Magasin général, tome 4 : Confessions de Régis Loisel (Scénario et dessin), Jean-Louis Tripp (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers , Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Miss teigne, le 13 mars 2009 (Inscrite le 6 mars 2008, 36 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 437ème position).
Visites : 2 112 

Confidences et frustrations

Certains secrets sont lourds à porter. Et celui de Serge n’est pas des moindres. Il ouvre son cœur à Marie mais peut-être n’était ce pas la chose à faire. Marie souffre de ce qui lui a été révélé et se soulage en confession, dévoilant ainsi les confidences qui lui ont été faites. Heureusement, le curé ne peut claironner ce qui lui a été confessé mais une solution doit être trouvée pour que Serge puisse rester à Notre-Dame-des-Lacs sans être inquiété. Pendant ce temps, Marie perd pied. La frustration la déstabilise d’autant que ça jase au village. Se remariera, se remariera pas ?

Amour, empathie, tolérance, rancœurs et frustrations. Tels sont les moteurs de ce quatrième volet qui maintient sa vitesse de croisière dans le Québec du printemps 1927. Finie la relative insouciance des deux premiers tomes. La personnalité des personnages s’étoffe, leur carapace s’effrite tandis que leur côté sombre commence à poindre. Certes, la belle saison revient, les oiseaux chantent et les coeurs s’animent. Mais aussi, fait du printemps ou de l’amour, le sang de Marie bouillonne dans ses veines et son esprit s’échauffe. Serge, en toute conscience, se refuse à elle. Son intégrité est à ce prix malgré le chagrin qu’il est conscient de causer à celle qu’il voit désormais comme bien davantage qu’une hôtesse.

Il y a plus de silences, lourds de sens toutefois et plus d’échanges de regards tour à tour complices, reconnaissants ou tourmentés. Les regards justement. Parlons-en. Il faut en souligner la beauté et le réalisme. Je viens de prendre conscience de l’admirable qualité du dessin des yeux, pas seulement grâce à leur expressivité mais aussi grâce à l’impression d’humidité qui les fait briller.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Confessions [Texte imprimé] sur un thème de Régis Loisel scénario et dialogues, Régis Loisel & Jean-Louis Tripp dessin, Régis Loisel & Jean-Louis Tripp adaptation des dialogues en québecois, Jimmy Beaulieu couleurs, François Lapierre
    de Loisel, Régis (Scénariste) Tripp, Jean-Louis (Scénariste)
    Casterman
    ISBN : 9782203016910 ; EUR 14,95 ; 12/11/2008 ; 69 p. ; Cartonné
  • Magasin général [Texte imprimé] sur un thème de Régis Loisel scénario et dialogues, Régis Loisel & Jean-Louis Tripp dessin, Régis Loisel & Jean-Louis Tripp adaptation des dialogues en québécois, Jimmy Beaulieu couleurs, François Lapierre
    de Loisel, Régis Tripp, Jean-Louis
    Éd. France loisirs
    ISBN : 9782298033977 ; 18 EUR ; 01/01/2011 ; 144 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Avis mitigé

5 étoiles

Critique de Pucksimberg (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 37 ans) - 11 février 2013

Marie attend de Serge quelque chose qu'il ne peut lui donner. Il n'est pas intéressé par la gente féminine, mais Marie aimerait pourtant plus et considère cette situation comme insupportable à vivre quotidiennement, lui qui vit sous le même toit qu'elle. Elle part se confesser afin d'épancher son coeur ...

Ce tome, encore plus lent que les autres, m'a moins séduit. Je dois reconnaître que je m'y suis même ennuyé parfois. Ces confessions ne m'ont pas captivé. Comme Nance, j'ai eu le sentiment qu'il ne s'y passait pas grand-chose.

Heureusement, les personnages sont toujours aussi attachants. Il est donc agréable de suivre ces individus. Les dessins sont toujours aussi réussis et la collaboration entre les deux artistes est vraiment convaincante. Ils parviennent à rendre avec vivacité une atmosphère, ceci est déjà une sacrée gageure.

Vite, une shott de prune !

10 étoiles

Critique de Blue Boy (Saint-Denis, Inscrit le 28 janvier 2008, - ans) - 10 janvier 2012

Encore un épisode plein de moments d’émotion et de situations truculentes, de petits tableaux sublimes (jeux de lumière superbes, scènes champêtres charmantes). Mention spéciale à la scène où le curé apprend de Marie lors d’une « confession » que Serge ne veut pas l’épouser car il « est aux hommes ». Je ne vous parle pas de la suite, qui est irrésistible…

poignant

8 étoiles

Critique de Magda (, Inscrite le 23 juillet 2011, 52 ans) - 23 juillet 2011

ce tome est tout en émotion. un secret lourd à porter dévoilé, les déceptions, la perte des rêves et des espoirs d'une vie meilleure, on se demande où cette histoire va nous mener. On a de la peine pour Marie, on s'est attachés à Serge. On aurait aimé les savoir ensemble, mais l'auteur en a décidé tout autrement...

Un des meilleurs tomes

8 étoiles

Critique de Anou (, Inscrite le 25 octobre 2010, 30 ans) - 25 octobre 2010

J'ai trouvé que ce tome était l'un des plus réussis de la série, il m'a vite réintégrée dans l'histoire que j'avais un peu lâchée au tome précédent...

Court bon moment de lecture

5 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 23 septembre 2009

Les gens commencent à jaser à propos de Serge vivant sous le même toit que Marie. Aussi, Marie trouve de plus en plus dur de devoir vivre avec son secret.

C’est un épisode plaisant à lire, c’est léger, frais. Les dessins sont expressifs (j’aime beaucoup les détails, comme les animaux, la nature). Le scénario est réaliste, mais je l’ai trouvé trop court, il se passe peu de choses.

Forums: Magasin général, tome 4 : Confessions

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Magasin général, tome 4 : Confessions".