Fragments d'une femme perdue
de Patrick Poivre d'Arvor

critiqué par Kyp, le 5 septembre 2009
( - 26 ans)


La note:  étoiles
Un bon roman
Patrick Poivre D'arvor s'attaque ici, à un personnage féminin d'une grande complexité et le rapprochement qu'il effectue entre Celle-ci et Violette de "La Traviata" par Verdi est rudement bien mené.

Il n'y a qu'un reproche que je fais à Patrick Poivre D'Arvor celui de ne pas utiliser assez le personnage masculin et de le laisser dans la léthargie et la torpeur au lieu de faire provoquer une réaction plus brutale et de donner une réponse à la fin qui nous manque cruellement.

Dans tous les cas, c'est un roman intéressant, très bien écrit, seules les relations entre les personnages sont difficiles à suivre.