Claire de Castelbajac : Que ma joie demeure de Dominique-Marie Dauzet

Claire de Castelbajac : Que ma joie demeure de Dominique-Marie Dauzet

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Spiritualités

Critiqué par Angel54, le 7 octobre 2010 (Inscrit le 11 septembre 2010, 65 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 2 577 

Hagiographie pour notre temps ?

Voici la première biographie exhaustive écrite par un étranger de la famille d'une jeune fille catholique née en 1953 et morte en 1975 d'une méningo-encéphalite foudroyante.

En ces temps où la spiritualité en général et le sens religieux en particulier reviennent sur le devant de la scène, tant sur le grand écran avec l'admirable film "Des hommes & des dieux" que dans les librairies ou encore sous des formes variées dans l'actualité, voici un livre qui est paru en août dernier loin des projecteurs médiatiques.

Claire de Castelbajac appartient de par ses origines à l'aristocratie gasconne et à la haute bourgeoisie. Ses parents semblent des gens d'un autre temps où l'on se faisait vouvoyer par sa progéniture, ou la grand-mère s'appelait "Bonne-Maman" et où la place familiale de l'épouse restait cantonnée dans l'éducation de sa nombreuse descendance. Il était fort inconvenant que les femmes travaillent à l'extérieur, elles se devaient de tenir le logis en dirigeant la domesticité. Tout cela ne peut bien entendu ne se réaliser que dans des fratries où les revenus financiers sont conséquents. Exit des milieux plus modestes où chacun doit trimer et où les personnes se débattent dans une société qui compte et survit.

Bien entendu sur le plan religieux, rien à dire, l'auteur est prêtre et semble connaître son sujet. Mais là où on peut s'interroger c'est quand il s'agit de déterminer si cette vie parle aux jeunes d'aujourd'hui. Personnellement je ne le pense pas ou plutôt je ne le pense plus. Quel jeune vit à ce point dans la proximité du ciel ? Oh sans doute quelques uns, dans des strates se mouvant à l'ombre des frondaisons de Passy ou de quelques parcs de manoirs provinciaux, mais la grande majorité ne pourra comprendre une telle existence.

Ce livre apparait toutefois bien écrit et peut être dégusté comme un texte de la comtesse de Ségur ou une bande dessinée des périodiques auxquels les jeunes louvettes des années 50 étaient abonnées, sur les conseils de leur cheftaine.

Pour notre temps, il me semble que le film "Des hommes & des dieux" sera mieux compris par les contemporains.
Les fruits de cet ouvrage ne sont pas à ignorer mais je le répète, sans doute ne s'épanouiront-ils que dans un milieu étroit, loin de la masse humaine, sinon préoccupée par autre chose, du moins accoutumée à une autre approche.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Claire de Castelbajac : Que ma joie demeure

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Claire de Castelbajac : Que ma joie demeure".