Les Lames du Cardinal, tome 1 : Les Lames du Cardinal de Pierre Pevel

Les Lames du Cardinal, tome 1 : Les Lames du Cardinal de Pierre Pevel

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Felicity11, le 4 septembre 2010 (Bruxelles, Inscrite le 12 décembre 2007, 25 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (9 915ème position).
Visites : 2 717 

Roman de capes et d'épées en Fantasy

Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne.
Le Cardinal, l’une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse se garder des ennemis de la Couronne. L’espionnage, l’assassinat, la guerre, tout est bon pour parvenir à leurs fins… et même la sorcellerie, qui est l’œuvre des plus fourbes adversaires du royaume : les dragons !
Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la Cour d’Espagne est tombée entre leurs griffes…
Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n’ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l’heure est venue de reformer l’élite secrète qu’il commandait jadis, une compagnie d’aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d’élégance, de courage et d’astuce, ne redoutant nul danger.
Les Lames du Cardinal !

Avide de romans historiques ainsi que fantastique, j’étais néanmoins un peu circonspecte avant de me lancer dans ce roman hybride de mes deux genres favoris. Il faut dire que mélanger à l’Histoire des dragons pouvaient très vite décevoir par la non-cohérence historique. Or, étonnamment, ce roman est une vraie réussite. Hommage aux romans de capes et d’épées tout en étant original grâce à l’ajout de fantasy. Pevel réussit à bien doser les deux ingrédients, sans jamais donner au lecteur une impression de non-cohérence. À croire que Richelieu a vraiment eu un dragonnet de compagnie et que la Cour de France était véritablement parsemée d’espions dragons dissimulés sous forme humaine ! Et c’est cela son premier bon coup de maître.

Pierre Pevel offre là un récit bien documenté, aux descriptions historiques riches sans jamais être trop longues ou lassantes. On se laisse entraîner par sa voix qui sonne juste autant lorsqu’il nous décrit Paris du 17ème siècle que quand il nous raconte un des combats des Lames ou encore lorsqu’il raconte les déboires psychologiques de ses personnages.

Quant à ces derniers, ils sont, à première vue, parfois clichés mais on se rend vite compte de la profondeur de chacun. Les Lames nous deviennent attachantes et la psychologie de tous les personnages est complexe, on ne sait parfois qui est dans quel camp, ce qui rend l'histoire d'autant plus captivante.

Enfin, quant à l’intrigue, j’avoue avoir été déçue de sa simplicité au dénouement. De si bons personnages, un monde charmeur, une écriture riche et palpitante étaient gâchés à cause d’une intrigue trop prévisible bien que racontée par un style prenant. Cependant, et c’est là le dernier coup de maître de Pevel, les dernières pages nous font voir que l’intrigue est tout, sauf simple et qu’il reste encore quelques mystères irrésolus qui ouvriront la voie à un deuxième tome que le lecteur, curieux et avide de savoir, est déçu de ne pas posséder dans l’immédiat.

En somme, les dernières pages furent de bonnes surprises et je considère ce tome comme l’immense prologue d’une trilogie, ouvrant la voie aux tomes suivants, mettant en place le monde, les personnages et une intrigue de manière palpitante.
Au final, "Les Lames du Cardinal" est une excellente surprise de la littérature française fantastique, agrémentée d'action et de dragons. Je me jette, pleine d’attentes dans le deuxième tome !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les lames du Cardinal [Texte imprimé] Pierre Pevel
    de Pevel, Pierre
    Bragelonne / Collection dirigée par Stéphane Marsan
    ISBN : 9782352941613 ; EUR 20,00 ; 01/01/2008 ; 304 p. ; Broché
  • Les lames du cardinal [Texte imprimé] Pierre Pevel
    de Pevel, Pierre
    Gallimard / Folio. Science-fiction
    ISBN : 9782070448531 ; EUR 7,50 ; 31/01/2013 ; 400 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les Lames du Cardinal

