Le Voyage des pères, tome 2 : Alphée de David Ratte (Scénario et dessin), Sylvie Sabater (Couleurs)

Le Voyage des pères, tome 2 : Alphée de David Ratte (Scénario et dessin), Sylvie Sabater (Couleurs)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Humour

Critiqué par Septularisen, le 27 décembre 2009 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 53 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (48 359ème position).
Visites : 2 900 

LA PETITE HISTOIRE DE LA BIBLE

Nous sommes toujours au Ier siècle de notre ère. Nous retrouvons nos trois pères Juifs, qui en fait ne sont plus que deux, puisque Alphée le père de Mathieu les a «lâchés» et est allé rejoindre les rangs de ceux qui suivent Jésus de Nazareth.
Jonas le père de Pierre et André, ainsi que Simon le père de Judas parcourent eux toujours la Judée et la Galilée à la recherche de leurs fils devenus apôtres du Christ.
Jonas et Simon ne se retrouvent toutefois pas seuls dans leur quête, puisqu'ils sont accompagnés de deux anciennes prostituées auxquelles Jésus a pardonné et qui ont embrassé la foi chrétienne. La cohabitation de ce quatuor improbable risque d'être difficile…

L’album nous propose dès lors deux histoires parallèles, celle d’Alphée, qui est le seul à avoir accepté le choix de son fils et celle de Simon et Jonas qui suivent le messie à la trace, sur les lieux des miracles, toujours aussi décidés à ramener leurs enfants à la raison et à la maison, car ils ont laissé leur famille sans ressources… Jonas toujours aussi ronchon est la source d'innombrables crises de fou-rire. Simon, reste égal à lui même, mais ouvre peu à peu son esprit... finira-t-il par adhérer au christianisme?

Finalement, tous les protagonistes se retrouvent à Jérusalem, le jour de l'arrestation du prophète par les troupes d’occupation de l’Empire Romain...

C’est avec beaucoup d’humour et de talent que David Ratte nous a fait plonger dans l’univers d’un certain «Jésus». On se doute que l’exercice de faire une BD, qui plus est humoristique, sur Jésus et la Bible doit être très difficile.
Le talent de David Ratte réside ici dans l’originalité de son scénario, le recul, la liberté prise par l’auteur avec le récit original des évangiles y sont sans doute pour beaucoup. L’humour omniprésent, truculent, sans doute aussi!..

Le personnages sont eux toujours aussi attachants, surtout Jonas et son caractère irascible et râleur, qui ne cesse de s’offusquer devant les miracles, les sermons sur l’amour et le pardon, de celui qui se prétend être le messie…
Je ne reviendrai pas sur les dessins toujours aussi beaux, toujours aussi dépouillés et minimalistes, ni sur les couleurs de Mme. Sylvie SABATER toujours aussi en nuances avec des magnifiques bleus, des verts extraordinaires, et des bruns sublimes… l’album vaut le coup d’être lu, rien que pour cela…

Si David Ratte a dans ce deuxième Tome, su garder l’humour et la fraicheur qui le caractérisent et caractérisent cette série et nous fait découvrir l’histoire de Jésus sous un angle jamais utilisé… on sent à l’approche des personnages de la ville de Jérusalem, la violence monter, signe donc d’un scénario en crescendo dramatique, qui devrait voir sa finalisation dans le prochain Tome…
Je propose à chacun de découvrir cette sympathique série pleine d’humour et de tendresse, ce second Tome étant aussi agréable à lire que le premier…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le Voyage des pères

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Moins mon genre

3 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 10 février 2010

Les trois pères d’apôtres, Jonas, Simon et Alphée, sont toujours à la recherche de leurs fils. Alphée, qui avait quitté le groupe pour poursuivre son chemin seul, trouve enfin son fils, Matthieu. Simon touche de plus en plus à son but, tandis que Jonas connaît plusieurs faiblesses.

J’ai trouvé que l’humour me parle moins dans ce tome-ci et les clins d’oeil trop grossiers (Moi Lolita d’Alizée ?!). C’est moins touchant en général. J’aime beaucoup la fin, mais ce n’est pas assez pour que j’aime cette bande dessinée. Enfin, je compte quand même lire le dernier tome (Simon ?).

Forums: Le Voyage des pères, tome 2 : Alphée

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Voyage des pères, tome 2 : Alphée".