Prisonniers du temps de Michael Crichton

Prisonniers du temps de Michael Crichton
( Timeline)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Maya, le 18 novembre 2001 (Eghezée, Inscrite le 18 octobre 2001, 44 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 22 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (624ème position).
Visites : 4 779  (depuis Novembre 2007)

En l'an de grâce...

Sur les rives de la Dordogne, une équipe d’archéologues dirigée par le Professeur Johnson fouille les ruine d'un château médiéval. Suite à un étrange événement survenu en Arizona, le Professeur est appelé aux états-Unis par la firme ITC qui finance l’expédition.
Pendant son absence, les archéologues découvrent une nouvelle pièce et dans celle-ci, un appel au secours de Johnson datant de 1357.
Le thème du voyage dans le temps m’a toujours attirée. Je me suis donc plongée avec avidité dans ces « Prisonniers du temps ». Après un exposé scientifique assez convaincant, même assez passionnant bien qu'un tantinet trop long, Michael Crichton nous plonge en plein Moyen-âge. Ou plutôt, il y plonge ses personnages et on suit de bon cœur (il faut dire qu’on attendait ça depuis 250 pages !).
Son Moyen-âge est peut-être un peu trop exclusivement violent mais comme on est en pleine guerre de Cent ans, on le lui pardonnera aisément. De toute façon, il ne faut pas prendre ce livre comme un roman historique mais bien pour ce qu'il est : de l'aventure pure. Et de se côté là on est pleinement servi, ça vit, ça court, ça se bat, bref c’est trépidant à souhait. Le compte à rebours au début de chaque chapitre ne fait qu’exaspérer nos nerfs un peu plus.
Après cette lecture, je n’ai regretté qu'une chose : ne pas avoir lu « Jurassic Park » à l'époque de sa sortie !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un voyage au Moyen-Âge

8 étoiles

Critique de Windigo (, Inscrit le 11 octobre 2012, 36 ans) - 23 mars 2015

Les héros de ce roman captivant nous entraînent avec eux, de notre époque jusqu'au Moyen-Âge, grâce à une machine branchée sur des ordinateurs d'un laboratoire perdu au fin fond du Nouveau-Mexique. Cette machine fonctionne sur le principe des multivers d'une façon que je n'ai pas très bien compris, mais ce n'est pas très grave, car, rendu au Moyen-Âge, pendant la guerre de cent ans pour être plus précis, l'histoire devient intéressante. À ce stade du roman, les héros doivent affronter des chevaliers combatifs et sanguinaires jusqu'à la fin. Pendant ce temps, restés à notre époque, certains chercheurs, travaillant pour le laboratoire dont j'ai parlé plus haut, doivent trouvé le moyen de faire revenir les héros à notre époque. Bien que je n'ai pas tout compris le principe des multivers dont parle l'auteur dans ce roman, et bien que j'ai trouvé que l'action tardait à arriver lors de ma lecture, du moins, pour les 100 et quelques premières pages, pour le reste, je ne me suis pas du tout ennuyé.

3 mousquetaires modernes

10 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 43 ans) - 9 janvier 2012

Crichton est un auteur que je lis quand je veux me détendre car il emploie des mots simples et on n'a pas l'impression de lire mais plutôt de regarder un film. Après avoir été très déçue par "La proie", je me suis réconciliée avec cet auteur car "Prisonniers du temps" est pour moi l'un de ses meilleurs. J'adore la science et l'histoire ; tout ce qui est dit est parfaitement crédible, l'action est présente, le suspense, jusqu'à la fin qui n'est pas trop inattendue mais c'est un classique super bien ficelé.
Seul bémol, le sort réservé à Doniger qui fait un peu "cartoon" mais bon, je prends ça pour une touche d'humour car aucun des protagonistes de l'histoire n'aurait eu le sens moral de se venger ainsi.
J'espérais juste aussi un message d'André dans l'épilogue.
Mais globalement, c'était génial.

