Chouette, une ride ! de Agnès Abécassis

Chouette, une ride ! de Agnès Abécassis

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Miss teigne, le 22 juillet 2009 (Inscrite le 6 mars 2008, 37 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 4 étoiles (basée sur 7 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (46 615ème position).
Visites : 2 565 

De la chick lit qui déride

Anouchka Davidson, trente-six ans (autant dire quarante, bientôt cinquante), écrivain de romans d'épouvante a détecté dans le reflet que lui renvoie son miroir un sillon suspect. Horreur ! Malheur ! Des pattes d’oie ! Avec consternation, elle se voit déjà comme une vieille pomme ridée d'autant qu'on lui offre des échantillons d'anti-rides et qu'on l'appelle désormais trop spontanément à son goût "Madame", injure suprême pour celle qui croyait encore être dans la fleur de l’âge. Une preuve supplémentaire qu’elle n’est plus dans le coup est qu’elle ne pige pas un mot de la nouvelle langue parlée par la jeunesse. Plaît-il ? De son temps au moins,…
En bref, c’est un souci de plus pour Anouchka qui se débat déjà entre ses kilos superflus, son travail harassant (ponctué heureusement par youtube pour se détendre et facebook, pour glander), ses copines célibataires frustrées, les corvées ménagères et une famille exigeante. De plus, il faut dire que le monde de l’écriture est un milieu hostile et opportuniste qui fait la part belle aux jeunes premiers au physique séduisant. La jeune et sexy Cassandra Keller, nouveau prodige du best-seller, lui fait de l’ombre et la prend comme exemple au vu de sa grande expérience, façon polie de dire qu’elle est déjà dépassée, surannée, déclassée, mûre (voire blette) pour les oubliettes.

Vous l’aurez compris, Agnès Abécassis tente de dérider le lecteur en exagérant les travers de la femme trentenaire qui craint le flétrissement inévitable que lui apportent les années. Très drôle, même si parfois méchant, on ne s’ennuie pas une seule seconde même lorsque notre héroïne se retrouve dans une situation improbable et tirée par les cheveux. Tout au plus est-on parfois agacé par certaines exagérations fleuries et surtout par cette habitude agaçante et typique de la chick lit qui est de trouver un diminutif affectueux pour désigner l’homme qui partage la vie des héroïnes tel qu'ici "El Marido".

Au final Mesdames (mais les Messieurs n’en sont pas préservés), la morale de l’histoire (oui, il y en a une !) est que nos visages sont condamnés un jour ou l’autre à être marqués par "les sillons de l’expérience" ou encore par "les stigmates de la connaissance" et qu’il faut porter fièrement ces rides qui se trouvent être finalement l’étendard d’une vie bien remplie. Il ne nous reste donc plus qu’à suivre le conseil judicieux de Françoise d’Aubigné, Marquise de Maintenon : "Mesdames, souriez afin que plus tard vos rides soient bien placées".

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Déception

1 étoiles

Critique de Jocrisse (, Inscrite le 21 février 2017, 66 ans) - 2 mars 2017

Début amusant,cocasse, mais la suite intéressante, situations invraisemblables, scénario tiré par les cheveux (selon moi). très déçue

Inégal et au final une lecture qui ne m’a pas convaincue ...

3 étoiles

Critique de Monde imaginaire (Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre 2011, 46 ans) - 14 mai 2012

Même si j'ai bien aimé le début du livre car j'y ai retrouvé l'humour d'Agnès Abécassis - j'ai même ri aux éclats lors de sa description du jeu de Pokémon.
Par contre, le reste du livre laisse vraiment à désirer lorsque l'héroïne se perd dans les bois avec sa meilleure amie, son cousin et un homme rencontré lors d'un mariage. C'est un peu n'importe quoi, on frôle le navet, je me suis même forcée à le lire jusqu’au bout...
Dommage car je m'attendais à bien me poiler et au final j'en garde un souvenir assez mitigé. Je dois même avouer que j’ai été très déçue car Agnès Abécassis nous avait habitués à beaucoup mieux …

ouais bof ...

6 étoiles

Critique de Ppat (, Inscrite le 25 août 2011, 56 ans) - 25 août 2011

je l'ai fini parce que j'aime pas laisser des livres " entamés" , mais j'avais envie de laisser tomber très vite.

Lecture facile quand même mais trop prévisible, et que je ne conseillerais pas du tout. Il y a des achats qu'on regrette, en voilà un.

BOF, BOF...

4 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 51 ans) - 24 juin 2010

Tout à fait d'accord avec les critiques précédentes, Agnès ABECASSIS, a découvert un "filon" littéraire et l'exploite à fond! Beaucoup trop sans doute!..
Son livre ne semble être qu'une suite, un condensé des précédents, les personnages sont les mêmes, les situations identiques, les dialogues similaires... Bref un livre au rabais! Et cela commence sérieusement à lasser ses fidèles lecteurs!.. Mme. ABECASSIS qui est pourtant un écrivain douée d'une grande imagination est certainement capable d'écrire des livres bien meilleurs que celui-ci!..

Si ce livre est toujours aussi agréable à lire, et si comme toujours l'auteur nous fait franchement rire avec ces "chroniques de la vie d'une jeune femme tout ce qu'il y a d'ordinaire", très vite le livre s'enfonce dans le banal pour ne pas dire le ridicule, avec des situations déjà vues et revues... qui ne font qu'ennuyer le lecteur!

Ne parlons pas de la fin (qui tourne elle vraiment au ridicule) à rallonge, et qui semble justement ne plus vouloir en finir! Bâclée et tournant en rond, elle n'est certainement pas là pour aider le lecteur à ne pas s'ennuyer!.. Bref le livre aurait pu faire 50 pages de moins... ou alors 100 de plus et nous offrir conclusion beaucoup plus originale de l'histoire!..

Pour être bref : un livre très facile, qui se lit en quelques heures, et sans se prendre la tête!.. Un livre à lire sur la plage cet été?

Bof bof

3 étoiles

Critique de Nathalu (, Inscrite le 3 mai 2010, 47 ans) - 5 mai 2010

Nous étions habitué à mieux...Abécassis avait un style sympathique pour aborder la chick lit mais là on s'ennuie un peu...

Marrant mais...

4 étoiles

Critique de Cruz (Punaauia, Inscrite le 16 novembre 2008, 28 ans) - 19 mars 2010

sans plus. Au début, le livre est accrocheur, il est marrant. Mais la fin n'est pas assez exploitée, je la trouve trop simple comme fin. Une fin assez facile on va dire...
Et même quelquefois, il y a eu 2 passages que je n'ai pas compris, comme si, on passait du coq à l'âne, c'était assez gênant, je ne sais pas si les autres lecteurs ont eu aussi cette gêne, ou ce n'est que moi. En tout cas, il est facile à lire.

Forums: Chouette, une ride !

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Chouette, une ride !".