Une mort esthétique de Phyllis Dorothy James

Une mort esthétique de Phyllis Dorothy James
( The private patient)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Jules, le 28 décembre 2009 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 74 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 216ème position).
Visites : 2 152 

Agréable à lire

Je n’avais jamais lu un livre de cet auteur, voilà qui est fait. Sans casser la baraque il n’est pas sans intérêt.

Nous allons évoluer dans le milieu de la chirurgie esthétique et donc dans une couche des plus aisées de la profession.

Une journaliste d’investigation, Rhoda Gradwin décide de se faire enlever une cicatrice qu’elle a au visage depuis l’enfance suite à une colère de son père qui avait trop bu. Pour cela elle va s’adresser à un des plus grands chirurgiens d’Europe dans le domaine, Chandler Powell.

Elle aura le choix de se faire opérer comme patiente privée dans une clinique londonienne ou dans un très beau manoir du Dorset appartenant au dit chirurgien. Chandler Powell est littéralement amoureux de ce bâtiment. Celui-ci est géré comme un véritable hôtel de luxe et comprend donc pas mal de personnel.

Catastrophe Rhoda Gradwin est assassinée dans sa chambre après son opération. Entrent alors en scène le commandant Dalgliesh, spécialiste des affaires compliquées et deux de ses assistants. Ils en arrivent à la conclusion qu’elle a été tuée par un des membres de la maison. Gros problème car, apparemment, personne n’a le profil d’un tueur.

Le centre du livre marque un certain affaissement de l’intérêt du lecteur, mais il est bien vite repris.

Ce livre contient des passages assez intéressants ainsi qu’une description d’un certain intérêt de la société britannique en général.

Je n’ai pas regretté cette lecture mais je n’en suis pas sorti plus riche pour autant, tel n’était pas le but. C’est une excellente distraction.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

In memoriam...

8 étoiles

Critique de FranBlan (Montréal, Québec, Inscrite le 28 août 2004, 76 ans) - 6 janvier 2015

En souvenir, en hommage surtout à cette femme de lettres disparue en novembre dernier.
Ayant sous la main ce livre prêté par une amie, j’ai relu avec émotion cet auteur spécialiste du polar classique, c’est-à-dire privilégiant la psychologie et le côté “Cluedo”.

Du bon P.D JAMES, on se plonge avec plaisir dans cette histoire bien ficelée, bien écrite, l'intrigue est palpitante et son style d'écriture irréprochable.
Coïncidence fortuite, l'épilogue en dernier chapitre annonce la fin évidente de cette série mettant en vedette Adam Dalgliesh et son équipe…

Forums: Une mort esthétique

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une mort esthétique".