le Bel obtint la victoire et la dissolution de l'ordre.
La fille de Philippe le Bel, Isabelle, avait été donnée en mariage à édouard II d'Angleterre. Or, les trois fils de Philippe le Bel, Louis X, Philippe V et Charles IV, moururent sans assurer leur postérité. La couronne passa à Philippe VI de Valois, fils de Robert de Valois, lui-même fils du frère de Saint-Louis. Pour écarter le fils d'Isabelle, .douard III d'Angleterre, la France dut aller rechercher de vieilles jurisprudences des lois saliques. C’était le début de la guerre de cent ans !
Ce livre, peut-être un peu rébarbatif par sa taille, est non seulement très bien écrit, mais très complet. Or cette période est vraiment intéressante. On voit les rois tenter d’asseoir leur pouvoir face à la noblesse et au clergé. Ce phénomène s'est passé en Angleterre comme en France, avec des conflits rudes et aux grandes conséquences. Le monde change également par l'importance que prennent les marchands en Europe. Il faut encore ajouter que ce livre est passionnant à lire pour qui aime l'Histoire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Philippe le Bel [Texte imprimé] Jean Favier,...
    de Favier, Jean
    Fayard
    ISBN : 9782213600956 ; EUR 28,00 ; 31/12/2000 ; 589 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un des rois les plus importants que la France ait comptés

0 étoiles

Critique de Sorcius (Bruxelles, Inscrite le 16 novembre 2000, 49 ans) - 24 février 2001

Ceux qui ont lu les Rois maudits se souviennent certainement de Philippe le Bel. C'était un roi intelligent, malin, prestigieux, puissant. Il s'en est passé des choses sous son règne...
Ce livre est idéal pour approfondir la connaissance de ce souverain majeur dans l'Histoire de France.

Forums: Philippe le Bel

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Philippe le Bel".