Le chant des sirènes de Val McDermid

Le chant des sirènes de Val McDermid
( The mermaid's singing)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Abujoy, le 4 mars 2009 (Rennes, Inscrite le 18 mars 2008, 33 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (46 196ème position).
Visites : 2 540 

Un tueur en série pas comme les autres

Ce roman est le premier de la série l'inspectrice Carol Jordan et le profileur Tony Hill. Un tueur en série, ayant pour particularité de ne s'attaquer qu'aux hommes et de leur faire subir de cruelles tortures, sévit à Bradfield. Qui est-il ? Tony Hill et Carol Jordan collaborent pour pister le "Tueur Homo", comme l'a surnommé la presse.

L'idée du profileur permet des ruptures psychologiques dans ce thriller ; à cela, l'auteur rajoute les mémoires du tueur en série, permettant d'entrer petit à petit dans son univers. Les personnages sont crédibles : pas de personnages aux idées "magiques" qui comprend tout sans preuve, pas de policier millionnaire, etc.

Seul hic à ce roman : j'ai compris la fin au cours des premiers chapitres, et malgré la tentative de l'auteur de noyer le poisson, le "je l'avais deviné" était bien présent...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le chant des sirènes [Texte imprimé] Val McDermid traduit de l'anglais par Annie Hamel, revu par Agnès Colomb
    de McDermid, Val Hamel, Annie (Traducteur)
    J'ai lu / J'ai lu. Thriller
    ISBN : 9782290004241 ; EUR 8,00 ; 03/05/2007 ; 504 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

pas très gai tout ça

6 étoiles

Critique de Clubber14 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 39 ans) - 18 juin 2017

Pas en accord du tout avec la critique précédente, j'ai trouvé que ce roman était plutôt bien ficelé, le lecteur plonge dans la traque du tueur en série qui est malin et bien organisé. Nous vivons un peu un épisode d'"Esprits criminels", le profiler est un psychologue doué, qui aide l'enquêtrice principale à dénouer cette série de meurtres. La critique que je peux faire, au contraire de la critique principale, est que justement l'enquêtrice devine tout sans avancer de preuves, juste une forme de feeling qui s'avère toujours être exact. Ils sont 50 policiers sur l'enquête et c'est toujours la même enquêtrice qui devine tout.... un peu tiré par les cheveux. Sinon j'ai plutôt apprécié ce roman, assez noir, assez psychologique. Mais n'est-ce pas ce que l'on recherche à la lecture d'un roman policier??

Forums: Le chant des sirènes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le chant des sirènes".