Prisonniers du roman

10 étoiles

Critique de Graham (, Inscrit le 20 février 2011, 25 ans) - 17 mai 2011

Pour découvrir Michael Crichton, il n'y a pas mieux!

C'est le deuxième que j'ai lu (après le plus récent, "Next" qui ne m'avait pas plu du tout), et je n'ai pas pu le lâcher!!
Le suspense est insoutenable, surtout au début et à la fin. Moi qui n'aime pas trop l'histoire (et la physique), j'ai vraiment adoré ce roman.
J'ai trouvé aussi les explications scientifiques vraiment bonnes et convaincantes. Je dis ça, parce que désolé mais chez certains auteurs (pas les grands de SF), on n'y croit pas une seconde et on ne comprend rien (exemple : Robert J.Sawyer dans Flash Forward).

A lire absolument !

Divertissant

8 étoiles

Critique de Rock30 (Nimes, Inscrit le 6 juillet 2008, 55 ans) - 23 mai 2009

Moi, je me suis vraiment pris dans les filets de cette histoire fantastique.

Très bon, mais pas très original

8 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 36 ans) - 29 mars 2008

Le thème du voyage temporel est rarissime dans la littérature, mais au cinéma, il a été archi utilisé. Si le roman est bien foutu, intéressant, il n'en demeure pas moins peu original en lui-même. Allez, une bonne note quand même parce qu'il se passe en France, dans le Périgord, et parce que je connais bien (et adore) cette région riche en histoire !

On peut reprocher certaines choses à Crichton, mais...

9 étoiles

Critique de FightingIntellectual (Montréal, Inscrit le 12 mars 2004, 36 ans) - 17 mai 2006

...on ne peut pas lui reprocher d'être paresseux dans son écriture. "Prisonniers du temps" se déroule selon le même genre de trame narrative qu'il a toujours utilisée. C'est a dire, il nous fait part d'une découverte scientifique, nous éduque, de manière humble et sincère, et surtout, il manie avec brio l'art de nous faire mijoter avant de nous envoyer dans un des pivots de son histoire.

Au diable les bien-pensants qui aiment leur romans bardés d'action de bord en bord, personnellement, j'ai besoin d'une mise en contexte, d'une ambiance, d'un "mood" avant d'être plongé dans une série de péripéties, qualité que Crichton a développé dans le sublime de son écriture.

Autres préoccupations intéressantes de ce roman, le jeu sur les simultanéités temporelles malgré la disparité des époques de la narration alternée du roman. Utilisant des procédés Faulkneriens (conscient de son héritage me direz vous?), Crichton rend son récit beaucoup plus vivant, voire cinématographique avec la vision simultanée des préoccupations à ITC comme à Castelgard.

Autre trait intéressant, le personnage d'André Marek, complètement décalé face à son époque, qualifié d'original, vient, à l'aide du voyage dans le temps à se remettre au diapason du monde qui l'entoure.

Point négatif? Une fin un peu trop disneyenne peut-être si je puis me permettre l'expression... mais c'est un reproche mineur.

Non, Michael Crichton n'est pas un paresseux. Pas le plus grand des stylistes littéraires, mais il sait garder les yeux de son lecteur rivés sur les pages de son livre.

Convaincant

5 étoiles

Critique de Yanice (, Inscrit le 11 septembre 2005, 33 ans) - 21 mars 2006

Enfin un livre qui traite du voyage dans le temps! Et en plus écrit par Crichton!
Hum... enfin en parlant de voyage dans le temps c'est exclusivement de Moyen-Age dont il s'agit ici... Période qui ne m'intéresse pas outre-mesure alors je n'ai pas été particulièrement accroché par ce roman même s'il est évidemment haletant et violent (vu l'époque...)

UN BOND DANS LE PASSE.

