La pension Marguerite de Metin Arditi

La pension Marguerite de Metin Arditi

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Printemps, le 16 mai 2010 (Inscrite le 30 avril 2005, 61 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 329ème position).
Visites : 2 057 

enfant parent

Aldo, violoniste, reçoit des textes rédigés par sa mère à l'attention de son psychanalyste. A la lecture de ces textes et en parallèle avec sa propre expérience, Aldo reprend contact avec sa mère, qui il était, mais aussi ce que lui-même et sa compagne sont l'un pour l'autre. Un livre court mais qui explore des côtés sombres d'une histoire familiale et les relations entre les êtres, si proches et parfois si lointains. La musique est aussi un accompagnement des états d'âme des personnages et dit bien la découverte de soi et des autres au-delà des fêlures et des manques.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La pension Marguerite [Texte imprimé], roman Metin Arditi
    de Arditi, Metin
    Actes Sud / Babel (Arles).
    ISBN : 9782742769025 ; EUR 6,50 ; 15/08/2007 ; 154 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Crepi il lupo

9 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 59 ans) - 11 mars 2016

Ce jour là, Aldo Neri (premier violon renommé) donne un grand concert dans une salle prestigieuse parisienne. Pendant qu'il se prépare dans sa chambre d'hôtel, quelqu'un glisse sous sa porte une enveloppe contenant un manuscrit de sa mère avant son suicide. Le destin joue parfois de drôles de blagues et choisit curieusement ses jours.
Ce court roman racontera les souvenirs de cette bien pittoresque pension Marguerite où Aldo vécut entouré de mamans multiples, d'oncles et de tantes éphémères, au gré des locations.
Un texte fort, poignant, tout en pudeur. Un excellent Arditi.

Crève le loup !

Forums: La pension Marguerite

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La pension Marguerite".