Le livre des esprits : Contenant les principes de la doctrine spirite sur l'immortalité de l'âme, la nature des esprits et leurs rapports avec les ... la v
de Allan Kardec

critiqué par Rock30, le 7 août 2010
(Nimes - 57 ans)


La note:  étoiles
Livre sérieux !
Présentation de l'éditeur

L’académie des Sciences avait demandé à Allan Kardec, en 1854, d’examiner et de mettre au point cinquante cahiers de communications diverses avec des esprits. Ce que fit Kardec, qui était alors sur le point d’abandonner toute recherche en ce sens. Ce sont ces cahiers, successivement développés et complétés par d’autres rapports de séances qui formèrent la base de cet ouvrage.

Quatrième de couverture

" Le livre des Esprits " demeure l'un des plus stupéfiants ouvrages de " chanelling " qui ait jamais vu le jour, tant par l'intelligence éclairée et la profondeur dont font preuve les commentaires d'Allan Kardec, le maître absolu de la doctrine spirite, que par la richesse des enseignements qu'il prodigue. Un livre qui, par bien des aspects, revêt une tournure prophétique et demeure non seulement en avance sur son époque, mais également sur la nôtre, un siècle après sa première édition. Qu'il s'agisse de l'après-vie, de la réincarnation, du rôle de la femme, de la famille, de l'élaboration d'une société plus spiritualisée ou du rôle de la souffrance, ne figurent ici que des communications spirites de haut niveau. Nous découvrons, émerveillés de nouvelles perspectives pour l'homme d'aujourd'hui, à chacune des pages de cette bible spirite qui, en un langage clair, nous révèle un authentique chemin de vie. Chaque chapitre nous en apprend davantage sur nous-mêmes et sur le sens positif à donner à notre existence. Longtemps après, leur écho résonne encore en notre âme. Un livre unique au monde, enfin réédité. Un livre de sagesse, ouvrage sacré par excellence. Les idées fondamentales qu'il contient, révolutionnaires au XIXe siècle, le demeurent encore, pour la plupart, de nos jours. A découvrir de toute urgence, pour quiconque désire progresser sur les chemins escarpés de l'évolution spirituelle, dispensant des enseignements d'une urgente actualité.

Ma critique

De tous les livres sur le sujet celui-là serait un peu le dictionnaire du spiritisme et de la spiritualité.
Je trouve que les explications données tout au long de ce livre sont logiques. Il nous appartient au final de croire ou non en une vie après la mort, car aucune preuve formelle ne se dégage vraiment de l'ouvrage. Si les préceptes décrits ici étaient appliqués, le monde serait libéré des guerres et autres horreurs. Pour ceux qui veulent en apprendre plus sur le monde de l'au-delà et sur la réincarnation, lisez ce livre.
Daté.... 7 étoiles

Ce livre date d'un temps que les moins de cent ans ne peuvent pas connaître. Au dix-neuvième siècle, les plus beaux esprits de l'époque se réunissaient dans des salons en compagnie de médiums, faisaient tourner des tables et essayaient de communiquer avec le monde de l'au-delà. Parmi eux, il n'y avait pas seulement Allan Kardec, mais aussi des écrivains comme Victor Hugo ou des scientifiques comme le prix Nobel de médecine Charles Richet ou Camille Flammarion.
Naturellement, c'est suranné, un peu naïf, mais on ne peut pas dire que les gens qui s'adonnaient à ces pratiques étaient des demeurés, loin de là. De toute évidence Kardec relate très fidèlement ses expériences, et il est sincère et intelligent. L'influence de ce livre fut énorme et les visiteurs du cimetière du Père Lachaise trouveront très facilement son monument funéraire, c'est peut-être le seul qui est couvert de fleurs 365 jours par an, ce qui démontre qu'encore de nos jours, ses écrits remportent un grand succès.
Lu de nos jours, ce livre peut heurter nos esprits habitués à plus de science et de rationalité Les discours du genre "Bonjour Monsieur le Fantôme, quel temps fait-il au paradis aujourd'hui" (je caricature) ne passent plus, ce qui n'est pas une raison pour rejeter ces écrits et ne pas tenter d'en tirer la substantifique moelle.
Du point de vue philosophique, ce livre se rapproche très fort des platoniciens et néo-platoniciens, et fait preuve de peu d'originalité, mais est-ce un défaut?

Le rat des champs - - 69 ans - 23 mai 2020


On ne discute pas ! 5 étoiles

Pendant longtemps la science a rejeté la réalité de toute forme de spiritisme, préférant y voir de la naïveté ou de l’escroquerie. Mais certaines observations ne pouvant plus être contestées il y a maintenant des recherches pour comprendre ces phénomènes. Dès lors il était intéressant de se référer à ce que l’on peut considérer comme sa genèse, à savoir ce livre dont la première parution date de 1857. On comprend alors pourquoi un tel ouvrage n’ait convaincu personne ou presque. En une série de plus de 1 000 questions – réponses, Kardec affirme sans expliquer, se contente d’affirmer sans laisser place à la moindre contestation. S’ensuivent des évidences (faire le bien est mieux que faire le mal), des répétitions qui finissent par lasser (et qui d’ailleurs se contredisent parfois), ou des « prévisions » démenties depuis par la réalité des faits. Pour Kardec, le lien avec la religion est une évidence. On trouve des interprétations intéressantes relatives à des allégories de la Bible, comme sur le paradis, l’enfer, la vie éternelle ou la résurrection de la chair. C’est peut-être là que l’éclairage apporté mérite réflexion. Mais pour le reste, mieux vaut se référer à des parutions plus récentes, celle-ci étant par ailleurs très longue, beaucoup trop longue.

Bernard2 - DAX - 71 ans - 22 mai 2020