7 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 46 ans) - 12 septembre 2005

Déçu par son premier roman : "extrême urgence", je décide quand même de lire celui-ci en prenant en compte vos différentes critiques, qui dans l'ensemble sont plutôt élogieuses.
Pas mal, mais peut-être un peu long. Même si cela se révèle intéressant, le début en est la parfaite illustration. Beaucoup de détails encombrent le récit, ce qui nous fait entrer assez tard dans le vif du sujet. Malgré tout, il faut bien reconnaître que certains passages sont captivants, et que le suspense est à la hauteur. Les scènes d'action sont bien menées, et les personnages bien campés, ce qui rend dans le fond cette lecture agréable.

A la suite de la disparition d'un membre d'une équipe d'archéologues travaillant en France, sur les rives de la Dordogne, quatre de ses compagnons se rendent au Nouveau-Mexique, au siège d'ITC, une firme puissante finançant leur projet de recherche. Le patron d'ITC, leur apprend qu'il a voyagé dans un univers parallèle, et qu'il est certainement en danger. Trois d'entre eux partent à sa recherche, tandis que le quatrième reste au sein du siège de la firme.
C'est ainsi qu'ils se retrouvent projetés en 1357, à Castelgard, l'endroit même où ils effectuent leur fouille. Démarre alors pour eux une aventure hors du commun. Mêlés au conflit moyenâgeux de l'époque, ils risquent leurs vies pour retrouver et ramener leur compagnon vivant.

Et si nous allions à Chevalier-Land?

8 étoiles

Critique de Olivier Michael Kim (Nantes, Inscrit le 24 août 2004, 42 ans) - 9 septembre 2005

Une société de haute technologie travaille sur des produits utilisant la mécanique quantique. Le PDG fondateur est un despote fanatique d'histoire. Avec les fonds de son entreprise, il décide de subventionner des fouilles archéologiques en Dordogne. En fait, son activité humaniste et son activité professionnelle sont liées. Il a inventé une machine à remonter dans le temps dont il se sert pour étudier l'histoire de la Dordogne au moyen âge. Malheureusement, un professeur d'histoire reste coincé dans le temps. Une équipe de secours va partir dans le passé ...

Une écriture efficace, qui fait la part belle au descriptions fines et à l'action. On peut s'y croire, oui. Ce qui est dommage, comme souvent chez Crichton, c'est que la psychologie des personnages reste en retrait. On peut même dire que les protagonistes sont superficiels.
Sinon, il faut noter l'incroyable travail de recherche et de documentation ! Vraiment, l'époque médiévale et la mécanique quantique sont traitées par pédagogie.
Point faible peut-être pour les théories scientifiques fumeuses. Crichton en fait trop, jusqu'à nous noyer. La vulgarisation n'est pas assez à la portée des lecteurs : conclusion, on ne croit pas à la machine qui remonte dans le temps. Je me demande, d'ailleurs, si l'auteur y croit lui même...
L'imagination n'a pas de limite, avec ce roman, vous pouvez en être certains !

un livre captivant

8 étoiles

Critique de Cami27 (, Inscrite le 13 février 2005, 29 ans) - 13 février 2005

J'ai beaucoup aimé ce livre, l'histoire est très bien ficelée et surtout la fin est parfaite.
Par contre, il y a trop de passages avec des explications scientifique pas toujours faciles à comprendre.
Michael Crichton est un très bon écrivain et on voit dans ce livre qu'il a des bonnes sources et une grande culture (autant scientifique qu'historique).
On se demande même des fois d'où est-ce qu'il sort des détails sur l'intérieur des châteaux ou autres, bien que je me doute que tout n'est pas réalité mais bien fiction.
J'ai aussi vu le film qui m'a déçu.
Préférez donc le livre au film!!!

Un des meilleurs !

10 étoiles

Critique de Coyote (Dreux, Inscrit le 4 janvier 2005, 39 ans) - 31 janvier 2005

Comme à son habitude, il y a toujours du "futuriste" dans ces livres (tant mieux ! c'est comme ça qu'on les aime..).
Le mélange futuriste/historique se mélange à merveille
J'ai dévoré ce livre d'un bout à l'autre ! Il y tout ce qu'il faut: de l'action, de la documentation, des personnages variés, une écriture simple, on sait d'avance qu'il va se passer quelque chose dans chaque chapitre et c'est pour ça qu'on le dévore !
Du GRAND Crichton !

