La Bicyclette bleue, tome 01 de Régine Deforges

La Bicyclette bleue, tome 01 de Régine Deforges

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Romans historiques

Critiqué par Leïa, le 30 janvier 2002 (Montréal, Inscrite le 15 février 2001, 42 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 25 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 617ème position).
Visites : 9 479  (depuis Novembre 2007)

Vite...à bicyclette...

Après une première expérience douteuse avec l'auteur, je me suis laissée convaincre et j’ai entamé La bicyclette bleue, premier tome d’une série de huit livres (jusqu’à maintenant).
Il n’a fallu qu'un chapitre pour que je me laisse transporter par l'histoire de la famille de Léa Delmas, qui malgré ses différences, offre un bon modèle de solidarité familiale.
Après avoir lu la trilogie de Marie Laberge (Le goût du bonheur) où l’on exploite le temps de la deuxième guerre mondiale (vu du Québec), je trouve intéressant de pouvoir découvrir la vision européenne de la chose.Et avec un côté sensuel ajouté, ça ne fait que rendre le tout plus intéressant. Bref, c’est un bon roman qui se lit très bien de par la fluidité de l’écriture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Le plagiat, c'est du vol.

1 étoiles

Critique de Cecilia48 (, Inscrite le 13 septembre 2016, 38 ans) - 13 septembre 2016

J'ai commencé ce livre en toute innocence, l'ayant acheté dans un vide-grenier et me souvenant vaguement qu'il avait eu du succès. J'ai passé sur la phrase nauséeuse déjà citée sur le visage mangé par d'immenses yeux violets et les longs cils noirs. Beurk. Mais dès les premières pages, j'avais une impression de déjà-vu qui s'est vite précisée. C'était tout simplement un mauvais remake d'un des romans les plus justement célèbres qui aient jamais été écrit, Autant en Emporte Le Vent. Le plagiat, c'est un vol, presque un viol. C'est malhonnête, c'est un abus de piquer les idées de quelqu'un, sa propriété intellectuelle. Que Régine Deforges n'ait jamais caché ce plagiat ne change rien à l'affaire. Qu'elle en remercie Margaret Mitchell est d'un cynisme et d'une grossièreté inqualifiables. Supposons que je vole 100 euros à M. Dupond. Suffit-il que je le remercie pour que ce soit excusable, ou pour que ce ne soit plus un vol ? Que les héritiers américains de Margaret Mitchell aient intenté un procès, c'est bien normal. Mais que la cour de cassation ait ensuite refusé d'admettre la contrefaçon, c'est inique. Bravo, la France !

Autant que le vent l'emporte

1 étoiles

Critique de Lison (, Inscrite le 6 février 2014, 69 ans) - 7 février 2014

Parmi les livres que je n'ai pas aimés, il y a ceux qui m'ont ennuyée, ceux que j'ai trouvés mièvres, ceux dont l'histoire était bancale, ceux auxquels je n'ai rien compris... Un seul m'a mise en colère : "La bicyclette bleue" de Mme Régine Deforges.
J'ai lu ce roman il y a maintenant près de trente ans et j'enrage encore en y pensant. Je peux me vanter d'avoir repéré le plagiat dès les premières pages. Qu'on ne me parle pas de clin d'œil, de référence, d'hommage ou que sais-je encore. Non, c'est bel et bien un plagiat. Et mauvais avec ça ! Le style ? convenu, genre Arlequin :
"...Le visage mangé par d'immenses yeux violets qu'elle cachait sous de longs cils noirs...".
Les personnages ? sans âme, vides de substance.
Peut-être Mme Régine Deforges a-t-elle écrit de meilleurs romans, je n'en sais rien, je la boycotte sauvagement.

Plagiat éhonté

1 étoiles

Critique de DE GOUGE (Nantes, Inscrite le 30 septembre 2011, 63 ans) - 1 novembre 2011

Il faut le dire et le redire : la honte !
J'ai adoré Autant en emporte le vent donc, avant même que la polémique ne s'installe, j'ai lu la bicyclette bleue, sans a priori !
Quelle colère !
Du copié collé indécent !
J'ai cru comprendre que ce livre, en tant que plagiat, est passé en justice et ... a gagné !
Il faut croire que notre corps judiciaire ne brille pas par ses références littéraires. J'ai refusé, écoeurée, de lire la suite, quoique l'on m'ait dit que la suite devenait plus "personnelle" à l'auteur !
Pour moi, ce livre est à bannir !
Je déteste l'hypocrisie qui se drape sous la vertu d'un : "remerciement" à celui qu'on a copié !
Beurk !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Une héroïne

8 étoiles

Critique de PITCHOUN (, Inscrite le 7 septembre 2011, 37 ans) - 7 septembre 2011

Une héroïne Léa Delmas qui est impulsive qui ne se pose pas trop de questions qui agit en son âme et conscience. Elle dévore la vie malgré les moments tragiques qu'elle va devoir vivre.
Une femme très contemporaine.

