Moi Nojoud, 10 ans, divorcée de Nojoud Ali, Delphine Minoui (Co-auteur)

Moi Nojoud, 10 ans, divorcée de Nojoud Ali, Delphine Minoui (Co-auteur)

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Dirlandaise, le 25 septembre 2009 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 64 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 775ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 984 

Noces barbares !

Habituellement j’évite ce genre de livre que je trouve sensationnaliste et racoleur ; mais je tends de plus en plus à changer d’avis, premièrement parce que les droits d’auteur permettront à une enfant de dix ans, rescapée de l’enfer, de poursuivre des études d’avocate et deuxièmement, ce genre de livre, bien que souvent mal écrit, contribue à sensibiliser les gens au sort misérable qui attend ces petites filles yéménites, mariées très jeunes à des hommes beaucoup plus âgés qu’elles.

Nojoud est une petite fille comme les autres, vivant dans une famille pauvre du Yémen, avec ses parents et ses nombreux frères et sœurs. La famille habite dans un tout petit village nommé Khardji, si petit qu’il compte à peine cinq maisons. Mais Nojoud y est heureuse. Elle peut jouer autant qu’elle veut et son père possède un troupeau de moutons ainsi qu’une ruche qui leur fournit du miel appelé « l’or du Yémen » tellement il est prisé par la population. Mais tout bascule lorsque la famille, suite à un scandale, se voit forcée de tout abandonner pour déménager dans la capitale du pays, Sanaa. Le père ne possédant aucun diplôme ne réussit qu’à décrocher de petits boulots précaires qui permettent tout juste de payer le loyer et un peu de nourriture. C’est alors que Nojoud apprend que son père vient de la promettre en mariage à un homme d’une trentaine d’années exerçant le métier de livreur. La petite fille se voit donc obligée de se marier avec cet homme et alors commence pour elle un enfer innommable. Elle est violée par son mari malgré la promesse de celui-ci de ne pas la toucher avant sa puberté et bientôt, elle reçoit de sa part des coups de poings et de bâtons. Nojoud trouve la force et le courage de se révolter et de demander au tribunal de Sanaa son divorce d’avec ce monstre qui lui sert d’époux.

Il est impossible de rester insensible à un tel témoignage d’une petite fille si jolie et si douce, victime de grandes personnes odieuses qui l’ont traitée littéralement comme du bétail et l’ont marchandée pour de l’argent et pour l’honneur. Ce récit m’a fait prendre conscience de toute l’horreur des mariages précoces et de l’importance de les dénoncer. Le geste de Nojoud a d’ailleurs entraîné d’autres demandes de divorce dans son pays par de toutes jeunes filles, mariées de force par leur famille à des homme plus âgés. Je considère que ce livre est important et que tout le mode devrait le lire. La réalité est souvent terrible pour ces petites filles, qui doivent abandonner l’école afin de servir souvent d’esclaves sexuelles et domestiques à des hommes violents et dominateurs.

Heureusement, Nojoud a rencontré des hommes et des femmes qui l’ont aidée à obtenir son divorce et enfin, retrouver un semblant de vie normale mais combien n’auront jamais cette chance. Je n’ose pas trop y penser tellement cela me bouleverse d’imaginer ces vies à peine écloses et déjà souillées et dont tout espoir de bonheur est anéanti par la bêtise et les conséquences de l’ignorance et de la pauvreté. Bonne chance Nojoud et sois heureuse, tu l’as bien mérité !

Delphine Minoui est une reporter spécialiste du Moyen-Orient. Le livre renferme quelques photos mais elles sont de très mauvaises qualités malheureusement.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

un roman qui secoue !

10 étoiles

Critique de Mary Boleyn (, Inscrite le 3 février 2012, 27 ans) - 4 juillet 2012

Une terrible histoire de mariage forcé, en 2008, au Yémen.
Sauf que la mariée n'a que 10 ans ! Ce témoignage de cette petite fille, Nojoud, est absolument poignant. On est pris à la gorge en lisant ses malheurs. Son courage est effarant et une lueur d'espoir jaillit pour un peuple encore embourbé dans des traditions barbares datant d'un autre temps et guidé par le qu’en-dira-t-on...
Un livre magnifique qui se lit d'une traite. On le referme en colère, ému au larmes, indigné, stupéfié. Bref, on ne peut rester indifférent à l'histoire de la petite Nojoud, une héroïne petite de taille mais grande d'âme.

témoignage

8 étoiles

Critique de Jaimeoupas (Saint gratien, Inscrite le 4 octobre 2010, 47 ans) - 4 octobre 2010

Ce livre, écrit comme un témoignage n'a pas d'autre ambition que nous sensibiliser sur le droit des enfants dans le monde et notamment celui des femmes-enfants.
Il faut le prendre comme tel !
Inutile de chercher un chef d'oeuvre littéraire ..l'intérêt est ailleurs ...il témoigne et c'est pour ça qu'il faut l'encourager

Forums: Moi Nojoud, 10 ans, divorcée

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  témoignage glaçant 2 Jaimeoupas 4 octobre 2010 @ 21:08

Autres discussion autour de Moi Nojoud, 10 ans, divorcée »