Une fille dans la ville : New York, Paris, Kaboul, etc. de Flore Vasseur

Une fille dans la ville : New York, Paris, Kaboul, etc. de Flore Vasseur

Catégorie(s) : Littérature => Francophone , Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Math_h, le 4 septembre 2009 (Cahors, Inscrit le 11 août 2008, 33 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 763ème position).
Visites : 1 747 

Des rêves, une vie...

On suit ici une fille à sa sortie d'HEC. Diplômée, mais pas sortie d'affaire, elle s'englue dans le monde de la finance aux quatre coins de la terre comme elle s'englue dans ses histoires sentimentales. Digne représentante de la génération Y, elle a grandi dans l'abondance d'un monde gouverné par l'argent, éternelle insatisfaite.

Ce n'est pas un chef d'oeuvre de la littérature, mais l'écriture est pleine de d'intensité et de vie, une sorte de journal intime de cette jeune femme qui est catapultée dans le monde des adultes pour lequel personne n'est vraiment préparé.

On passe un bon moment avec ce livre drôle et plaisant.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

à bout de souffle

8 étoiles

Critique de Jfp (La Selle en Hermoy (Loiret), Inscrit le 21 juin 2009, 71 ans) - 9 décembre 2012

De 1999 à 2005, une chronique des premières années du vingt-et-unième siècle, vues par une jeune femme "bien de son temps". Engluée dans le désir de réussir à tout prix tant sa vie professionnelle que sa vie privée, le credo des trentes "désastreuses" (80 à...), l'héroïne va se heurter aux innombrables difficultés de la vie "post-moderne": pétards mouillés des "start-up", aventures amoureuses déjà finies avant d'avoir commencé, envies jamais assouvies, tout y passe, mais la vie est là malgré tout, et vaut bien le déplacement. Question déplacement, on est servi, tout est dit dans le titre. Un premier roman bien plaisant, écrit dans un style "djeunn" bourré de notations, sigles et acronymes déjà illisibles six ans après. Le plus intéressant est le regard porté par l'auteure sur ces années qui sont celles de sa propre jeunesse: derrière l'humour, féroce, un regard amer, désenchanté, sur un aujourd'hui qui est déjà hier...

Forums: Une fille dans la ville : New York, Paris, Kaboul, etc.

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une fille dans la ville : New York, Paris, Kaboul, etc.".