Sacrifié : Des mirages de la gloire aux merveilles de la foi
de Steven J. Gunnell

critiqué par CC.RIDER, le 15 avril 2009
( - 61 ans)


La note:  étoiles
Emouvant
En arrivant à Paris en juin 1996, Steven n’imaginait pas ce qui allait lui arriver : un casting pour un célèbre label musical, l’intégration d’un boys band, la gloire, des millions et disques vendus, l’argent facile… mais aussi l’alcool et une vie qu’il ne contrôle plus. Puis, brusquement, plus rien. Autobiographie d’une vie en cours, ce récit est celui d’une rédemption, celle d’un gosse parti pour devenir un homme et que l’enfer du show-biz, ses illusions destructrices et ses désillusions ravageuses, va briser puis jeter dans la détresse dont seules l’arrachent la redécouverte du Christ, la puissance de son amour et la force de son pardon. Témoignage très émouvant.