Déçue...

1 étoiles

Critique de Emira17 (/, Inscrite le 9 juillet 2010, 22 ans) - 27 juin 2011

Il y a peu de temps, j'ai lu "Autant en emporte le vent" que j'ai adoré et qui est devenu mon livre préféré. D'ailleurs, dans un forum du site j'ai lu que "La bicyclette bleue" était un roman similaire mais au temps de la deuxième guerre mondiale. Alors, c'est avec enthousiasme que j'ai commencé à lire... Enthousiasme très vite remplacé par frustration et colère. Ce roman est un plagiat honteux ! L'auteur a simplement remplacé les noms et toutes les scènes qui faisaient le succès de Autant en emporte le vent sont retranscrites ici, depuis la garden-party des voisins jusqu'à la déclaration de guerre en passant par la monumentale gifle en présence de l'homme cynique qui n'a aucune illusion sur les chances que la France a de remporter la victoire !
J'ai quand même été contente de voir que la suite du roman s'éloignait un peu du chef d'oeuvre de Margaret Mitchell, cependant je ne sais pas si je vais lire la suite de cette série (10 tomes) ayant eu une première impression qui ne m'a pas franchement emballée !

Extraordinaire

10 étoiles

Critique de Morpion22 (, Inscrite le 19 décembre 2010, 22 ans) - 20 décembre 2010

J'adore les livres de cette série , je les découvre mais c'est un coup de foudre pourtant moi et les livres d'histoire ça fait 2 :D

Mais les personnages y sont attachants :)

Un vrai plaisir de lire cet ouvrage

9 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 34 ans) - 5 mai 2010

L'histoire de Léa Delmas et sa famille est émouvante, terrible et passionnante. Il y a tellement d'adjectifs pour décrire ce livre. Laissez-vous transporter par cet écrit et vous ne regretterez pas le voyage une seconde. Pour ma part j'ai lu les trois premiers tomes et J'AI ADORE.

Bien Ecrit ...Mais Enorme Plagiat !!

6 étoiles

Critique de Corasirene (, Inscrite le 29 avril 2010, - ans) - 2 mai 2010

L'auteur s'est beaucoup documentée sur la seconde guerre mondiale et sait captiver son lecteur grâce à son écriture mais ce premier tome est un plagiat d"Autant en emporte le vent" !! Les héritiers de Margaret Mitchell ont d'ailleurs gagné le procès qu'ils lui ont intenté; c'est pour cela que l'histoire racontée dans le feuilleton qui en a été tiré a été modifiée!! Je vous conseille celui-ci d'ailleurs ! Par contre, à partir du tome 2 "101, avenue Henri Martin", la trame diverge du best-seller américain.

Léa...............le pivot

7 étoiles

Critique de Puk (, Inscrite le 14 janvier 2010, 58 ans) - 14 janvier 2010

Un livre entraînant! Après le premier chapitre, j'étais sûre que je voudrais lire tout le livre. Toutefois, Léa, le personnage principal m'a déçu un peu. Malgré le fait que son histoire fait en sorte que ce livre devient plus savoureux à lire, elle se manifeste comme une fille capricieuse à l'égard des hommes. Je trouve que son histoire est au fond le fil conducteur. Je le regrette. À la fin du livre la question est venue à l'esprit si une histoire comme celle-ci pourrait caractéristique pour ce qui se passe réellement en temps de guerre.

Honteux plagiat

1 étoiles

Critique de RyMantys (, Inscrite le 15 septembre 2009, 40 ans) - 15 septembre 2009

Les noms, l'époque et les lieux changent. Mais à part ça, c'est la même histoire, les mêmes situations, les mêmes personnages. Franchement écœurant.
J'ai lu un article de Régines Deforges qui ose se justifier en disant qu'elle s'est "inspiré" d'Autant en emporte le vent. Quand on se contente de remplacer les noms propres (et qu'on continue sur sa lancée en remplaçant le nom de l'auteur au bas d'une traduction) on a dépassé le stade de l'inspiration.
Je ne comprend pas qu'on puisse laisser quelqu'un gagner autant d'argent avec le fruit du travail et de l'imagination d'un autre. Ce livre devrait être interdit à la vente.
D'autant plus qu'il est très moyennement bien écrit.
Mon conseil: lire une honnête traduction de l'original.

