Le visage de la peur de Dean Ray Koontz

Le visage de la peur de Dean Ray Koontz
( The face of fear)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par CC.RIDER, le 21 juillet 2009 (Inscrit le 31 octobre 2005, 59 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 955ème position).
Visites : 1 946 

L'excellence dans le thriller

Un tueur en série insaisissable fait déferler une vague de terreur sur la ville de New-York. On l’a surnommé « Le Boucher ». Il assassine des femmes après les avoir violées et laisse leurs cadavres horriblement mutilés. Cela intrigue les policiers qui se demandent comment il parvient à convaincre toutes ses victimes de le faire entrer chez elles en pleine nuit. Le « Boucher » ne semble ni fou, ni enragé et il agit avec beaucoup de méthode. Une sorte de professionnalisme malsain. Un jour, un médium, Graham, décrit avec force détails sa vision du prochain meurtre, en direct à la télévision. Et tout s’emballe.
Un excellent thriller du prolifique Dean Koontz qui se dévore à toute allure car l’histoire est racontée tambour battant et maintient un suspense haletant. Les coups de théâtre se succèdent et l’on n’arrête pas de craindre pour la vie de Graham, ex-grand alpiniste victime d’une chute dans l’Himalaya et de son amie Connie avec le monstre à leurs trousses. Une écriture impeccable, une intrigue au couteau et aucune de ces interminables descriptions qui plombent souvent ce genre de littérature

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Excellent

10 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans) - 22 juillet 2009

Un excellent thriller horrifique signé de Koontz, j'ai vraiment adoré ce petit thriller angoissant !

Forums: Le visage de la peur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le visage de la peur".