Distrayant.

5 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 57 ans) - 24 janvier 2005

J'ai trouvé le livre distrayant sans plus, je ne peux pas dire que cela m'a passionnée mais j'ai quand même trouvé que le livre était plus intéressant que le film.

quand la réalité du Moyen-âge dépasse la science fiction

9 étoiles

Critique de Mae West (Grenoble, Inscrite le 26 décembre 2004, 68 ans) - 23 janvier 2005

Dans ce polar SF époustouflant (par moments on se croirait dans un jeu video) Michaël Crichton, qui, par son travail précis de documentation est au thriller scientifique ce que Hergé est à la BD, expose les dernières théories à la pointe de la recherche astrophysique à propos du"voyage dans le temps" .

N'étant pas calée (loin de là) en physique je vais essayer de vous énoncer clairement ce que je ne conçois qu'à peu près : donc pour l'énoncé clair, il faudra peut- être repasser...mais ne désespérez pas d'avance et lisez quand même :

Bon, alors, plaçons nous du point de vue d'un un héros de science-fiction classique : supposons que vous vouliez remonter dans le temps, pour voir le Moyen âge :
Dans les années 50-70, vous vous basiez sur une ruine historique de château fort, vous montiez dans votre machine, généralement un prototype pas tout à fait au point, pour ménager le suspense, vous passiez quelques "vitesses" avec un manche à balai, un manomètre indiquait l'état de votre course folle vous arrêtiez à - 1350 après JC et le tour était joué ; sauf que généralement, au moment de l'atterrissage, ça se compliquait : un "décalage horaire" de quelques millions d'années ou de quelques siècles vous mettait aux prises avec des hordes d'archéoptéryx ou autres pithécanthropes, suite aux ennuis techniques et péripéties incontournables du genre .

En fait, à l'époque du magazine "Astounding Stories" et des grands classiques de la SF, le temps était envisagé dans une perspective linéaire, même si E=MC2 avait déjà commencé à suggérer que c'était pas tout à fait comme ça .

De nos jours, si vous voulez voyager dans le temps, dans un roman de SF génial, comme celui que je vais vous raconter, c'est un peu plus compliqué :

1) Vous vous basez sur un site moyenâgeux , style château-fort idemque, mais vous étudiez minutieusement le champ de fouilles et vous vous pénétrez de toutes les informations possibles concernant la vie quotidienne à cet endroit et à cette période : C' est ce que fait consciencieusement et avec le plus grand professionnalisme l'équipe de recherche scientifique à laquelle appartiennent les héros du roman de Crichton .

2) Vous supposez que vous avez trouvé le moyen de rentrer dans un "programme" d'ordinateur la somme astronomique de données que constitue l'ensemble de toutes les molécules, atomes, protons, ions, que sais-je ? (rien) d'un individu humain et des liaisons complexes qui maintiennent tout ses processus vitaux : en fait, c'est impossible mais on est dans un roman de SF alors arrêtez de rouspéter .
Puis, ( là j'ai encore moins bien compris, si c'était possible) vous vous débrouillez pour que votre sujet, ainsi décomposé en une masse de données, se rematérialise grâce à un récepteur que vous aurez eu le soin d'installer, dans une sorte de fax hyper sophistiqué qui existe de façon simultanée dans l'univers de 1357 ap JC: car ce qu'il faut avant tout comprendre c'est que le passé est présent simultanément dans l'univers qui est juste là, à côté, ou autour, enfin bref ni avant ni après mais en même temps que celui où on est en ce moment.

