Souvenirs d'enfance, tome 4 : Le temps des amours de Marcel Pagnol

Souvenirs d'enfance, tome 4 : Le temps des amours de Marcel Pagnol

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Lolita, le 3 mars 2002 (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 906ème position).
Visites : 4 334  (depuis Novembre 2007)

Souvenirs d'adolescents!

Malgré son titre "le temps des amours", ce livre comprend seulement un chapitre intitulé "les amours de Lagneau" où il est question d'amours et de sentiments. Les autres sont basés sur la scolarité de Marcel. S'enchaînent ensuite à un rythme effréné les "années collège" avec les bêtises, les blagues douteuses dans le dos des professeurs, les heures de colle le jeudi, et bien sûr, chose importante pour Marcel, l'amitié!!! On y découvre également les premiers émois de Marcel pour la poésie et l'écriture.
C'est un vrai plaisir de lire un livre comme celui-ci. A chaque page un moment de bonheur inattendu.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Souvenirs d'enfance / Marcel Pagnol,....

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Le feu d'artifice final

10 étoiles

Critique de Kian996 (, Inscrit le 30 juin 2012, 20 ans) - 19 mars 2013

Pagnol achève ses Souvenirs d'Enfance en beauté. Ce dernier tome pétille on est tantôt au lycée, tantôt en pleine partie de jeu de boules dans les collines des vacances, puis le lecteur suit avidement Marcel et les espiègleries de Lagneau son ami de classe qui lance une boule puante en prétextant que Marcel est coupable.
On suit l'enfant qui se développe sous nos yeux de lecteur. On assiste à la naissance du poète qu'est Pagnol. On est encore et toujours brièvement avec Lili des Bellons pour retourner au lycée où Marcel rencontre un nouvel ami Yves avec lequel il deviendra très proche par la suite. Ils rencontrent Sylain dans les collines de Provence qui leur conte un épisode de la peste à Marseille particulièrement poignant et éprouvant. L'épisode en question dure une cinquantaine de pages dans le récit. On y découvre de nouveaux personnages en proie à l'inquiétude et à la peur d'être contaminés par la Peste. Les habitants terrifiés qui tentent de fuir avant que le village soit brûlé sont une image mémorable de cette digression de l'auteur historique. Puis on termine avec les amours de Lagneau qui marquent la fin du récit après les résultats du baccalauréat. Le lecteur sort du récit ravi mais un peu triste, c'est déjà fini, le plaisir a été trop rapide. Certes on pourrait penser que ce livre est décousu que la trame n'est pas cohérente mais il forme la synthèse d'une grande oeuvre qui marquera le XX e siecle. Le lecteur se souvient toujours de la petite voix de Marcel enfouie au fond de son coeur.
Une oeuvre rafraîchissante, brillante et passionnante qui laisse au lecteur le travail d'imaginer la suite de cette belle histoire jusqu'à l'âge adulte de Pagnol. Ces bribes de récit inachevés sont d'autant plus mystérieuses qu'elles ont été publiées après la mort de Pagnol en posthume. On est dans l'intimité de l'écrivain. Pagnol n'a pas pu terminer le dernier tome malheureusement mais ce qu'il nous livre fera partie d'une saga qui marquera et troublera le lecteur au plus profond de son âme. Une grande oeuvre.

La fin de la tétralogie des souvenirs d'enfance...

10 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 49 ans) - 26 avril 2012

C'est presque un crève-coeur d'achever la lecture de cette oeuvre et de constater que la petite musique des souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol vient de nous tirer sa révérence.
Cet opus n'a pas été achevé par l'auteur et a été publié à titre posthume "en l'état".
Peut-être Pagnol ne voulait-il pas devoir terminer ses souvenirs comme s'il voulait rester dans ce monde qu'il venait de faire revivre ?
J'ai trouvé ce dernier tome aussi bon que les précédents et le côté un peu "décousu" de l'oeuvre n'a pas été sans me faire penser au "Premier Homme" de Camus par son aspect "en construction" qui laisse percer plein d'émotions non encore totalement maîtrisées par la retouche finale de l'écrivain.
Par ailleurs, certains chapitres ne sont pas vraiment reliés aux autres ce qui laisse la bride abattue au lecteur qui peut broder sur ces morceaux d'histoire grâce à son propre imaginaire.
Vraiment un grand écrivain ce Pagnol !

La fin d'une aventure

8 étoiles

Critique de Sundernono (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 34 ans) - 16 août 2011

Voilà, fini les souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol...
Comme pour les tomes précédents on prend un grand plaisir à lire les aventures du jeune Marcel.
Essentiellement basé sur les années lycéennes de l'auteur, ce quatrième tome est toujours aussi agréable à lire, un vrai bonheur.
Les péripéties autour de Lagneau, cancre notoire et fidèle ami de Pagnol sont savoureuses, notamment le subterfuge pour tricher sur les retenues et les bulletins scolaires, ainsi que son amour pour la jeune Lucienne.
Bien sur ce dernier livre, différent des ses prédécesseurs, est perfectible, trame un peu confuse, point de Lili ou d'oncle Jules et ses "r", la famille Pagnol est pour ainsi dire absente mis à part dans la fameuse partie de boules de Joseph. Ceci s'explique par l'histoire même de ce dernier tome posthume expliquée en postface.
Cependant la scolarité de Marcel Pagnol ne manque pas de charme et de piquant: l'affaire des pendus, la société secrète, zizi, le baccalauréat... Le chapitre sur les pestiférés est également intéressant.
Un excellent livre sur la jeunesse de cet auteur de grand talent à ne pas louper.

Pas très captivant...

3 étoiles

Critique de Angelnannou (petit quevilly, Inscrite le 17 septembre 2007, 37 ans) - 13 janvier 2011

"Dans ce tome, j'ai retrouvé les même personnages que dans les 3 premières oeuvres pour autant j'ai eu l'impression d'être complètement déconnecté de l'univers de Marcel... Pas très captivant !"

A ne pas rater!

10 étoiles

Critique de Rock30 (Nimes, Inscrit le 6 juillet 2008, 54 ans) - 15 août 2010

Si comme moi, vous gardez une tendre nostalgie pour les ouvrages de Marcel Pagnol, alors n'hésitez pas. C'est la suite de "la gloire de mon père" "le château de ma mère" et du "le temps des secrets". Avec toujours autant de cette poésie chantante au rythme des cigales. Toujours autant d'émotion jubilatoire à lire "le temps des amours" qui complète remarquablement les trois premiers livres relatant la jeunesse de l'auteur!!

Il fallait être Pagnol...

8 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans) - 4 mars 2002

En effet, pour accrocher à ce point le lecteur avec ces histoires d'enfance et de jeunesse il fallait tout le talent d'écriture d'un Pagnol ! Bien sûr, il y avait aussi la Provence et son charme dans la Gloire de mon père et le Château de ma mère. Il y avait aussi le temps de la communale par rapport aux écoles privées, l'instituteur et tout ce prestige qu'il avait à une époque où pas mal de gens lisaient avec encore pas mal de difficultés... Il y avait aussi la rude opposition entre les laïques et les religieux... Pagnol, un homme à l'écriture qui emporte son lecteur !

Forums: Souvenirs d'enfance, tome 4 : Le temps des amours

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Souvenirs d'enfance, tome 4 : Le temps des amours".