XIII, tome 05 : Rouge total de Jean Van Hamme (Scénario), William Vance (Dessin)

XIII, tome 05 : Rouge total de Jean Van Hamme (Scénario), William Vance (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Septularisen, le 7 janvier 2009 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 50 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 447ème position).
Visites : 2 441 

COUP D’ETAT!

Rouge Total marque la fin du premier cycle des aventures de XIII, nos héros se retrouvent ici confrontés à un coup d’état visant les Etats-Unis d’Amérique et à provoquer la troisième Guerre Mondiale. Le tout mené par certains membres de la «conspiration de XX».

Tout commence à l’enterrement d’Henry S. Sheridan (le père de William B. Sheridan, l'ancien président assassiné, et de Walter "Wally" Sheridan, candidat à la présidence) lorsqu'un attentat a lieu contre Wally Sheridan, mais celui-ci n’est que légèrement blessé, et le tireur arrêté par la police… pas pour longtemps, quelques minutes plus tard il est abattu d’une balle en pleine tête!

Quelques jours plus tard le général Carrington est dans son bureau en train de préparer les grandes manœuvres de l'opération "Rouge total". Il reçoit alors un appel de Carl Heinrich Heideger, (dont toute ressemblance dans ce BD avec Henry KISSINGER jeune doit certainement être tout à fait fortuite!..), grand patron des services de contre espionnage, il est sur le point de se faire arrêter et Carrington va subir le même sort. La communication est coupée, Carrington voit surgir dans son bureau des individus qui l'arrêtent au nom du président pour haute trahison…

Carrington espère alors l’aide de XIII et Jones, mais ceux-ci sont perdus en pleine jungle avec Betty Barnowsky (voir l’épisode SPADS), suite à leur accident d’hélicoptère et ont toujours sur leurs traces Mc Call qui comme dans le tome précédent veut toujours éliminer Betty, elle est la seule à pouvoir témoigner contre Mac Call au sujet de l'assassinat de William Sheridan…
Ils volent une voiture et décident de se rendre à la plantation Préseau où son propriétaire Armand de Préseau, possède son jet privé. Ils pourront ainsi retourner aux USA afin de tenter d'empêcher le coup d'état à venir… Mais ils ignorent que celui-ci est déjà en cours…

Cet épisode m’a littéralement soufflé, tant il est bien fait que ce soit au point de vue de l’histoire que des personnages, (on découvre d’ailleurs dans cet épisode des nouveaux personnages qui par la suite vont devenir récurrents notamment le très sympathique et très riche marquis français Armand de Presnau…). Comme toujours avec Jean Van HAMME le scénario est en béton, et le dessin de William VANCE n’a jamais été aussi bon que quand il s’agit de représenter des uniformes de l’armée.
Nos deux compères sont ici au sommet de leur art et il s’agit sans aucun doute ici d’un des meilleurs épisodes de XIII. Cette première «série» de XIII restera sans doute pour longtemps dans le cœur des fidèles lecteurs comme la meilleure jamais réalisée…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Le souffle de la dictature.

9 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 46 ans) - 3 décembre 2012

Juste un bémol sur ce très bon tome qui aurait pu laisser la dictature s'installer pour permettre de mieux traiter le sujet et de faire jouer un rôle encore plus important à XIII, à part ce pinaillage rien à dire le mythe XIII est installé pour longtemps.

Rouge Total

9 étoiles

Critique de Exarkun1979 (Montréal, Inscrit le 8 septembre 2008, 38 ans) - 12 novembre 2012

Maintenant, toutes les pièces du puzzle sont placées. On sait qui est XIII. Maintenant, il doit passer à l'action pour sauver la démocratie américaine d'une dictature militaire.

Ce tome est vraiment une course contre la montre sans temps mort. Il conclut le premier cycle de XIII. Dans ce tome, on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Peut-être un des meilleurs de la série...

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans) - 26 novembre 2011

Voilà bien un épisode dont je me souvenais parfaitement longtemps après l’avoir lu pour la première fois. Il faut dire qu’il est remarquablement bien construit et que tout est fait pour que le lecteur puisse commencer à installer ses repères. Il faut dire que le scénariste nous avait entraînés très rapidement dans une histoire complexe, aux rebondissements multiples et aux personnages très nombreux. On finissait, non pas par s’y perdre, mais par ne pas avoir assez d’éléments précis et concrets pour anticiper sur les évènements à venir. La construction de cet épisode va nous permettre de remédier à cela.

Tout d’abord, on va avoir la disparition du vieux Sheridan avec, le jour même de sa mise en terre, quelques autres cadavres sur les bras dont ce pauvre Wally Sheridan, fils du vieux chef de famille. Une fois de plus, l’assassin est abattu sur place donc pas de témoin à interroger pour enfin remonter au fameux numéro I, celui qui manipule tout le monde depuis le départ de cette histoire…

Pendant ce temps-là, nos amis des SPADS continuent leur exfiltration pour échapper aux tueurs et venir renforcer leurs amis dont ce général Carrington en bien mauvaise position puisqu’on vient de l’arrêter pour Haute trahison… XIII, s’il n’a toujours pas réussi à comprendre qui il était vient d’apprendre fortuitement qu’il était hispanisant. Depuis quand ? Le mystère demeure…

Plusieurs bons passages dans cet album mais le meilleur est certainement celui qui va permettre à nos amis de s’introduire dans le PC des forces américaines qui dirigent le grand exercice « Rouge ». D’ailleurs s’il devait bien s’agir, au départ, de grandes manœuvres, ce n’est maintenant plus qu’une grande tentative de coup d’Etat pour installer un pouvoir fascisant… Oui, on comprenait bien depuis un moment que cet attentat contre le président des Etats-Unis n’avait pas pour unique but de supprimer une personne. Non, l’organisation criminelle cherchait à prendre le pouvoir et nous voilà dans l’acte ultime. Tous nos amis sont sur le point de perdre la partie, le président en place, les généraux et colonels sont maîtrisés, XIII, Jones et Betty sont acculés : seul un exploit ou un miracle peut sauver le plus grand pays du monde…

Excellent album, très rythmé et porté par une narration graphique époustouflante dans laquelle William Vance donne la pleine mesure de son talent. C’est peut-être même, allez savoir, son plus beau travail…

Nous faisons connaissance, côté du suspense, avec le numéro II de l’organisation mais cela ne nous suffit pas. C’est le numéro I que nous voulions voir échouer, pas un de ses sbires… Nous voilà condamnés à continuer de lire la série car ce n’est pas possible d’en rester là ! Remarquez que l’on aimerait bien savoir aussi ce qu’est devenue Kim Rowland d’autant plus que l’on sait maintenant qu’elle aussi la fille du général Ben Carrington…

Mais les réponses viendront dans les prochains albums, nous ne sommes qu’au tome 5 de cette monstrueuse saga !!!

Fin superbe du premier épisode

8 étoiles

Critique de Norway (Entre le Rhin, la Méditerranée et les Alpes !, Inscrite le 7 septembre 2004, 42 ans) - 12 janvier 2009

Je partage pleinement l'avis de Septu. Ce volume est plein de rebondissements et nous en met plein la vue. On est sous le charme des dessins et envoutés par la dynamique du scénario. A lire bien sûr !

Forums: XIII, tome 05 : Rouge total

Il n'y a pas encore de discussion autour de "XIII, tome 05 : Rouge total".