Naruto, tome 34
de Masashi Kishimoto

critiqué par Ngc111, le 13 mars 2010
( - 34 ans)


La note:  étoiles
"C'est par pur caprice que je t'ai laissé la vie sauve..."
Le chef Yamato, accompagné de Naruto et Sakura parviennent au repaire d'Orochimaru. Sasuke, de son côté, s'impatiente devant le retard que prend son apprentissage de nouvelles techniques...

Ce tome lève le voile sur le comportement et les motivations de Saï. Celui-ci, comme beaucoup d'autres personnages du manga finit par être convaincu par la fougue et la loyauté de Naruto. Un thème récurrent du manga...
Ce volume reste dans la continuité des derniers livres avec relativement peu d'actions ou d'émotion, mais beaucoup de bavardage et de révélations sur des ramifications secondaires du scénario.

On retrouve toutefois avec plaisir un Sasuke quelque peu différent, toujours aussi charismatique, mais encore plus ténébreux et indifférent. Il semble s'être définitivement coupé des liens l'unissant à ses anciens compagnons et à Konoha. On ressent aussi sa montée en puissance !

Globalement on peut avoir l'impression que le manga navigue entre deux eaux et prend son temps avant de repartir plus en avant dans le scénario principal. Les divers évènements émaillant ce tome semblent n'être que secondaires (la volte face de Saï) ou voués à l'échec (la tentative de ramener Sasuke).

Il est temps que la série décolle...