Un hiver avec Baudelaire de Harold Cobert

Un hiver avec Baudelaire de Harold Cobert

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Marvic, le 22 août 2010 (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 60 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (40 569ème position).
Visites : 1 768 

Quelques pages touchantes

Philippe, 28 ans est mis dehors par sa femme Sandrine. Il reverra sa petite fille quand il aura trouvé un appartement. Il va donc en attendant chercher une chambre d'hôtel. Mais Philippe perd aussi son boulot.
Vont rapidement s'enchaîner les événements qui feront de lui un SDF.
Heureusement, il va croiser un miracle ambulant: Baudelaire, chien exceptionnel qui va changer sa vie.

Un roman plein de bonnes intentions (les adresses où envoyer nos dons sont à la fin du livre) mais aussi plein de stéréotypes. On a l'impression de lire le scénario d'un film de 1991 "Un époque formidable" (de et avec Gérard Jugnot).
L'arrivée du chien dans l'histoire est beaucoup trop tardive. Mais on retombe là aussi dans une série de clichés même si quelques passages demeurent agréables. Moi aussi, je peux dire: "Merci, le chien!" et deux étoiles pour lui!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une histoire triste et amusante à la fois

8 étoiles

Critique de Chris (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 44 ans) - 24 mars 2015

L'histoire débute mal pour Philippe : sa femme le met dehors, son collègue lui pique un gros contrat, il se retrouve à la rue sans un sou et la galère commence. Il s'assoupit sur un banc et on lui vole ses chaussures. Il oublie de retourner à la consigne de la gare à temps et la brigade des démineurs a donc fait exploser ses affaires, dont son PC, enfin tout va mal ... Et puis sa femme déménage, change leur fille Claire d'école, change de numéro de téléphone. Au fil des rencontres, il arrivera pourtant à s'en sortir, à trouver conseil auprès d'une assistante sociale et d'un avocat, à se reconstruire. Mais sa plus belle rencontre, ce sera celle avec Baudelaire, un chien errant mais malheureusement malade. C'est grâce à ce petit chien que de belles choses vont lui arriver.

D'accord ce n'est pas un 'grand' roman mais l'histoire est bien écrite et rend chaque personnage attachant. Lu d'une traite en un après-midi, j'ai trouvé le récit à la fois triste et marrant.

Forums: Un hiver avec Baudelaire

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un hiver avec Baudelaire".