L'Eglise et l'Ecole de Marceau Pivert

L'Eglise et l'Ecole de Marceau Pivert

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CHALOT, le 25 octobre 2010 (Inscrit le 5 novembre 2009, 72 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 838 

texte d'actualité sur la laïcité

 L'église et l'école »
de Marceau Pivert
texte présenté par Eddy Khaldi
Éditions Demopolis
197 pages
juin 2010


Une laïcité d'émancipation

Eddy Khaldi nous propose là un livre qui tombe à pic.
Le texte qu'il nous présente remet les pendules à l'heure et l'auteur, Marceau Pivert, instituteur, libre penseur, acteur de la vie sociale et politique démonte la politique de l'Église, cette institution réactionnaire.
L'analyse historique qui nous plonge dans l'histoire des luttes sociales, des temps les plus reculés au début des années 30, permet de mieux comprendre, preuves à l'appui le jeu politique des forces réactionnaires.
Quand la bourgeoisie a eu besoin pour son projet politique et pour développer les forces productives d'une école laïque, elle a mené son combat sans jamais désarmer.
Il s'agissait pour elle non de libérer l'homme mais de formater l'enfant afin d'en faire un être obéissant au système en place.
La classe ouvrière et ses organisations combattent l'église et dès la commune de Paris « débarrasse résolument des vestiges de la religion d'Etat, des influences religieuses dans l'éducation, des prérogatives économiques de la classe cléricale. »
Ce n'est pas exclusivement à la bourgeoisie libérale que l'on doit la naissance de l'école publique, gratuite et obligatoire... Il s'agit simplement pour les dirigeants de cette classe dominante d'un passage obligé et d 'un compromis fragile qui sera vite remis en cause quand l'offensive de la classe ouvrière risque de remettre en cause les rapports de force, voire de renverser le pouvoir.
Après la grande boucherie mondiale, la bourgeoisie saura, face à l'offensive du mouvement ouvrier, renforcer les contacts-jamais abandonnés- avec la hiérarchie catholique qui sait à la fois faire descendre ses ouailles dans la rue et renforcer son influence.
Les lois laïques ne sont pas appliquées en Alsace et le ministère Herriot qui a exprimé quelques velléités de résistance laïque va être renversé par le Sénat le 9 avril 1925....
L'église décide d'aller plus loin et de contrecarrer l'influence des forces démocratiques, c'est ainsi qu'elle fonde des associations de jeunesse et développe son projet d'association capital-travail.
Il s'agit pour elle de faire que l'homme accepte la société telle qu'elle est et que l'ouvrier, le père ou la mère soit obéissant et dévoué à dieu.
La laïcité, pas celle d'une bourgeoisie qui ne cesse de la bafouer, mais celle de l'émancipation consiste «  à former les enfants, non plus en fonction d'un ordre social déterminé, mais pour eux mêmes »
Il s'agit de faire des hommes « c'est-à-dire des êtres pensant par eux-mêmes, armés des principaux enseignements qui résultent de l'expérience humaine : langage, raisonnement, science, histoire, connaissance du milieu et du temps, mais armés aussi contre les déterminismes déformants de la vie en société. »

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'Eglise et l'Ecole

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Eglise et l'Ecole".