Pas mal du tout

7 étoiles

Critique de PA57 (, Inscrite le 25 octobre 2006, 36 ans) - 30 mai 2008

Personnellement, j'ai assez aimé lire ce livre, dont je n'ai pour l'instant lu que le premier tome. L'histoire est intéressante, et je pense, plutôt réaliste au niveau historique. Ce n'est peut être pas le meilleur roman que j'ai lu, mais malgré tout, il vaut le détour, et ce premier tome m'a donné envie de lire la suite.

Livre très émouvant

10 étoiles

Critique de Shakespeare11 (, Inscrite le 12 avril 2008, 38 ans) - 18 avril 2008

Si vous avez lu "Autant en emporte le vent", vous trouverez de l'identique à la francaise sur le roman de Régine Deforge.
L'histoire se déroule à Montillac. Léa Delmas n'a que 17 ans et la guerre de 1939 est déclarée, guerre où elle va vivre beaucoup d'atrocités

un pur moment de bonheur

10 étoiles

Critique de Ungrimette (, Inscrite le 4 septembre 2005, 42 ans) - 14 avril 2008

quelle belle surprise!
je me suis lancée dans la lecture de ce livre sans grande conviction. Et quel fut mon étonnement quand, dès la vingtième page, il m'a tenue en haleine au point de ne plus pouvoir m'arrêter de lire...Léa Delmas m'a valu des matins bien difficiles et des cernes...
de ce fait, je vais me précipiter sur la suite!
a lire absolument

Une atmosphère romanesque

10 étoiles

Critique de Morganedetoi (, Inscrite le 8 septembre 2005, 32 ans) - 21 août 2006

J'avais beaucoup entendu parler de ce livre avant que je me décide enfin à le lire.
J'ai trouvé ce livre très plaisant à lire, les aventures de Léa et les autres s'enchainent à une vitesse folle le tout sur fond romanesque: en effet tout est réuni pour plaire aux lecteurs: histoires d'amour sur fond de guerre et d'exode , une héroine pleine de charme, de fougue et de sensualité... Ce livre se lit très vite et fait passer un bon moment!!!J'ai en outre beaucoup aimé les détails historiques puisque toute l'histoire du premier tome a pour trame de fond la seconde guerre mondiale.

Trop rapide...

4 étoiles

Critique de Arthémis (, Inscrite le 2 juillet 2005, 30 ans) - 20 juillet 2005

On a l'impression que l'écriture du livre est trop rapide... J'en ai lu quatre... Les trois premiers épisodes sont pas mal dans le sens où, l'histoire de base est bien. Mais tellement mal écrit avec vitesse... Et puis dans Noir tango, c'est uèn vaion qui s'écrase... La même chose sauf que la guerre change de continent...

Je me suis arrêtée là...

Léa mi-ange, mi-démon

7 étoiles

Critique de Kreen78 (Limours, Inscrite le 11 septembre 2004, 41 ans) - 5 juillet 2005

La Bicyclette Bleue est un livre dont j'ai beaucoup entendu parler dans mon entourage. Toujours par des femmes. Elles avaient toutes tellement aimé qu'elles avaient acheté tous les tomes.

Peut-être est-ce du fait que je n'ai lu que le premier de cette saga, pour le moment, car je n'ai pas autant accroché que ça. Léa me fait beaucoup penser à Scarlett O'Hara, elle me tapait sur les nerfs. Léa la capricieuse, elle est tellement énervante au début!!!! Mais heureusement le roman gagne en intérêt au fil des pages grâce à l'invasion des Allemands. La Léa capricieuse devient la Léa sauveuse, héroïque!

Génial

10 étoiles

Critique de Melinda- (, Inscrite le 2 avril 2005, 30 ans) - 2 avril 2005

Personnellement je n'ai pas lu Autant en emporte le vent, et donc, je n'ai vu aucun cliché. La bicyclette bleue est le meilleur livre que j'ai lu et c'est avec curiosité que j'ai lu chaque livre. Je n'avais que 13ans quand j'ai commencé à les lire et même si je n'ai pas toujours tout compris, c'est avec joie que je les lisais. Il y a tout pour faire un bon livre!

plaisir gâché

7 étoiles

Critique de Lalalaire (Vendée, Inscrite le 12 janvier 2005, 38 ans) - 13 janvier 2005

j'en veux à Régine Deforges de m'avoir gâché mon plaisir quand j'ai voulu enfin me plonger dans "Autant en emporte le Vent". Dès le début, je me suis dit : "si j'avais su, j'aurais d'abord lu l'original !". Enfin, c'est un bon bouquin quand même, bien écrit, très bien documenté.
Pour en finir avec Autant en emporte ..., dans le troisième tome (Le Diable en rit encore), Léa lit le livre de Margaret Mitchell, et se dit que franchement, Scarlett, c'est une bêcheuse ! Le comble.

une série remixée intéressante!

