Opium pour Ovide de Yōko Tawada

Opium pour Ovide de Yōko Tawada
( Opium für Ovid)

Catégorie(s) : Littérature => Asiatique

Critiqué par S.klein, le 25 novembre 2009 (Paris, Inscrit le 25 novembre 2009, 56 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 172 

Petit bijou sur les blessures du réel

Dans le décor ultra-contemporain de Hambourg, vingt-deux destins de femmes se lient. Yoko Tawada leur a donné des noms repris aux Métamorphoses d’Ovide, car leurs expériences rejoignent à la fois la fragilité de l’âme et celle du corps qu'il évoquait si brillamment.
Un auteur d'une délicatesse infinie, un bijou dans l'art d'évoquer le passé et les blessures quotidiennes, avec une écriture qui réunit la tradition classique japonaise si objective et détachée avec le rythme occidental de phrases courtes, presque saccadées. Il y a dans l'oeuvre générale de cet auteur aux multiples talents une quête du langage universel qui nous séduit résolument. A lire avec bonheur.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Opium pour Ovide [Texte imprimé], notes de chevet sur vingt-deux femmes Yoko Tawada trad. de l'allemand, Japon [sic] par Bernard Banoun
    de Tawada, Yōko Banoun, Bernard (Traducteur)
    Verdier / Der Doppelgänger (Lagrasse).
    ISBN : 9782864323501 ; EUR 13,00 ; 04/09/2002 ; 200 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Opium pour Ovide

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Opium pour Ovide".