Le Caravage
de Eberhard König

critiqué par Spiderman, le 18 janvier 2009
( - 57 ans)


La note:  étoiles
en complément illustré de "La course à l'abîme"
Emporté dans la vie de Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit Le Caravage que "raconte" si bien Dominique Fernandez dans "La course à l'abîme", je cherchais un recueil de reproductions des oeuvres autour desquelles se nouent tant d'aventures, d'ébats et de débats, théologiques et esthétiques et sensuels.
Ce livre en contient une grande quantité, ordonné par un historien de l'art qui les présente dans une intéressante approche thématique qui apporte un solide complément à la vision historico-romanesque de Fernandez.