C'est, en gros, le principe des "multivers"

En fait depuis que les savants ont vu une particule passer par deux trous à la fois sans se diviser, ils ont échafaudé toute une théorie : nous sommes là assis devant nos ordinateurs mais tous "proches" et inaccessibles, se trouvent d'innombrables univers potentiels ou réalisés, et parmi eux, "le passé", mais on ne les voit pas, heureusement, ça donnerait le tournis .

L'histoire commence avec la disparition d'un des archéologues chefs du projet, qui laisse une trace mystérieuse au camp de base. Elle se poursuit avec l'aventure de trois jeunes scientifiques partis dans le temps à sa recherche et là paf, coincés ! "prisonniers" comme le titre l'indique, car, bien entendu, l'appareil, qui les a rematérialisés dans le 14ème siècle, était un prototype balbutiant . L'épopée des jeunes et sympathiques héros se termine avec une apothéose de joutes, poursuites, tournois, coups de théâtre, amours chevaleresques et jeux d'épée qui n'ont rien à envier aux "trois Mousquetaires".

Le style est enlevé, l'aspect documentaire est excellemment présenté, ça donne envie d'en savoir plus sur le Moyen âge et sur sa richesse humaine et technologique insoupçonnée : on découvre que cette période n'a rien à voir avec la réputation d'obscurantisme que lui taillèrent des générations d'historiens peu objectifs, aujourd'hui battus en brèche.

Un livre à mettre absolument entre toutes les mains, de 14 à 104 ans !

Ce n'est pas le scénario du film !!!!

10 étoiles

Critique de Christof13 (, Inscrit le 28 juillet 2004, 40 ans) - 15 août 2004

Pour répondre à Benoît, le livre n'est pas tiré du scénario du film mais bien le contraire. Comme tous les romans de Michael Crichton !!!!

Et un livre de Michael Crichton est basé sur de la documentation scientifique. Il y aura donc des descriptions techniques. C'est ce qui fait le charme de ce genre de romans.

Pour ma part, ce livre est mon préféré de cet auteur de génie. Il fait d'ailleurs partie de mes livres cultes. Le mélange médiéval, voyage dans le temps et aventure est excellent. Et justement, l'auteur ne nous assomme pas trop avec les détails techniques afin de garder du rythme dans l'histoire. Bref un savant dosage.

Le film est quant à lui un navet monstrueux. Lisez le livre mais fuyez le film.

Un scénario de film ennuyeux

1 étoiles

Critique de Be_no_it (Paris, Inscrit le 12 août 2004, 44 ans) - 13 août 2004

J'ai acheté ce livre pensant qu'il y aurait de l'action, de l'aventure, du rêve et un soupçon d'imagination.
Au bout de 60 pages de lecture laborieuse, un seul constat me vient à l'esprit : ce livre est ennuyeux à mourir.
Je me demande alors quelles sont les raisons de mon désarroi alors que la trame de l'histoire semblait prometteuse.
En fait, on n'a pas l'impression de lire un roman de science-fiction mais plutôt le scénario d'un film : trop de détails insignifiants étouffent complètement la trame de l'histoire et interdisent au lecteur la moindre imagination : est ce vraiment nécessaire de préciser par exemple que le traitement en 3D pour reconstituer la topologie d'une ville historique demande beaucoup de calcul et donc beaucoup de temps : cela n'apporte strictement rien à l'histoire.
Un conseil : allez voir le film au cinéma ou louez le en Dvd

Epoustouflant

10 étoiles

Critique de Fabien.meier (reutenbourg, Inscrit le 22 mai 2004, 30 ans) - 30 mai 2004

Du grand michael Crichton,

Ce livre nous apprend beaucoup du moyen-age. J'ai adoré le rythme soutenu de ce livre ainsi que les nombreux rebondissements !
Je vous le conseille vivement c'est un livre qui quand on le lit "tiens ça ferait un bon film" justement il est sorti ;-)

Du livre à l'écran.

8 étoiles

Critique de Voie Lactée (Annecy, Inscrit le 18 juin 2001, 57 ans) - 23 avril 2004

J'ai bien aimé ce livre et j'apprécie la capacité de Crichton à mêler l'aventure, l'histoire et la science, ce qu'il avait déjà fait splendidement dans le premier Jurassic park et dans de précédents ouvrages.

