Nouvelles asiatiques de Arthur de Gobineau

Nouvelles asiatiques de Arthur de Gobineau

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Jfp, le 9 janvier 2010 (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 71 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 345 

La Perse au temps des romantiques

L'oeuvre de Gobineau (1816-1882) est atypique. A la suite de la parution en 1853 de son "Essai sur l'inégalité des races humaines", Arthur-Joseph de Gobineau est considéré par certains comme le fondateur de l'aryanisme, à l'origine de l'idéologie nazie basée sur l'inégalité des "races" et la prétendue supériorité de ce que l'on appelle aujourd'hui l'homme occidental (ou en d'autres termes l'aryen). Pourtant, à la lecture de ses "Nouvelles asiatiques", on se trouve en face d'un observateur intelligent et surtout infiniment respectueux des moeurs et coutumes des peuples du Proche et du Moyen-Orient. Grand voyageur, diplomate en poste à Téhéran où il fut ministre plénipotentiaire, Gobineau a rencontré de nombreuses personnalités politiques et religieuses et étudié les coutumes des peuples musulmans du Proche et du Moyen Orient, dont il parlait couramment les langues. Les "Nouvelles asiatiques" sont donc l'oeuvre d'un érudit, qui parle de ce qu'il a vu par lui-même ou appris de nombreux témoignages, mais également d'un conteur hors-pair. Injustement méconnue, étouffée qu'elle a été par l'exploitation à des fins politiques de ses écrits théoriques, l'oeuvre romanesque de Gobineau mérite d'être appréciée pour sa vision romantique de l'Orient. On ne s'ennuie guère à la lecture de ces six nouvelles, toutes d'excellente facture, mais j'ai bien ri à la lecture de "La guerre des Turcomans" et ai pleuré à chaudes larmes sur "Les amants de Kandahar"

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Nouvelles asiatiques

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Nouvelles asiatiques".