Ainsi saigne-t-il de Ian Rankin

Ainsi saigne-t-il de Ian Rankin
( Let it bleed)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Laurent63, le 2 août 2009 (AMBERT, Inscrit le 15 avril 2005, 45 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 866ème position).
Visites : 2 809 

Aussi sombre que la nuit

La fille du maire a disparu, on réclame une rançon à son père. Les ravisseurs pris en chasse par la police décident de se jeter du haut d'un pont plutôt que d'aller en prison. Ce n'était que deux jeunes garçons. Un type décide de se suicider devant le conseiller général. Décidément Edimbourg n'est pas une ville aussi calme qu'on veut le faire croire, et notre inspecteur Rebus va se retrouver au cœur d'une enquête qui le plongera dans la machine politique écossaise.
Toujours aussi prenant, cet nouvel opus de notre inspecteur préféré nous emmène dans un monde où rien n'est simple, et nous fait découvrir une face caché de l'écosse. Très intéressant à lire, captivant jusqu'au bout, c'est avec plaisir que je lis les romans de Ian Rankin.
Les amateurs de polars ne seront pas déçus, ceux qui suivent les aventures du célèbre inspecteur seront ravis, et ceux qui ne connaissent pas cet auteur peuvent se lancer sans problème dans cette lecture.
Un très bon livre à lire et à recommander....

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Ainsi saigne-t-il [Texte imprimé] Ian Rankin trad. de l'anglais, Écosse, par Isabelle Maillet
    de Rankin, Ian Maillet, Isabelle (Traducteur)
    Gallimard / Folio. Policier
    ISBN : 9782070419692 ; EUR 9,10 ; 14/01/2003 ; 495 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Parfois ça patauge

6 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 45 ans) - 14 septembre 2011

Et voici Rebus confronté au dur choix de sauver sa place, voire sa peau, ou poursuivre inlassablement sa quête de la vérité. C'est que le suicide de deux ados accusés d'avoir kidnappé la fille du maire d'Edimbourg, il ne le comprend pas et ne l'accepte pas, d'autant plus que cet acte a eu lieu sous ses yeux. Lorsque plus tard, un type condamné se suicide devant un conseiller à l'aura terne, il se met à gamberger. Ce qu'il va découvrir ne va pas lui plaire, entre corruption, jeux d'influence et dirigeants encore plus malhonnêtes qu'il ne le pensait.
Que doit-il faire ? Raconter, ébruiter, traquer à tout prix ? Le prix justement, celui qu'on s'apprête à lui faire payer si il l'ouvre un peu trop pourrait se révéler très cher...

Une idée cousue de fil blanc comme point de départ. Pourquoi pas certes, mais cette trame finit par s'essouffler, tout comme Rebus qui hésite, sait, ne sait plus, tergiverse et fait par moments le malin face à des gens plus coriaces que lui sans que ça apporte grand-chose au récit.
Le bouquin n'est pas totalement mauvais, l'ambiance dramatique est de ci de là bien restituée, mais au final, je trouve tout de même que cette histoire est plus faible que d'autres de la série et j'ai été quelque peu déçue par l'utilisation d'autant de pages pour tourner tout de même pas mal en rond. Dommage car Rebus est un personnage que j'aime beaucoup et Rankin est capable de bien meilleur que cela.

Forums: Ainsi saigne-t-il

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Ainsi saigne-t-il".