6 étoiles

Critique de Lalaith (, Inscrite le 18 juillet 2004, 33 ans) - 18 juillet 2004

Ayant d'abord vu le film, je n'ai pas éprouvé de réticence vis-à-vis du livre. J'ai beaucoup aimé même si, il est vrai que le début reste un peu du copier coller... la suite s'améliore (noir tango est pour moi, le plus réussi)!

tout simplement génial !

10 étoiles

Critique de Lileene (, Inscrite le 5 mai 2004, 35 ans) - 5 mai 2004

D'abord réticente pour lire ce roman, j'ai fini par adorer et lire tous les volumes. Tout est envoûtant dans ce livre: le style de l'écrivain, l'histoire et surtout l'héroïne qui captive par son aisance, sa sensualité, son courage et son appétit de vivre! De plus les détails historiques sont précis et c'est toute l'histoire du XXème siècle, si troublante, qui nous apparaît sans fard dans ce roman et dans ses suites .

Plagiat ...à lire à la plage.

5 étoiles

Critique de Patman (, Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 57 ans) - 4 février 2002

J'ai tenté l'aventure de la bicyclette dont on sent la nette influence d'Autant en emporte le vent. C'est vrai aussi que Desforges n'a jamais caché sa source d'inspiration. C'est bon à lire à la plage, tête vide et doigts de pieds en éventail. Quand à plagier Daniel Gillès, je doute qu'elle en aie jamais entendu parler!!! Et c'est bien dommage!

Eh, non ! Pas toujours aussi élitiste qu'on le dit...

6 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 75 ans) - 4 février 2002

J'avoue avoir lu les deux premiers tomes de "La bicyclette bleue". C'est bien que cela se passe à une époque qui m'intéresse, car c'est vraiment le livre "cliché" par excellence ! L'amour, la guerre, le danger, l'exaspération des passions etc. Tout ce qu'il faut pour un best seller... Après ces deux tomes, je me suis dit que j'avais vraiment autre chose à lire... Mais je ne me suis pas ennuyé ! A propos de plagiat, une autre série, plus ancienne que "La bicyclette bleue" avait déjà été faite sur le même sujet par un auteur belge (eh oui, Patman, tu dois connaître...) C'était "Laurence de la nuit" et ses trois autres tomes par Daniel Gillès. Là tout se passe vu d'Autriche et de Belgique. Ce n'était vraiment pas mal ! Donc, pour moi, "La bicyclette bleue" pourrait passer pour un double plagiat !

Léa sur son vélo...

8 étoiles

Critique de Maya (Eghezée, Inscrite le 18 octobre 2001, 44 ans) - 4 février 2002

C'est vrai qu'au début on se dit, tiens! tiens! j'ai déjà lu ça quelques part. Il faut dire à la décharge de Régine Deforges qu'elle ne s'est jamais cachée d'avoir voulu faire une transposition d'"Autaut en emporte le vent" pendant la seconde guerre mondiale. Margaret Mitchell figure d'ailleurs dans la liste des gens remerciés. Cet aspect mis de côté, on a un excellent roman, qui nous plonge assez bien dans cette France occupée. Je ne peux que conseiller cette série, du moins les 3 ou 4 premiers. Après il faut bien dire que ça s'essouffle.

hum hum

1 étoiles

Critique de Sorcius (Bruxelles, Inscrite le 16 novembre 2000, 49 ans) - 2 février 2002

J'ai un peu honte de le dire, mais la Bicyclette bleue, j'y suis pas arrivée au bout! Je termine quasi tous les livres que je commence, même si je ne les aime pas trop. Mais la Bicyclette bleue, là, je n'ai pas pu! Il faut dire que le début, c'était un mauvais remake d'Autant en emporte le vent. Alors, pour parler comme mes copains de Critiqueslibres, je vais dire que c'était un peu comme de lire un Etranger qui aurait été écrit par un enfant... (tout ça pour rester neutre... :-) ) Dur dur. Mais il paraît qu'après, la qualité s'améliore. J'aurais dû persévérer, mais je n'ai pas pu. Je m'en veux bien un peu, mais bon, c'est la vie, et pendant que je n'ai pas lu ces 8 tomes (que je ne lirai sans doute jamais), j'ai lu d'autres bouquins que j'ai aimés...

Forums: La Bicyclette bleue, tome 01

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Bicyclette bleue, tome 01".