Largo Winch, tome 05 : H de Jean Van Hamme (Scénario), Philippe Francq (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 1 janvier 2009 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 601ème position).
Visites : 2 072 

Quel trafic !

Jean Van Hamme, le scénariste de cette série Largo Winch, ne s’est jamais contenté de ce qu’il faisait au moment présent. Il est habité par des milliers de projets dont certains se concrétisent parfois… Mais même un projet aboutit sur cent idées, cela fait encore beaucoup !
Il a commencé Largo en 1990, pour sa version en bande dessinée, mais il continue, en même temps, Thorgal, série commencée en 1977 avec Rosinski au dessin, et XIII, série commencée en 1984 avec Vance au dessin. Mais tout cela ne suffisait pas au magicien des histoires… En 1992, il entame une nouvelle saga, Les maîtres de l’Orge, avec Vallès au dessin. Cette série lui prend beaucoup de temps puisque ce sera, aussi, une série télévisée et une version romanesque ! Pourtant, il garde du temps pour notre ami milliardaire en blues jeans… En 1994, sort H, cinquième épisode des aventures de Largo Winch…
Cette fois-ci, la drogue sera au cœur de ce récit qui se prolongera, selon le rythme admis par les auteurs, sur deux albums. H comme héroïne ! Mais, comme souvent, nous allons trouver ceux qui veulent acquérir la fortune de Largo, ceux qui veulent se débarrasser de lui, ceux qui sont prêts pour quelques dollars – on n’utilise plus les trente deniers depuis longtemps – à le trahir avec le sourire.
Dans cette histoire, il y a un super méchant, Karsh. Je ne trahis pas un gros secret car dès la deuxième planche nous le voyons à l’œuvre. La seule question qui restera pour vous hanter c’est le nom de celui qui l’utilise à son service dans cette grande manipulation qui fait de notre jeune Largo un grand trafiquant de drogue utilisant tout son empire pour cacher son entreprise criminelle…
Cette histoire nous fait perdre la tête, enfin pas comme pour ce pauvre Larsen. Il faut dire que l’apparition soudaine de son chef décoré lors de ce repas inaugural du Fontenoy laisse sans voix tous les invités triés sur le volet, en particulier cette chère Solange, baronne Vandenberg pour les officiels…
Très rapidement, Largo est suspecté, en plus de diriger ce trafic géant, du meurtre de deux policiers français. Cette dernière péripétie donne l’occasion à Philippe Francq de nous dessiner une séquence action d’une très grande qualité, d’un dynamisme étonnant, voir détonnant !
Cette histoire permet à John Sullivan de prendre une nouvelle place plus adaptée à sa santé : conseiller personnel de Largo Winch et assistant de la directrice de la fondation Winch pour les enfants de la guerre… Pour le groupe W, en position délicate à cause des accusations portées contre son chef, c’est le moment de voir Dwight Cochrane faire tomber les masques, lui qui ne supporte pas de voir un jeune « voyou » diriger une telle entreprise financière !
Et Simon ? Oui, où est-il, comment fait-il pour venir en aide à son ami Largo ? Se contenterait-il de coucher avec toutes les belles filles qui passent autour de lui ? Belinda Lee, en particulier ? Le hic de cette histoire, c’est que Simon Ovronnaz, devenu provisoirement président de la Winchair Airlines, est, lui-aussi, suspecté dans le trafic de drogue. En effet, le DEA américain pense que ce sont par les avions de ligne de la Winchair qui servent au transport de l’héroïne…
Un scénario très bien construit, une narration graphique très efficace, des couleurs de Marie-Paule Alluard qui viennent améliorer indiscutablement une série déjà très bonne…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

H comme Héro

9 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 46 ans) - 3 février 2010

Et comme héroïne, côté stupéfiant. On redémarre sur les chapeaux de roues. L'histoire de Largo dans la jungle étaye parfaitement le récit. H comme Horreur quand les têtes sont servies sur des plateaux. H comme héros, notre Largo qui réserve de biens belles surprises aux auteurs de ce trafic. Le piège peut-il se refermer sur Largo ? C'est peu probable. Autant les précédents tomes étaient transitoires, autant celui-ci relance avec dynamisme la série et offre une ouverture de possibilités attrayantes. Avec ce H on devient accro et on en redemande.

Forums: Largo Winch, tome 05 : H

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Largo Winch, tome 05 : H".