Journal d'outre-mort (Jusqu'à ce que les pierres fondent) de Jeanne Bresciani

Journal d'outre-mort (Jusqu'à ce que les pierres fondent) de Jeanne Bresciani

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Vanina, le 31 juillet 2010 (Paris, Inscrite le 8 juillet 2010, 32 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 849 

La puissance évocatrice et la force vitale de l'écriture.

Paris, juillet 1997 : mort de l'écrivain Maxime Desroches dont la plume reprend vie à travers les souvenirs de Vanina Ventiseri, une amie corse avec laquelle il avait « une étrange relation ». Grâce à elle, il poursuit son travail d'écriture inachevé « de concert avec elle, en italiques invisibles ». Vanina passe outre la mort de Maxime, et ce dialogue d'« outre-mort » inspire aux deux protagonistes diverses réflexions sur la mort, l'au-delà, l'amour, l'amitié et l'acte d'écrire. Le style élégiaque et ciselé de Jeanne Bresciani rend parfaitement la puissance évocatrice et la force vitale de l'écriture, que même la mort ne peut annihiler, et nous tient en haleine jusqu'à la révélation finale du secret métaphysique que détient Vanina et qui provoque l'interrogation essentielle sur le sens de la vie et de la mort : « J'attends peut-être aussi qu'elle me livre, à son insu, le secret qu'elle semble retenir à propos d'une expérience peu commune ». A ce suspense se mêlent les interventions ponctuelles des êtres décédés que Maxime rencontre dans les limbes où il erre, à mesure que Vanina les évoque. Par journaux interposés, Maxime et Vanina lient leurs récits respectifs, qui, s'ils se répondent rarement, finissent quand même par se compléter et se correspondre au-delà de l'espace et du temps, en unissant deux êtres par-delà la mort d'une amitié indéfectible : « Parfois, il semble que tu te tiens là dans cette chambre […], que tu lis par-dessus mon épaule en retenant ton souffle », écrit Vanina. Dans ce récit intelligent, érudit, sensible, profond, empreint de mystère métaphysique et émaillé d'humour, l'auteur joue avec brio des différentes tonalités de voix qui se répondent et offre une réflexion profonde et originale sur ses thèmes de prédilection, la mort, la mémoire, la mélancolie, née de la nostalgie, et aussi la difficulté d'écrire.

Un livre à découvrir absolument pour ceux qui chérissent la littérature dans ce qu'elle a de meilleur. Jeanne Bresciani allie un récit intelligent, profond, mystérieux et original à un style digne des plus grands écrivains, mais un style qui lui est propre et qui fait toute la richesse et la densité de Journal d'outre-mort. Un chef-d'oeuvre de la littérature contemporaine.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Journal d'outre-mort [Texte imprimé], jusqu'à ce que les pierres fondent Jeanne Bresciani
    de Bresciani, Jeanne
    Éd. Pétra / Pierres écrites
    ISBN : 9782847430349 ; 18 EUR ; 01/07/2010 ; 204 p. ; 22x14
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Journal d'outre-mort (Jusqu'à ce que les pierres fondent)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Journal d'outre-mort (Jusqu'à ce que les pierres fondent)".