Une pomme oubliée de Jean Anglade

Une pomme oubliée de Jean Anglade

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par CC.RIDER, le 8 août 2010 (Inscrit le 31 octobre 2005, 60 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 058 

Que la montagne est belle...

Mathilde, âgée de 76 ans, se retrouve dernière habitante du hameau perdu de Peyroux dans le Puy de Dôme. Veuve depuis qu'elle a perdu Pierre son mari et unique amour lors de la dernière guerre mondiale, elle a vu peu à peu partir tous les autres villageois : les jeunes fuyant vers la ville dans l'espoir d'un avenir moins ingrat que celui de leurs ancêtres et les vieux pour rejoindre un à un le cimetière. Même son fils Louis l'a abandonné sans lui laisser d'autres nouvelles qu'une carte postale de Nice. Elle engage un détective privé pour le retrouver. Celui-ci y parvient mais Louis ne veut rien savoir. Mathilde se croit condamnée à mourir seule dans ce village fantôme quand un jour, un ancien habitant se retrouvant déserteur vient se cacher dans son ancienne maison du Peyroux.
Un magnifique roman de terroir par un des maîtres du genre sur le thème de la désertification de l'habitat de montagne, l'exode rural et le mirage de la vie en ville. Le personnage de Mathilde, cette vieille femme plutôt pingre et meurtrie par la vie, restant comme la pomme oubliée sur la branche est extrêmement touchant d'autant plus que la fin (provisoire... car l'histoire se poursuit dans « Le tilleul du soir) est plutôt cruelle. Lecture agréable néanmoins. Il n'est nul besoin de vanter la belle qualité du style de Jean Anglade... « Pourtant, que la montagne est belle... » chantait Jean Ferrat.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Une pomme oubliée

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une pomme oubliée".