L'Hypnotiseur de Lars Kepler

L'Hypnotiseur de Lars Kepler
(Hypnotisören)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Rouchka1344, le 6 novembre 2010 (Inscrite le 31 août 2009, 29 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 12 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (21 662ème position).
Visites : 5 863 

Un de ces polars vite lus, vite oubliés !

Erik Maria Bark était un des rares véritables experts de l’hypnose médicale, jusqu’au jour où une séance tourne mal avec un patient. Il décide alors de ne plus jamais pratiquer l’hypnose. Les années passent et Erik, accro à ses pilules (non ce n’est pas Dr House), reçoit un matin l’appel de l’inspecteur Joona Lima pour l’aider sur une enquête: une famille a été retrouvée sauvagement massacrée. Seul, le fils est vivant, mais dans un état critique. La sœur ainée n’étant pas à la maison lors du drame, l’inspecteur Lima pense que le tueur la recherche. Le seul à pouvoir identifier l’assassin c’est Josef le jeune garçon, mais petit problème il est dans le coma. Après plusieurs moments d’hésitation de la part d’Erik et d’insistances du côté de Lima, Erik accepte finalement d’hypnotiser le garçon pour sauver sa sœur. Mais les choses se passent mal. Puis, Benjamin, le fils d’Erik hémophile, se fait enlever en pleine nuit sous les yeux impuissants de sa mère.

Voici ce qu’on nous propose comme histoire. Plutôt alléchant, n’est-ce pas ? Alors finalement l’enquête sur la famille assassinée n’est pas, bizarrement, au centre de l’intrigue. Eh oui ! Le début démarre très fort car on sait rapidement qui est l’assassin. Le rythme est vraiment dense et on se dit “chouette ça commence bien ! “. Que nenni mes amis. Cette double histoire, le massacre de la famille et l’enlèvement de Benjamin se coordonne assez mal. Le problème réside dans le rythme. On nous habitue à une histoire forte, recherche de l’assassin, indices, reconstitution des évènements et on est happé par un tourbillon d’excitation. Puis tout d’un coup ça s’arrête. On connaît l’assassin et hop ! on le laisse de côté pour aller s’occuper de la famille d’Erick. On doit se mettre dans le bain d’une autre histoire. Du coup, on perd le fil, le rythme s’essouffle, et on se lasse. Tout est centré sur Erick, sa femme Simone, leurs problèmes de couple et la recherche de leur fils hémophile. L’inspecteur Joona Lima fait carrément office de figurant pendant la majorité du roman puisque l’enlèvement n’est pas son affaire, mais la recherche de l’assassin de la famille du début. Pratique ! Et enfin, vers les 200 pages restantes, le rythme repart à nouveau à fond, l’intrigue commence à se dérouler et ça coule tout seul. Ouf !

L’hypnotiseur de Lars Kepler est-il victime de la mode des policiers suédois ? On se le demande. Le roman n’est pas mauvais, mais c’est pas un chef-d’œuvre et je n’ai pas retrouvé la qualité des Millénium ou même des romans de Camilla Läckberg (quoiqu’elle aussi, elle commence à s’essouffler). Je pense qu’il a profité de la nouvelle vague pour se faire une petite place dans nos rayonnages. Il ne faudrait pas non plus qu’on nous refile tous les romans policiers suédois juste parce qu’ils ont en ce moment le vent en poupe.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Entrée en matière

9 étoiles

Critique de Marlène (Tours, Inscrite le 15 mars 2011, 42 ans) - 10 avril 2020

Découverte de cet auteur. En plein confinement j'ai enfin trouvé le temps de le lire
J'ai beaucoup aimé. Je l'ai lu en 5 jours. L'intrigue est bien ficelé les personnages complexes. J'ai bien aimé les parties sur l'hypnose
Ça m'a donné envie de lire la suite, et cette fois-ci j'espère être encore plus avec Loona pour découvrir ce policier qui estime avoir toujours raison

finale abrupte et perplexe

5 étoiles

Critique de Barbie (, Inscrite le 15 mars 2015, 45 ans) - 15 mars 2015

Le résumé de ce livre m'a attirée et j'ai été tenue en haleine dès les 1ères pages. Le sujet autour de l'hypnose était original et intrigant... Une écriture effrénée, beaucoup de détails qu'on pense être reliés à la fin. Plusieurs personnages secondaires qui ont piqué ma curiosité et que j'espérais faire partie du dénouement. Mais non, je me suis même demandé quels étaient leurs rôles dans ce triller.... Je suis restée sur ma faim, j'aurais voulu en savoir plus sur l'histoire de ces personnages mais ils disparaissent de la circulation, c'est tout.
2 intrigues : le massacre d'une famille et le kidnapping de l'enfant de l'hypnotiseur. Comme on sait assez vite qui est l'auteur du massacre, on s'attend à une surprise de ce côté-là.... il n'y en a pas. En fait, on reste un bon moment sans en entendre parler. Je me suis dit que les 2 intrigues allaient se relier à la fin, mais non pas du tout.
On dirait que les écrivains en avaient juste marre d'écrire le roman et qu'ils ne savaient plus comment s'en tirer....
Dommage, durant toute la lecture, je me disais que c'était le meilleur polar que j'avais lu depuis Millénium. Mais la fin abrupte m'a frustrée et ce roman est juste très moyen. Rien à voir avec le chef-d'oeuvre de Stieg Larsson.

