Peter Pan de James Matthew Barrie

Peter Pan de James Matthew Barrie

Catégorie(s) : Enfants => 7-9 ans

Critiqué par Clo7, le 7 février 2002 (Charleroi, Inscrite le 15 octobre 2001, 19 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 367ème position).
Visites : 3 639  (depuis Novembre 2007)

La pays de l'imaginaire

Peter Pan vit au Pays imaginaire, ou plus exactement la «Terre du jamais-jamais-jamais» (Never-Never-Never Land). Il est accompagné d'une petite bande d'enfants, qu'il a sauvés de la mort, et est aimé des fées, notamment de la petite fée Clochette (Thinker Bell).
Un vendredi soir, à Londres, les parents de Wendy, Michael et John sont absents, et la nurse Nana, une chienne terre-neuve, est attachée dans la cour. La voie est donc libre pour que Peter Pan, le garçon qui refuse de grandir, vienne rechercher son ombre, et entraîne les enfants vers le Pays de Nulle Part au moyen d’un peu de poudre magique qui leur permet de voler. Une île enchantée située deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin habitée par des Peaux-Rouges, des fées et des pirates commandés par le sinistre capitaine Crochet, qui ne cherche qu'à se venger de Peter Pan... et à échapper au crocodile qui a déjà dévoré sa main droite ! Commence alors une série d’aventures où les petits Darling rencontrent des bêtes sauvages, des pirates dont le fameux capitaine Crochet hanté par le tic-tac d'un crocodile, des indiens et des sirènes. Après bien des émotions, ils rentrent chez eux. Peter, de son côté, refuse d’entrer dans le monde des adultes et regagne l’île enchantée en compagnie de la fée Clochette. Ce livre est une délicieuse fantaisie, une ode à l'enfance et à l’imaginaire sans contrainte. Il ne vaut pas seulement par la richesse de ses aventures mais surtout pour l’illustration faite avec une psychologie pénétrante du monde des enfants et des adultes. Le personnage de la Mère (qu'elle s'incarne dans Mme Darling, Wendy ou la chienne Nana) apporte une touche d'émotion qui n'est pas le moindre charme de cette fantaisie. A chaque détour de phrase, l'humour pointe son nez et personne n'y échappe. L'Imaginaire, ce pays du jeu et de l'aventure, est avant tout le lieu du « faire semblant » (make believe), le lieu où l'on peut impunément singer le monde des grandes personnes.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Magnifiquement poétique!

10 étoiles

Critique de Lelecteursomnambule (, Inscrit le 25 mars 2015, 24 ans) - 25 mars 2015

Parmi tous les grand classiques de la littérature anglaise, en voici un qu'il faut absolument lire pour toujours garder une âme d'enfant. Certain diront que le livre est simpliste, maladroit, mal écrit, n'est qu'un conte pour enfants, mais non ce livre est un hymne à la vie, à l'enfance.
Ce livre permet de s'évader au pays imaginaire et de rencontrer les sirènes, la fée Clochette , les indiens, les pirates dont le Capitaine Crochet, les enfants perdus, et surtout Peter Pan.
Dans un univers poétique et enfantin J.M Barrie permet à tous lecteurs de comprendre le sens du mot grandir et la nécessité de grandir.
La fin est triste et émouvante: Peter Pan oublie toutes les aventures qu'il a vécues, ainsi que ses anciens compagnons pour ne se souvenir que de Wendy (celle qu'il aime sans le savoir) malgré le fait qu'elle vieillit.

Alors faites comme moi, suivez le chemin pour le pays imaginaire:"La deuxième étoile à droite et, ensuite, tout droit jusqu'au matin." en lisant ce merveilleux livre!

J'ai préféré le dessin animé

5 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 37 ans) - 4 décembre 2014

Ce livre n'a qu'un mérite : créer un univers enchanteur avec ses rites, ses codes et ses personnages.
A part cela, l'histoire est peu intéressante, les personnages extrêmement sommaires voire insipides pour la plupart, l'intrigue quasi inexistante et le style vraiment médiocre!

Heureusement, Walt Disney saura en exploiter tout le potentiel pour nous livrer un dessin animé de toute beauté et magnifier les personnages qui deviendront cultes : Peter pan, la fée clochette, monsieur mousse et le capitaine Crochet
Rien que pour cela : merci M. Barrie!

une parenthèse merveilleuse

10 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 47 ans) - 23 décembre 2010

Je me suis plongée dans ce conte qui manquait à ma culture avec délices. J'ai aimé Wendy la petite maman, les Garçons Perdus, le panache du Capitaine Crochet. C'est une belle histoire qui fait réfléchir à notre propre pays de Nulle Part, à celui de nos enfants. J'adore les livres comme ça, loin de toute réalité mais tellement uniques!
Je pense que je le conseillerai à mes propres enfants quand ils seront plus grands.

Une histoire éphémère.

5 étoiles

Critique de Tochinette (, Inscrite le 8 mai 2010, 25 ans) - 9 mai 2010

L'histoire est belle et fait rêver, une jeunesse éternelle et sans parents pour des ados qui se rebellent, quelle délicieuse idée !
Néanmoins, l'écriture de Barrie est loin d'être innocente et il faut y voir une morale certaine dans l'éducation d'un enfant.

Le style de l'auteur, lourd et maladroit, permet d'atténuer la force et la portée du message; salutaire à son œuvre pour son accessibilité aux enfants, mais insuffisant pour me garder en haleine.

un livre pour continuer à rêver!

10 étoiles

Critique de Lalaith (, Inscrite le 18 juillet 2004, 33 ans) - 18 juillet 2004

on aimerait tous à un moment redevenir enfant et ce livre nous montre à quel point la vie peut-être merveilleuse lorsqu'on la regarde d'une autre façon:avec ses yeux d'enfant!

Récit tiré du "Petit oiseau blanc"

10 étoiles

Critique de Clo7 (Charleroi, Inscrite le 15 octobre 2001, 19 ans) - 15 février 2002

Ecrit à l'intention d'un public jeune, ce roman reprend les aventures de Peter Pan, personnage du conte le Petit Oiseau blanc (1902), et héros d'une comédie féerique, Peter Pan (1904).
Peter Pan, le petit garçon qui ne voulait pas grandir, vit dans les jardins de Kensington où il a été oublié. Il fuit le monde adulte, et ses parents en particulier, pour voler avec les oiseaux, les fées des jardins et les créatures de la nuit qui l'ont adopté et de la rivière Serpentine. Les fées lui apprennent des tas de choses et surtout à vivre loin des humains, ces êtres étranges, personnages bizarres qui fréquentent le parc pendant la journée.
Ce livre est une ode généreuse à l'enfance et à l'imaginaire sans contraintes. Les nombreux thèmes de ce « conte »: la jeunesse éternelle, le refus de grandir, la fuite des responsabilités, le conflit œdipien ont fasciné de nombreux psychanalystes.
L’ouvrage est magnifiquement illustré par 15 dessins de Arthur Rackham. A recommander & même s'il devient difficile à trouver.

Ce fabuleux pays imaginaire...

8 étoiles

Critique de Thémis (Ligny, Inscrite le 17 avril 2001, 49 ans) - 7 février 2002

Je me souviens m'être "servie" de ce livre en réponse à ma cadette, qui à l'âge de six ans me demandait : mais quand est-ce que je serai grande? Elle a compris en partie grâce à ce livre que la vie sans parents n'est pas toujours drôle ni facile et que ce fameux pays imaginaire ne pouvait exister que dans ses rêves...

Forums: Peter Pan

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Peter Pan".