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Rapière au poing

10 étoiles

Critique de Numanuma (Tours, Inscrit le 21 mars 2005, 44 ans) - 4 mai 2013

Lecteur, toi qui te prépare à entrer dans ce livre, oublie jusqu’à l’idée même de confiance et n’oublie jamais que les apparences sont TOUJOURS trompeuses !
Dire que j’ai été emballé par ce roman est en-deçà de la réalité. J’adore me laisser prendre à une bonne intrigue et j’ai encore la chance de n’avoir qu’une expérience assez limitée de la littérature dite de « fantasy ». D’ailleurs, il faudra qu’on m’explique pourquoi, chez Folio, ce roman est édité dans la collection SF.
De plus, l’auteur, Pierre Pevel, a réussi à engendrer un hybride remarquablement efficace en mêlant le fantastique, mais de manière discrète, et les trois mousquetaires que l’on connait. En effet, même si des dragons apparaissent dans le texte, même si l’on devine que des pouvoirs magiques anciens et puissants existent quelque part, il s’agit bien d’un roman d’aventure, de cape et d’épée et non un roman fantastique.
Impossible de ne pas voir un avatar de d’Artagnan dans le personnage de Marciac, gascon, fine lame, beau garçon, sorte de playboy sous Louis XIII, toujours endetté. Ballardieu peut rappeler Portos. Pour Athos, Leprat, le mousquetaire et pour Aramis, Saint Lucq.
De plus, on retrouve Richelieu et Rochefort, dans leurs rôles favoris de tacticien retors, redoutable et imprévisible pour le Cardinal et d’homme de main dangereux et fanatiquement dévoué.
La différence notable entre les personnages de Dumas et ceux de Pevel est que les trois mousquetaires, du moins dans leur version livresque, n’ont pas réussi à éveiller ma sympathie, contrairement à leurs alter egos du cinéma. A l’inverse, les personnages de Pevel, peut-être parce que le travail de la langue est très différent, sont tout de suite comme de vieux amis qu’on est heureux de retrouver.
L’intrigue est menée magistralement, sans temps mort et les révélations sont nombreuses. Il est recommandé de ne pas laisser passer trop de temps entre deux séances de lecture au risque de s’y perdre. Si certains éléments de l’intrigue se laissent deviner avec un minimum d’attention, principalement sur l’identité réelle de quelques personnages, l’histoire est suffisamment bien ficelée pour tenir en haleine, laisser trainer des fausses pistes en route et préserver des surprises de taille dans les toutes dernières pages du roman.
Un point négatif malgré tout, mais cela est très relatif : les deux volumes suivants ne sont pas encore parus chez Folio.

Les mousquetaires et les dragons

7 étoiles

Critique de Fanou03 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 42 ans) - 19 février 2012

Il fallait oser en effet mélanger le récit de cape et d'épée réaliste avec l'existence de dragons ! Je dirai malgré tout que, pour moi, c'est avant tout un roman de cape et d'épée. Pevel a un talent certain, et il aurait presque pu se passer d'administrer cette dose de dragon, tant les héros, à la fois au service du terrible Cardinal et manipulés par lui, forment une matière riche en rebondissement et en mélodrame.

Mais je ne ferais pas la fine bouche, ce récit m'a valu quelques couchers tardifs, c'est vous dire que j'ai été pris par l'histoire ! Bravo à l'auteur qui nous offre un beau niveau d'écriture, pas si courant, que ce soit dans les romans "historique" ou fantaisy.

Les fantastiques mousquetaires

10 étoiles

Critique de Frankgth (, Inscrit le 18 juin 2010, 47 ans) - 20 février 2011

Pierre Pevel nous emmène dans le Paris de Louis XIII et de Richelieu rendu célèbre avec les Mousquetaires de Dumas, en y ajoutant juste une petite dose de fantastique.

Les Lames sont une unité d'élite du Cardinal. Séparés après un fiasco lors du siège de la Rochelle, le Cardinal les réunit de nouveau pour résoudre un problème dont il ne leur donne manifestement pas tous les tenants et aboutissants.

Et nous voici donc embarqués dans un tourbillon d'aventures, de poursuites et de combats digne des meilleurs romans épiques, le tout au milieu d'une intrigue passionnante portée par les complots ourdis par la redoutable Cour des Dragons.

En clair, indispensable pour les fans de Dumas, et pour tout amateur d''aventures avant de se jeter sur le tome 2, l'achimiste des ombres.

Forums: Les Lames du Cardinal, tome 1 : Les Lames du Cardinal

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les Lames du Cardinal, tome 1 : Les Lames du Cardinal".