Seuls, tome 5 : Au coeur du Maelström de Fabien Vehlmann (Scénario), Bruno Gazzotti (Dessin)

Seuls, tome 5 : Au coeur du Maelström de Fabien Vehlmann (Scénario), Bruno Gazzotti (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Lalie2548, le 20 octobre 2010 (Inscrite le 7 avril 2010, 34 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 409ème position).
Visites : 2 393 

Très bon!

Voici la fin du premier cycle de cette bande dessinée originale et très agréable à lire. Il faut dire qu'on s'attache beaucoup aux personnages et qu'on est impatient à chaque fois de lire la suite.

Cette série mêle suspense, sentiments, aventures, etc Bref, elle est tout simplement excellente pour petits et grands.

Ici, nos amis vont s'introduire dans la zone rouge. Endroit inquiétant ou tous les dangers rôdent. Et en matière de danger, ils vont être servis. Je n'en dis pas plus car il faut vraiment lire cette bande dessinée.

Un grand bravo!! Vivement la suite!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Au coeur du maelström [Texte imprimé] [dessin de] Gazzotti [scénario de] Vehlmann
    de Gazzotti, Bruno (Illustrateur) Vehlmann, Fabien (Scénariste)
    Dupuis
    ISBN : 9782800146935 ; EUR 10,45 ; 04/06/2010 ; 48 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

SAVEZ-VOUS CE QU’EST UN MAELSTRÖM ?

4 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 52 ans) - 30 juin 2015

Suite à la mort de leur leader, Dodji, les autres enfants décident de partir explorer le centre de la « zone rouge », qui est délimitée par les fameux cairns rouges, construits par les singes échappés du cirque de la ville. Les enfants pensent en effet que la réponse à leurs questions se trouve dans cette zone.

Tous les enfants sont du voyage, sauf Alexandre et sa grande sœur Sélène dont Leïla se méfie, et le petit Terry qui est trop jeune pour participer à cette aventure.

Arrivée dans la zone, la bande de jeunes remarque que tous les appareils électriques cessent de fonctionner correctement et qu’un mystérieux monolithe géant noir, de la taille d’un gratte-ciel occupe le centre de la zone. Celui-ci semble vibrer.

Pendant ce temps deux enfants "reviennent" d'entre les morts!...

Les dessins de M. Bruno GAZZOTTI sont toujours égaux à eux-mêmes. On ne peut pas vraiment parler de réussite ou d’une quelconque perfection, mais d’un trait précis et régulier, notamment dans le dessin de la tête des personnages, qui arrive à bien faire ressortir les sentiments de ceux-ci. Les paysages sont eux par contre comme figés (mais c’est peut-être voulu…) alors que les dessins d’animaux, sont eux un plantage complet ! Le cheval (Pg 19-20) ressemble plus à un cheval en bronze d’une fontaine qu’à un vrai animal !...
Passons aussi sur les découpages d’un classicisme déconcertant !...

Côté scénario, le suspense est bien présent et M Fabien VEHLMANN sait comment capter et retenir son lecteur. C'est très violent à certains moments, (deux morts par arme blanche dans cet épisode !...). Et même si la violence n’est jamais spécifiquement montrée et visible, les auteurs ont, je trouve, une propension un peu trop forte à montrer du sang qui au vu du rouge très vif avec lequel il est représenté, n'échappera à personne! (voir p. ex. le dessin de couverture, réprésentant, rappelons-le quand même, un enfant de 5 ans!...).
Bien que plus ou moins inspiré de certains grands classiques du cinéma, la référence à « 2001, l'odyssée de l’espace » (1968), de Stanley KUBRIK n’échapperas à personne, (sans parler d’Alexandre et Sélène qui semblent tout droit sortis du film « Le Village des damnés » (1995) de John CARPENTER), M. VEHLMANN sait aussi faire preuve d'une certaine inventivité au fur et à mesure de son histoire.
Il y a bien sûr toujours quelques incohérences flagrantes, ainsi p. ex. si Camille est blessée par une flèche (Pg 30), comment se fait-il que par la suite elle n’en souffre plus du tout ? (Pg 45). Et bien sûr, toujours quelques exagérations, comme p. ex. un enfant de 12 ans qui conduit une voiture de sport comme un champion (Pg 14), ou encore ces mêmes enfants qui sautent de la voiture qui roule à pleine vitesse et qui ne se font même pas une égratignure!... (Pg 15).

Encore une fois, je terminerai cette critique, en disant que cette BD n’est absolument pas pour les enfants et est même peu trop vite classée "Jeunesse" d’ailleurs ! La preuve, ma nièce de 12 ans a arrêté de lire la série parce qu’ elle lui fait peur, et mon fils de 14 ans, parce qu’il ne comprend plus rien au scénario de cet épisode!...
Encore une fois, la preuve la plus évidente en est le titre : « Au cœur du Maelström ». Connaissez-vous beaucoup de personnes qui savent ce qu’est un maelström ? Et mieux encore, beaucoup d’enfants ?

Forums: Seuls, tome 5 : Au coeur du Maelström

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Seuls, tome 5 : Au coeur du Maelström".