Album William Faulkner de Michel Mohrt

Album William Faulkner de Michel Mohrt

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Jules, le 24 décembre 2001 (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 75 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 2 625  (depuis Novembre 2007)

Une très bonne biographie

L'
« Album Faulkner » de la collection de la Pléiade date de 1995.
William Falkner (c'est lui qui ajoutera une lettre à son nom) naît en 1897 et aura trois frères. Il sera toujours fasciné par son colonel de grand-père, grand, militaire pour le sud lors de la guerre de sécession, et écrivain de quelques livres.
Dès son plus jeune âge, il déclarera vouloir devenir écrivain et il ne changera jamais d’avis. Même lorsque le succès ne sera pas au rendez-vous, alors qu’il aura déjà publié « Tandis que j'agonise » et « Le Bruit et la Fureur »
Il fera de très grands complexes de sa petite taille (1m68) et sera considéré comme un enfant secret et n’ayant pas d’amis. Très tôt il abandonnera ses études et tentera de s'engager pour la guerre. Il sera refusé, car encore trop jeune,
mais, obsédé par les avions, il ira s'engager au Canada dans la RAF. La guerre finie, il rentrera chez lui avec un uniforme de lieutenant de la RAF sur les épaules et une canne à la main. Il boitait pour faire croire qu'il avait eu une blessure de guerre. Il n’était pas plus blessé qu'il n’était lieutenant et n’avait fait la guerre !
A deux reprises il demande la main d'une femme, mais se voit refusé par les deux !
En attendant, il écrit sans cesse, et sans succès, mais ne se décourage pas. Malcolm Cowley dit de lui : « Faulkner écrit non pas ce qu’il veut, mais ce qu’il doit écrire, qu'il le veuille ou non. » En 1920, il est à Paris où il loge près du jardin du Luxembourg. Il ne passe pas son temps avec les écrivains de « la génération perdue » comme Hemingway. Il ne voyage pas comme eux entre la France, l’Italie et l’Espagne : il est bien trop pauvre pour cela. Mais, obsédé par la guerre qu'il a manquée, il visite les champs de batailles de la Somme, les villes de Reims, Amiens, Arras. Il rentre chez lui et écrit « Sartoris » qui sera publié. Il se marie et aura une petite fille. Cela ne l’empêche pas de boire de plus en plus et quant à sa femme, elle est carrément alcoolique.
En 1929, il publie « Tandis que j'agonise » et « Le Bruit et la Fureur ». Le succès ne vient toujours pas ! Il décide alors, pour survivre, de travailler pour Hollywood.
Ses ennuis d'argent ne s'arrangeront pas pour autant, même s'il arrive à s'acheter une belle maison dans sa ville d’Oxford. Il publie « Absalon, Absalon », « Lumière d’août » et « Les Palmiers Sauvages ».
Il rencontre Malcolm Rowley, qui va le lancer avec une édition intitulée « Portable »
(un genre de Pléiade ») et qui comprendra plusieurs de ses œuvres. Cet ouvrage sera un grand succès et la France découvrira Faulkner. Malraux dira de « Sanctuaire » : « C'est l'introduction de la tragédie grecque dans le roman policier. »
et Sartre le considèrera comme un des plus grands romanciers vivants.
En 1950, il reçoit le prix Nobel. Avant de rentrer en Amérique, il passera avec sa fille à Paris et rencontrera Malraux et Gaston Gallimard. Il voyage au Brésil, au Japon, en Allemagne.
Faulkner meurt en juillet 1962, un an après Hemingway qu'il estimait beaucoup, même s’ils ne s'aimaient pas tellement.
Ce livre est une mine de documents concernant l'œuvre et la vie de William Faulkner.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Album William Faulkner de Michel Mohrt
    de Mohrt, Michel
    Gallimard / Bibliothhèque de la Pléiade
    ISBN : 9782070114702 ; 12/05/1995 ; 289 p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Album William Faulkner

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Album William Faulkner".