HMS, tome 1 : Les naufragés de la Miranda de Roger Seiter (Scénario), Johannes Roussel (Dessin)

HMS, tome 1 : Les naufragés de la Miranda de Roger Seiter (Scénario), Johannes Roussel (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 14 février 2009 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 275ème position).
Visites : 2 040 

Polar en pleine mer ?

Lorsque l’on a été bercé – avec bonheur et douceur – par les aventures de Barbe-Rouge scénarisées par Jean-Michel Charlier et dessinées par Victor Hubinon, comment résister à l’appel du large et cette couverture présentant un superbe bâtiment à voiles fendant les flots tandis qu’un pauvre homme tente désespérément de sauver un homme ensanglanté ? Oui, c’est probablement une façon originale de commencer une critique d’album, mais, au moins, vous savez à quoi vous en tenir quant à mes goûts sur ce genre d’aventures en bédé…
Mais, si la mer, les bateaux et les aventures peuvent rapprocher les deux séries, Barbe-Rouge et HMS, reconnaissons que les similitudes vont voler en éclats très rapidement. Dès la première planche, on est pris dans une narration graphique qui n’a rien à voir avec celle pratiquée par nos deux anciens auteurs. Seiter et Roussel ont un regard cinématographique et le grand dessin habité de six vignettes, sortes de loupes, faisant vivre des instants différents de la scène générale donne le ton de ce que sera, du point de vue visuel, ce premier volet de la série HMS (pour His Majesty’s Ship). Une seconde différence viendra de l’époque. Nous sommes à la charnière entre le dix-huitième et le dix-neuvième siècle, non pas dans les Antilles, mais très près de l’Europe. Enfin, troisième grosse différence, nous quittons les navires de pirates pour la marine britannique… et ce n’est pas un petit changement !
Maintenant, arrivons-en à l’histoire proprement dite. On y rentre doucement, d’ailleurs, entre autre par un flash-back digne du cinéma, qui nous révèlera des pans entiers de la vie de Fenton, un personnage clef…
John Fenton est un jeune homme qui vient de réussir son diplôme de médecin. Les circonstances le poussent dans un port où l’on peut apercevoir la Danaë. La marine a du mal à remplir ses effectifs et, du coup, ses commandos de presse écument les bouges et autres points de boisson et fête pour enrôler de force de pauvres bougres et en faire des marins de sa majesté… Après une soirée arrosée, après une partie de cartes qui vit quelques transferts d’argent, d’une poche à l’autre, Fenton se retrouve soupçonné d’un crime et n’a aucune autre issue que de s’engager comme simple marin, lui le futur médecin…
Mais ce pauvre John va se retrouver non seulement sur un navire, volé aux Français, mais au cœur d’une affaire beaucoup plus complexe avec empoisonnement, espionnage, meurtre, violence… John va pouvoir tenter de sortir de sa situation, pas encore pour rentrer à terre – le pourra-t-il un jour ? – mais au moins pour devenir l’adjoint du médecin du bord et plus le cas échéant…
Un scénario d’une grande solidité, d’une crédibilité certaine, documenté et prenant pour le lecteur. Quant au dessin, on pourrait dire que les points forts se situent du côté des vaisseaux, des paysages, de la mer… Le point faible serait pour les visages car le lecteur aura un peu de mal à bien distinguer les différents personnages de cette aventure. Certes, on peut mettre cet inconvénient sur la naissance de la série mais cela peut être pénalisant pour ceux qui lisent trop vite sans prendre le temps de bien pénétrer les dessins… En même temps, vous voilà prévenus !
Une très bonne série d’aventures tortueuses à suivre de toute évidence !!!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les naufragés de la "Miranda" [Texte imprimé] dessin, Johannes Roussel scénario, Roger Seiter
    de Roussel, Johannes (Illustrateur) Seiter, Roger (Scénariste)
    Casterman / Ligne d'horizon
    ISBN : 9782203393042 ; EUR 10,40 ; 06/01/2005 ; 56 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  HMS
  • HMS, tome 1 : Les naufragés de la Miranda

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

De très belles planches et une histoire prenante

9 étoiles

Critique de MEISATSUKI (, Inscrite le 2 octobre 2009, 43 ans) - 11 mars 2011

C'est une très bonne BD que voilà. Des dessins très réalistes, on y voit presque les vagues bouger et fouetter. On remarque de suite que le dessinateur s'est beaucoup renseigné sur les bateaux du 18ème siècle et pas une poulie, gréement ou une chaloupe ne manque. Ces dernières sont même mises en remorque lors des batailles, comme à l'époque, afin d'éviter les éclats de bois projetés par les boulets de canon.
Le vocabulaire de la marine est aussi là sans toutefois être trop marqué non plus, pour ne pas perdre le lecteur avec des termes trop spécifique.
L'intrigue se met en place aussi très rapidement et nous fait penser à une intrigue policière. Des accidents suspects, meurtre, disparition... mais pourquoi ? La suite au prochain épisode... Nous voilà donc bien appâtés pour lire la suite :)
Un bémol toutefois, les visages sont parfois disgracieux et difficiles à reconnaître sans autre point de repère qu'un détail vestimentaire, par exemple.

Forums: HMS, tome 1 : Les naufragés de la Miranda

Il n'y a pas encore de discussion autour de "HMS, tome 1 : Les naufragés de la Miranda".