A la lecture, je n'ai pas noté d'incohérence particulière et l'avis de Maya et Rosenblum Petit me conforte en ce sens.

Toutefois, Crichton écrit de plus en plus en développant un style très cinématographique. C'est vrai que cela rend moins pesant la narration, au moins pour les romans d'aventure.

En plus, cela permet une adaptation, ce qui plaira à Patman qui peut prévoir sa sortie de la semaine puisque le film est sur les écrans.

Pas mal d'action, c'est vrai

5 étoiles

Critique de Martell (, Inscrit le 27 février 2004, 65 ans) - 22 avril 2004

Une lecture qui a vraiment captivé mon imagination jusqu'au moment où les rebondissements avec les chevaliers et les donjons se succèdent sans cesse, un moment donné, j'ai décroché. Peut-être qu'avec les comptes à rebours pour réintégrer notre présent, j'avais l'impression d'être spectateur d'un jeu trop bien minuté pour être crédible. Malgré cela, je dois dire que le dénouement a déjoué ma lassitude. Très très astucieux, j'avoue!

Très plaisant...

8 étoiles

Critique de Patman (, Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 56 ans) - 3 juin 2002

Voilà, c'est fait, j'ai lu mon premier Crichton que je ne connaissais jusqu'alors que par le cinéma. Une fois passées les longues explications scientifiques (chères à Rosenblum Petit ;-) ) on se retrouve dans un suspense bien ficelé. Un découpage très cinématographique et des rebondissements incessants...vivement l'adaptation au grand écran ! (Il y en aura sûrement une, non?). Très divertissant en tout cas. Une petite phrase pêchée dans le bouquin et que j'ai particulièrement appréciée : "Celui qui ne connait pas l'Histoire ne connait rien"...Bien vrai ça !

Un bon thriller bien documenté...

7 étoiles

Critique de Leura (--, Inscrit le 29 janvier 2001, 68 ans) - 23 novembre 2001

... mais qui s'essouffle un peu dans la deuxième partie, et c'est dommage. Ceci dit, c'est vrai que Crichton se documente très bien sur l'aspect scientifique, et que ses intrigues sont bien ficelées.

Michael Crichton, l'homme qui vérifie...

10 étoiles

Critique de Rosenblum Petit (Marcinelle, Inscrite le 22 novembre 2001, 45 ans) - 22 novembre 2001

Il est assez amusant et très intéressant de lire la critique de ce livre par un historienne. Je suis d'accord avec Maya. Mais je vais beaucoup plus loin... Ce livre est mon préféré depuis que je l'ai lu. C'est exceptionnel comme Michael Crichton se renseigne avant d'écrire quoique ce soit! C'était déjà vrai pour "Jurassic Park", ça l'est encore plus pour celui-ci. Je suis physicienne, théoricienne (la Mécanique Quantique est donc l'un de mes domaines de prédilection) et l'interprétation de la Mécanique Quantique donnée par M. Crichton dans ce livre est on ne peut plus sérieuse. Ce que l'on a appelé "l'interprétation d'Everett" ou encore la "théorie des plurivers" en 1956 a été depuis défendue par les plus grands physiciens théoriciens du 20eme siècle. Je répond en même temps à Maya en lui disant: non seulement l'exposé scientifique est convaincant mais parfaitement exact (vous trouverez des informations sur cette théorie en tapant "Everett Interpretation" dans un bon moteur de recherche). C'est la première fois que je lis ou que je vois une histoire de "science-fiction" traitée avec autant de sérieux (pour la partie scentifique). Pour le côté "historien" du livre, je ne peux pas m'avancer et je fais toute confiance à Maya. Mon seul petit regret : la partie scientifique nest pas assez longue à mon goût!!!

Forums: Prisonniers du temps

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Prisonniers du temps".