Prévisible

5 étoiles

Critique de Isabella (Paris, Inscrite le 19 décembre 2009, 38 ans) - 1 mars 2015

Sur un thème de départ de l'hypnotisme comme thérapie, thème somme toute alléchant dans un polar, on attend autre chose que cette intrigue un peu complexe et longue à se dérouler, écrite dans un style minimaliste, un peu haché, avec des dialogues pas toujours passionnants.

Alors, cette histoire est sans doute trop longue et pas assez maîtrisée tandis que les personnages restent finalement assez éloignés de nous. Bref, on ne se passionne pas pour eux, ni pour l'intrigue avec ses maladresses et ses invraisemblances. Vraiment trop tordu par les cheveux. . Au final, tout est un peu prévisible. Dommage.

Bon polar

7 étoiles

Critique de GiLau (Annecy, Inscrite le 18 septembre 2010, 57 ans) - 1 mars 2015

J'ai acheté ce livre parce que la couverture me dérangeait !
Les deux enquêtes n'ont rien d'extraordinaire mais j'ai apprécié le style de l'écriture. Rythme plutôt lent, des personnages bien travaillés auxquels je me suis attachée.
L'ensemble m'a plu et j'ai pris du plaisir à suivre l'enquête de Joona Lima.

Polar moyen

6 étoiles

Critique de Haas Nigen (France, Inscrit le 11 août 2013, 28 ans) - 1 novembre 2014

J'ai trouvé ce polar moyen, il manque un peu de rythme et il est assez long je trouve.
Cependant j'ai trouvé l'intrigue très bien ficelée, j'ai adoré la période de flash-back.

Bonne connaissance de l'hypnose

6 étoiles

Critique de Bao le thaï (, Inscrit le 30 mars 2013, 60 ans) - 30 mars 2013

En tout cas les auteurs sont spécialistes de l'hypnose. Sinon je suis d'accord avec les avis mitigés sur le manque de rythme de ce policier. Bao le thai

Ennuyeux à plusieurs reprises mais attachant

9 étoiles

Critique de Hiba (, Inscrite le 24 février 2013, 22 ans) - 24 février 2013

Je suis de l'avis de Laurent63 , la période flash back semble éternelle certes, l'ensemble du roman reste irréversible pour nous donner des frissons de la tête au pied!!

Grandir psychopathe

8 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 51 ans) - 21 septembre 2012

L’intrigue de ce thriller ne révolutionne rien. Au départ, l’idée d’ajouter l’hypnotisme aux ingrédients du polar m’attirait. Mais en fait, cela n’est pas au centre du livre. L’hypnotiseur en question est un personnage principal simplement parce que son fils est kidnappé.

Bizarrement, les points de vue alternent d’un personnage à l’autre d’une portion à l’autre du livre. Le détective présenté d’entrée de jeu devient presque accessoire au suspense.

Le style est simpliste. Des phrases courtes, beaucoup de dialogues. Parfois, il y’a un certain décalage d’un chapitre à l’autre. Une constatation que j’attribue à l’écriture à quatre mains. Car derrière le nom de plume de Lars Kepler se cache un couple suédois.

En dépit de l’accumulation des maladresses et des invraisemblances, j’ai bien aimé, surtout la finale haletante. Probablement parce que j’ai absorbé ‘L’hypnotiseur’ comme un livre d’horreur plutôt qu’un roman policier.


Un roman scandinave globalement réussi

7 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 47 ans) - 7 septembre 2012

Globalement il s'agit là d'un bon roman, avec un scénario qui se tient, plutôt original, et composé de personnages intéressants.
Certes le flash-back est long, mais pas fade du tout, le seul défaut étant qu'il arrive sans réelle crédibilité, on a vraiment l'impression que les auteurs n'ont pas su l'intégrer de façon naturelle. En effet le personnage qui ne semble pas trouver dans son entourage quelqu'un susceptible de lui nuire, percute d'un coup d'un seul, et la mémoire lui revient avec une acuité et une limpidité étonnantes.
En dehors de cela, l'ensemble est agréable et se lit vite et bien.

Erik Maria Bark, psychiatre, a fait la promesse de ne plus utiliser l'hypnose comme moyen de thérapie. Il rompt malgré tout son serment pour les besoins d'une enquête policière peu commune. Les conséquences vont alors le plonger dans un véritable cauchemar.

Une drôle de sensation...

5 étoiles

Critique de Laurent63 (AMBERT, Inscrit le 15 avril 2005, 45 ans) - 4 février 2011

Ce livre est surprenant car il est bien écrit et nous offre un sujet original, mais au final je ne peux pas dire que je l'ai aimé, j'ai trouvé qu'il était un peu long. La période flash-back m'a semblé éternelle, certes elle aide à comprendre l'intrigue dans son ensemble, mais elle n'est pas très agréable à lire, et je n'ai eu qu'une envie c'était de reprendre l'enquête.
L'histoire est bien ficelée mais certains passages sont vraiment tordus et un peu tirés par les cheveux. Pour un premier roman policier c'est pas mal, mais je pense que les auteurs peuvent mieux faire.
Un livre à découvrir, mais qui n'est pas indispensable. Les amateurs de polars du nord seront un peu déçu. Reste à savoir si le prochain roman sera meilleur que celui-ci ...

Un livre à 2 vitesses

5 étoiles

Critique de Crevetta82 (, Inscrite le 10 janvier 2011, 37 ans) - 10 janvier 2011

Bizarre que ces 2 histoires qui s'imbriquent l'une dans l'autre sans vraiment de rapport. Des longueurs, des personnages auxquels on ne s'attache pas vraiment, puis vers la fin le suspense prend et le livre retrouve un rythme dense et haletant.

Forums: L'Hypnotiseur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Hypnotiseur".