Histoire du débarquement en Normandie : Des origines à la libération de Paris 1941-1944 de Olivier Wieviorka

Histoire du débarquement en Normandie : Des origines à la libération de Paris 1941-1944 de Olivier Wieviorka

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Hektor, le 21 septembre 2009 (Poitiers, Inscrit le 21 septembre 2009, 56 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 436 

Le Débarquement décortiqué

Enième livre consacrée au débarquement de Normandie, paru en 2007 voici pour une fois un ouvrage universitaire français, dont l’auteur est professeur d’histoire à Normale Sup’, et accessoirement directeur de la revue Vingtième Siècle.
L’ambition de l’historien est de nous faire comprendre les tenants et les aboutissants d’une des grandes journées de l’histoire, comme il l’écrit en introduction de son livre, ceci en 450 pages.

C’est donc par un découpage classique en deux parties, que l’auteur nous entraîne d’abord dans les affres des préparatifs et le contexte sur deux cents pages environ, puis sur le déroulement des opérations dans le même volume de texte, le reste étant consacré aux notes, bibliographies et index.

Alors que dire de cet ouvrage ? Encore un tome sur un sujet rebattu, ou l’expression d’une nouvelle vision ? Un peu les deux, pour dire vrai.

Tout d’abord, l’intérêt principal de l’ouvrage réside dans l'analyse froide et objective de nombreuses données numériques et statistiques, basées sur les travaux anglo-saxons des vingt dernières années.
Vous saurez tout des PNB des différents pays, des capacités de production industrielles enfin toute la partie économico-politique traitée avec tout le sérieux que l’on attend de ce type de livre.

L’autre intérêt de cet ouvrage, c’est son exhaustivité. Tous les thèmes des opérations sont abordés en profondeur, politiques et économiques, je l’ai dit, mais aussi macro militaires, logistiques, industrielles, jusqu’aux aspects médico-psychologiques. Les réflexions sont assez inédites, surtout sous une plume française.

Par contre, certains éléments de contexte sont totalement omis, comme la guerre à l’Est.
Laquelle peut être vue comme l’un des facteurs prédominant de la victoire alliée dans la campagne de 1944.

Certaines prises de position sont originales, peut-être un peu trop marquées par des relents anti-américains (primaires ?), mais ces remarques comportent l’intérêt d’ouvrir un débat. Notamment sur le chapitre concernant l’entrée en guerre des Etats-Unis, et de la « sourde oreille » de Roosevelt quant aux appels de la France et du Royaume Uni. C’est un débat toujours ouvert.

Par ailleurs, M. Wieviorka amène des conclusions intéressantes qui vont à l’encontre de beaucoup d’idées reçues, comme le relativement faible taux de pertes des Alliés au soir du 6 juin 1944, en tout cas loin des prévisions, ou le fait que l’administration américaine n’a jamais eu l’intention d’instaurer un gouvernement militaire en France.

L’ensemble des apports et démonstrations est appuyé sur une impressionnante bibliographie, dont les références sont toutes modernes ou issues de témoins incontestés de cette opération, ou bien encore de sources militaires ou politiques directes, et permettent un renouvellement complet de notre vision sur cette opération. C’est du solide, c‘est du sérieux. A noter les références infrapaginales, ce qui est assez pratique, plutôt que d’aller feuilleter la fin de l’ouvrage à chaque paragraphe de lecture.

Pour la deuxième partie du livre (description des opérations), on peut être un peu plus critique.
En effet, même si l’auteur s’entoure toujours de références solides, la démonstration peine et la densité d’informations devient plus spartiate.
Les opérations ne sont quasiment pas décrites, et vraiment, on pouvait s'attendre à mieux, sans vouloir faire du purisme inutile.

Surtout, le plus grand reproche qu'on peut faire à l’auteur, c’est d’ignorer pratiquement le camp allemand. C'’est une sacrée performance que d’écrire 450 pages sur la campagne de France de 1944 sans presque évoquer l’adversaire des alliés, ses forces, ses faiblesses, son organisation, ses réactions, sa stratégie.

D’autant plus qu’un chapitre entier est censé traité du camp nazi mais n’aborde que des aspects très généraux et grand stratégiques, comme l’espionnage en vue de gagner les informations concernant « l’invasion ».

A noter un chapitre intéressant sur les modalités et événements politiques liés à la campagne de France de 1944, où on lit pour la première fois dans un livre français scientifique que les Alliés ont porté leur choix sur la 2e DB en partie pour des motifs raciaux car les Américains refusaient que des troupes coloniales combattent en Normandie. Il a fallu attendre plus de soixante ans….

L’illustration cartographique est de qualité mais tirée directement de l’intéressant Atlas du Débarquement paru chez Penguin (UK) et chez Autrement en France. Donc rien de nouveau ici.
De bonnes tables résument utilement les nombreux chiffres livrés par l’auteur.


En résumé, si vous vous attendez à acheter un livre décrivant précisément les opérations militaires du débarquement, passez votre chemin, il n’y a rien à lire.

Si par contre, vous souhaitez lire une bonne mise en perspective des problématiques liées à « la croisade en Europe », avec une compilation des derniers travaux internationaux sur le sujet, considérez positivement la lecture de cet intéressant ouvrage.

Il est le pendant du célébré (et décrié) D Day d'Antony Beevor.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Histoire du débarquement en Normandie [Texte imprimé], des origines à la libération de Paris, 1941-1944 Olivier Wieviorka
    de Wieviorka, Olivier
    Seuil / L'Univers historique
    ISBN : 9782020528504 ; EUR 24,00 ; 04/01/2007 ; 441 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Histoire du débarquement en Normandie : Des origines à la libération de Paris 1941-1944

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Histoire du débarquement en Normandie : Des origines à la libération de Paris 1941-1944".