Saga italienne de Alain Absire

Saga italienne de Alain Absire

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Camarata, le 20 décembre 2009 (Inscrite le 13 décembre 2009, 66 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (38 386ème position).
Visites : 1 580 

Mélange exquis

C’est un mélange exquis à savourer sans modération, de descriptions culinaires imagées et odorantes et de comportements humains sans malices ni méchancetés, l’action de l’un semblant rehausser le goût de l’autre.
La première nouvelle montre comment un malheureux policier nostalgique et complexé tente de reconquérir son ex belle, devenue quasi anorexique, en lui mitonnant les meilleures spécialités italiennes. La deuxième nouvelle remonte le temps, en 1878, Tullio Castruccio revient dans la pays de son enfance où il avait bradé son palais dans le but de participer au concours culinaire international de la ville de Sorente. Il espère prendre sa revanche sur le destin, avec la délicieuse recette de sa maman Fiorella, les pappardelles aux suppions farcis et piments rouges.
En 1509, la jeune Mirandolla tente de redonner le goût de peindre au célèbre peintre Botticelli qui se terre au fond de son logis, vieux, amer et dégoûté de tout.
Pour atteindre son but, qu’il fasse un portrait d’elle, elle lui concocte un délicieux potage de chairs : « pour vous, j’ai mis dedans les viandes les plus tendres, celles qui jeunes et gorgées de sève, ruissellent de bons jus gras »
Enfin en 128 après Jésus Christ ,la romaine Sulpicio Castruccia envoie une lettre à son vieux mari, Culennus Gavis Flattus en lui reprochant de l’avoir délaissée au profit de ses agapes de nourritures qui l’on rendu enveloppé et distant. Une correspondance s’engage entre les deux vieux amants, qui met en lumière par le déroulement de leurs souvenirs, la proximité entre l’appétit pour l’amour et la nourriture.
Ce recueil qui montre le jeu incessant et vital entre nourriture et sentiment est bien loin de la conception stérile et toxique de notre époque qui considère les aliments comme un combustible, un médicament ou un poison. Magnifique petit livre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Saga italienne [Texte imprimé], 5 nouvelles al dente Alain Absire
    de Absire, Alain
    Nil éd. / Exquis d'écrivains
    ISBN : 9782841113910 ; EUR 12,00 ; 13/03/2008 ; 112 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Se mange sans faim

6 étoiles

Critique de Maufrigneuse (Saulieu, Bourgogne, Inscrit le 1 novembre 2010, 28 ans) - 25 juin 2012

Voilà quelques nouvelles heureuses et qui se dégustent comme des friandises. Le style est fluide, les thèmes abordés légers. L'évocation de l'Italie et de sa cuisine nous fait réellement partir en voyage à travers l'histoire de ce pays. La place que prend la cuisine dans les épisodes que vivent les personnages nous rappelle bien que nous ne cuisinons pas seulement pour vivre mais aussi pour séduire, pour faire plaisir et pour se faire plaisir, pour rire, pour se souvenir ou pour oublier...
Ces nouvelles ne viennent pas transcender la littérature mais l'ensemble est si court et plaisant qu'il serait dommage de passer à côté. À consommer sans modération.

Forums: Saga italienne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Saga italienne".